AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Sam 13 Sep - 21:01

La taupe et les fossiles.
Feat. Hikaru

   
Les taupes et les fossiles ne vont pas ensemble !

   
   
L'aube s'était levée, beignant une des forêts de sa lumière. Une forêt assez spéciale ; des cerisiers la composaient dans sa quasi-intégralité, attribuant son côté féerique au pays des cascades. Un paysage ensoleillé qui mériterait amplement qu'on s'y attarde, mais ce n'est pas là le sujet principal. L'endroit qu'était Taki no Kuni cachait une toute autre particularité ; son eau. Une eau connue non seulement pour ses capacités apaisantes mais également pour sa pureté. Ces deux éléments avaient également attiré Ikeda, qui s'était précipité dans la nuit pour arriver dès la matinée, l'aube.

La première chose qu'il fit après être arrivé, non sans de durs labeurs, fut de chercher une cascade. Évidemment, ce n'est pas ce qu'il manquait, elles ne se comptaient même plus sur les doigts d'une main. Têtu, il cherchait une source bien spécifique. Une source isolée des regards, mais tout aussi bien que les autres. L'Okamoto était persuadé que ce genre d'endroit existait, néanmoins, il savait également que ça ne serait pas facile à trouver. La plupart s'étaient faites colonisées, alors que d'autres étaient prêt à se payer une place. Ikeda était totalement contre ce genre de pratique, ce qui l'énervait au plus haut point. Pourquoi faire payer quelqu'un pour entrer dans une réserve naturelle ? Décidemment, l'argent faisait faire des choses stupides à l'homme.

Il ne fallut que quelques dizaines de minutes à Ikeda pour trouver ce qu'il était venu chercher. C'était en traversant la forêt au pas qu'il s'était égaré, trouvant ainsi une cascade à l'abri des regards.  Un village encore en développement, bien qu'aux demeures pittoresques.  Des vieux, des enfants, quelques personnes dans la fleur de l'âge.  À l'approche du Kaguya, certains avaient pris peur.La raison ? Sans doute n'avait-il pas l'habitude de rencontrer des shinobis d'un pays lointain, encore plus dans le coin paumé où ils demeuraient. Les villageois avaient désigné un des leurs pour venir à la rencontre d'Ikeda, tout en tentant de paraître crédible. La mine du visage de l'Okamoto ne lui facilitait pas la chose. Il tendait timidement la main, sans trop oser regarder le shinobi de Kirigakure.

▬ L'entrée pour la cascade...je sup-pose que vous êtes venue pou-pour ça ? L'entrée de la cascade....d-onc...est à 500 Ryos.

Ikeda avait écarquillé les yeux, surpris par le prix exorbitant que lui demandait le gérant. Bien qu'il comprît la difficulté du village à faire des affaires, le jeune homme trouvait tout de même ce prix horriblement cher, grimaçant.

▬ ... Négocions.

Ikeda avait pris le villageois par le col, le jetant violemment dans l'eau. Bien sûr, il avait fait du mieux qu'il pouvait pour ne pas lui faire mal. Une guerre diplomatique serait mal vue après cette période paix, même s'il ne fait aucun doute que Taki no Kuni perdrait contre le pays de l'eau. Néanmoins, si ce groupuscule l'attaquait, il n'hésiterait pas à les massacrer sur-le-champ. À en voir la tenue des villageois, ils n'avaient aucun talent particulier en ninjutsu. Au mieux, ils pourraient assommer Ikeda avec une fourche.

Ne s'attardant pas plus sur les conditions de vie du lieu, Ikeda avait rejoins une parcelle de terre bordant la cascade, fermant les yeux quelques instants. Il méditait sur les récents évènements, beaucoup d'évènements, notamment la 4em grande guerre d'il y a un an. L'Okamoto resta, comme ça, quelques minutes, avant de se faire interrompre de ses pensées par un jet d'eau qui s'échappait de la cascade. Il eut pour réflexe de plonger sa main dans la cascade, remarquant alors un fond creux ; sa main n'était entrée en contact avec aucune roche, peu importe à quel point il l'enfonçait dans l'eau. Curieux, Ikeda se plongea entièrement dans la cascade, entrant ainsi dans une magnifique grotte. Un problème ne tarda pas à survenir ; Ikeda remarqua des traces d'eau sur le sol, prenant la forme de pas. Ces pas se dirigeaient vers le fond de la grotte, laissant le juunin soupçonner une deuxième présence dans les entrailles de la montagne.

▬ Y'a quelqu'un ?

Ikeda avait crié sa question, la faisant ainsi résonner dans l'intégralité de la grotte. Il n'y avait aucune chance d'échapper à cette question. Une ruée de chauve-souris sortit, sans doute effrayé par l'écho qu'avait provoquer le Kaguya. D'un côté, c'est vrai qu'il y était allé un peu fort. Au moins, rien ne s'était effondré.

Attendant plusieurs minutes ainsi, Ikeda remarqua une ombre se faufiler vers l'entrée de la grotte, ni trop grande, ni trop petite. Il portait un chapeau semblable à ceux des fermiers, à en juger par son ombre, reflété sur la façade gauche grâce à la torche qu'avait allumée le Kiri-jin. Ce dernier, agacé encore une fois par les manies étranges des villageois, poussa ce dernier à l'extérieur, le faisant tomber dans l'eau à l'aide d'un coup de pied. marquant la fin de la conversation d'un simple soupir.

De son côté, le fermier en question n'avait pas chaumé. Il était parti crier dans le village la présence d'un monstre derrière la cascade, le décrivant comme une énorme forme noire aux yeux bleus luisants. Bien que toujours effrayée, une dizaine de villageois ne tardèrent pas à se pointer à l'entrée de la grotte, armée de fourches ou de bâtons pour certains. Néanmoins, aucun n'osa entrer, beaucoup trop effrayés pour se confronter seul au présumé "monstre". Ils se contentaient de crier et de se manifester, avant que le régent du village prenne la parole, légèrement plus sûr de lui.


▬ Monstre de la montagne, va t-en et nous ne te tuerons pas !

Pour toute réponse, Ikeda s'était positionner derrière la chute d'eau, sortant un os de son bras sans tenter de lui donner une quelconque forme ( Et donc pas une technique ! °^° ). Il grogna, un grognement qui, encore une fois, fut amplifiée par les parois de la cavité, ce qui parut comme étant un cri de guerre aux yeux des villageois. Qui plus est, la cascade ombrait Ikeda, laissant les villageois observer une silhouette noire, tenant un os dans la main. Leur première réaction fut d'imaginer que la chose venait de dévorer quelqu'un, les terrifiants encore plus.

▬ Vous voulez vous battre ? Venez, je vous attends.
Code by AMIANTE


Dernière édition par Ikeda Okamoto le Lun 15 Sep - 19:13, édité 1 fois

avatar
Hôzuki Suigetsu
水 Epeistes 水

水 Epeistes 水


Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2014
Présence /7 : 7
Nbre Rps acceptés : 2

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 11:43

Cela faisait déjà plusieurs semaines que la Quatrième Grande Guerre Ninja était terminée, avec son lot de morts et d’héroïsme, si propre à ce genre de période. C'était toujours comme ça, en période de guerre. Être puissant ne signifiait rien, n'importe qui pouvait mourir. C’est ce que m'avais appris la bataille de Konoha, à l'époque où nous avions étés dupés par Orochimaru.

J'étais actuellement dans les terres de Taki. Un petit village mineur sans grande puissance militaire pour une mission. Je devais nouer des liens diplomatiques avec le chef de ce village, afin que Suna - et donc l'Alliance - obtienne encore plus d'alliés. Notre Kazekage, Gaara croyait vraiment en un idéal de paix. Quel idiot. Tant que les ninjas existeront, la paix n'arrivera pas. Il y aura toujours un élément dissident, et donc, des gens pour le suivre. Ce n'était qu'un éternel recommencement. Mais bon, c'était les ordres et je devais m'y plier.

Le voyage ,n'avait pas été très compliqué. Comme d'habitude, les hautes instances du village m'avaient fournis une carte en braille, afin que je puisse me repérer. C'était les rares cas ou ses vieux croûtons étaient utiles. Après plusieurs jours de marches, j'arrivais finalement près de la fameuse cascade, derrière laquelle se trouvait le village. Ce qui était étrange, c'est qu'il n'y avait pas de gardes. Tout de suite, j'étais sur mes gardes. Ce n'était pas normal.

Prudemment, je traversais la cascade, me trouvant alors dans une grotte longue et sinueuse. Il devait faire noir là-dedans, mais ça ne me gênait pas le moins du monde. Je voyais grâce à mes pieds. Des bruits de lutte se firent entendre au loin. Rapidement, je me dirigeais vers ces derniers. Je n'étais pas encore assez proche pour les ressentir avec mon ninjutsu, mais mon oreille était bien trop affinée pour passer à côté. Le village était-il attaqué ? Si oui, il était de mon devoir de l'aider. Après tout, il s'agissait d'un hypothétique allié.

J'étais finalement arrivée à destination. Il y avait des corps inertes sur le sol, des cadavres. Plus d'une dizaine; Et ça puait le sang. Cependant, ça ne retint pas mon attention plus de quelques instants. En effet, malgré la grande pénombre, je sentais qu'il y avait quelqu'un, à une dizaine de mètres. Je m'étais arrangée pour me déplacer le plus furtivement possible, mais je me doutais que j'avais été repéré. C'était sans doute un ninja, et d'un assez haut niveau. Il valait mieux prendre mes précautions... [AC]

Je gardais les bras le long du corps, le genou droit légèrement en avant. Il s'agissait en vérité d'une garde de combat très subtile, au cas où le tueur veuille m'affronter. De toute façon, je me doutais qu'il ne me laisserait pas partir sans devoir combattre. D'une voix sec et tranchante, je pris alors la parole :


- Pourquoi les avoirs tués ?

J'attendais simplement la réponse, armée de la tranquille assurance de ceux qui sont puissants.

Récap:
 


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 12:34

La taupe et les fossiles.
Feat. Hikaru

   
Les taupes et les fossiles ne vont pas ensemble !

   
   

Les villageois s'étaient mis à attaquer Ikeda, non sans une sommation. Pour le jeune homme, les achevés était d'une simplicité déconcertante ; ils attaquaient sans réfléchir, frappant tout en sachant qu'ils ne feraient pas mouche, un combat gagné d'avance. Au bout de quelques minutes, des dizaines de cadavres se retrouvèrent sur le sol, recouverts d'un flux vital écarlate. Plongé entièrement dans l'ambiance, l'Okamoto n'avait pas tenté de les ménager, les tuants malgré les risques engendrés. Si le daymo de Taki no Kuni apprenait ça, il ne fait aucun doute qu'il préviendrait immédiatement la Mizukage, voir même le daymo du pays de l'eau. Si c'était le cas, il y aurait peu de chance qu'Ikeda soit jugé coupable, en vue du manque de preuve. Néanmoins, il ne faut pas sous-estimer les capacités du gouvernement, sous aucun prétexte.

Plongeant son corps dans la cascade pour laver ses vêtements et ses mains, déjà recouverts entièrement de sang frais, le regard d'Ikeda croisa celui d'une deuxième personne. Enfin, regarder, c'est un bien grand mot. Cette personne ne semblait pas regarder le meurtrier en particulier, on aurait plus dit qu'elle cherchait une direction, ou quelque chose d'autre. Le jeune homme passa sa main dans ses cheveux, soupirant. Un témoin. Il fallait que quelqu'un vienne alors qu'Ikeda venait d'anéantir un village et ses habitants, évidemment. Décidément, la chance n'était jamais de son côté. Si la kunoichi le voyait ne serait-ce qu'une seule fois, elle pourrait certainement témoigner en décrivant le visage d'Ikeda, ce qui l'embêterait.

▬ Pourquoi les avoirs tués ?

Ikeda ne savait que répondre. Pourquoi les avait-il tués ? Pour se défendre. Seulement, il se doutait que la kunoichi ne se suffirait pas d'une réponse de ce genre, qu'elle voudrait certainement plus de précisions ou une autre raison. Il n'y en avait pas. C'est tout simple, peu importe la raison, si quelqu'un énerve le Kaguya, il meurt. Les villageois auraient peut-être eu une chance de survivre en provoquant en duel un shinobi normal, mais ils n'avaient pas de chance. Ils étaient tombés sur un Kaguya, qui plus est, un juunin possédant un kekkei gekkai. Un juunin qui n'avait eu aucun remords à les massacrer, malgré les âges avancées des villageois. D'un côté, ils l'avaient provoqué et insulté. Les Taki-jin étaient eux aussi coupables. Au départ, l'intention d'Ikeda n'était absolument pas de faire un massacre, il voulait juste profiter des cascades.

Ikeda toussota discrètement, essayant du mieux qu'il pouvait de changer de timbre de voix. Il ne reverrait sans doute jamais son interlocutrice, mais si c'était le cas, le jeune homme préférait qu'elle ne reconnaisse ni sa voix, ni son visage. Une simple précaution.

▬ Simple défense.

La kunoichi, Ikeda l'appelait comme ça depuis qu'il avait vu son bandeau, semblait s'être mise en position de garde. Une position étrangère aux yeux du Kiri-jin, qui n'y prêta pas plus attention que ça. Généralement, les personnes se mettant en position avant de combattre sont spécialisées en taïjutsu. Hors, attaquer un Kaguya au corps-à-corps était une erreur, une faute impardonnable, qui, pourtant, était souvent commise. De toute manière, en suivant le raisonnement d'Ikeda, combattre un Kaguya est une erreur en soi-même. Peu sont les gens qui ont la chance de survivre à une attaque de ce clan. Il aurait très bien pu la prévenir sur ses origines, dans l'espoir de la faire fuir, évitant une perte de temps majeure. Néanmoins, la situation était beaucoup plus grave. Si elle vivait, beaucoup de chance qu'elle raconte tout à son pays persisteraient. Son pays, le pays du vent. Tout en étant éloigné, Ikeda avait réussi à discerner le symbole de Sunagakure sur la boucle de ceinture de la kunoichi.

Le jeune homme approchait de sa cible, évitant du mieux qu'il pouvait de faire résonner ses pas dans la cavité. La quantité de pénombres lui laissait l'espoir que sa cible ne l'avait pas repéré, bien qu'Ikeda eût allumé des torches à l'intérieur depuis le départ, des zones sombres persistaient. Il s'arrêta à une bonne dizaine de mètre de sa cible, la fixant froidement.

▬ Et toi, qui es-tu ?

Résumé:
 
Code by AMIANTE

avatar
Hôzuki Suigetsu
水 Epeistes 水

水 Epeistes 水


Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2014
Présence /7 : 7
Nbre Rps acceptés : 2

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 13:12

Il toussotait de manière discrète. Mais bon, la discrétion des autres était pour moi aussi bruyante qu'un éléphant en rut. Il voulait faire quoi ? Je n'en avais aucune idée et franchement, je m'en fichais un peu. Ce que je voulais savoir, c'est pourquoi avait-il tués ses types, qui n'étaient sans doute même pas ninja. J'étais réellement curieuse de savoir ça, et réagir en conséquence. Enfin, il était clair que nous n'allions pas nous quitter aussi facilement. Il y aurait sans doute un combat.

▬ Simple défense.

Il forçait sa voix, ça s'entendait. Il ne voulait donc pas être reconnu. Mais ça ne voulait dire qu'une chose : il ne savait pas que j'étais aveugle. Tant mieux, je garderais donc l'avantage de la srprise si les hostilités commencent. Quand à son argument, il était on ne peu plus bancal. Simple défense ? Il aurait pu les assommer.

- Argument stupide. Les assommer aurait été tout aussi facile.


Ma voix avait été un peu plus agressive que je ne l'aurais souhaitée. En même temps, n'importe qui dans cette situation serait à cran. Alors que j'allais lui poser une question, je sentis un mouvement. Il faisait un effort pour paraître le plus discret possible. Mais évidemment, avec mon Doton, je l'avais repéré. Et il étais hors de question de le laisser s'approcher plus de moi.

▬ Et toi, qui es-tu ?

TSHLAK !


Bruit feutré, contact métallique. Tranchant d'air. J'avais, avec une grande célérité saisit un kunai présent dans l'étuis à ma jambe pour l'envoyer de toutes mes forces dans un seul geste. Ce n'était pas seulement pour l'arrêter, mais également le tester. Je n'avais ps de doute quand au fait qu'il puisse le contrer, mais je voulais voir sa réaction. De plus, j'avais magnétisée mon arme, juste au cas-où...

- Ne m'approche pas ! Autrement, je t'écrase.

Il semblait ne pas avoir comprit dans quelle position délicate il se retrouvait. Je n'hésiterais pas une seule seconde à le combattre de toute ma force. Et dans ses conditions, le terrain m'avantagerais. Cependant, il fallait rester prudente.

- T'es venue faire quoi ici ? Car à part commettre un massacre et ruiner l'eau de la cascade avec tout ce sang, je ne vois pas.

Note:
 


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 16:57

La taupe et les fossiles.
Feat. Hikaru

   
Les taupes et les fossiles ne vont pas ensemble !

   
   


Une arme à l'identité inconnue, un anonymat causé par les reflets du soleil sur le fer, était venu de heurter contre Ikeda. Une onomatopée s'était créée, contrairement à la douleur qu'aurait du sentir l'Okamoto. Il ne sentait rien, pas la moindre once de douleur ou de liquide sur son front. Comme par réflexe, ses shikotsumyaku s'étaient dressé pour le protéger, parant ainsi l'arme entre deux fines couches d'os. Il faut bien l'avouer, durant quelques instants, Ikeda avait connu la peur. Il ne s'attendait pas à une attaque surprise de son adversaire, encore moins une attaque si rapide et basique. C'est tout en reprenant confiance en lui qu'il saisissait le kunaï, envoyé précédemment, pour le rendre à la kunoichi. Enfin, par "rendre", j'entends qu'il l'avait relancé beaucoup plus violemment qu'avait pu le faire la Suna-jin. C'était les préliminaires d'un, possible, combat. Chacun testait l'autre.

▬ T'es venue faire quoi ici ? Car à part commettre un massacre et ruiner l'eau de la cascade avec tout ce sang, je ne vois pas.


Ikeda hésita quelques instants avant de répondre, marquant ainsi le début d'un silence lourd. Il trouvait son adversaire affreusement curieuse, tout en admettant qu'elle avait raison ; il avait terni l'éclat des cascades par mégarde. Un simple détail. S'il l'avait vraiment voulu, l'Okamoto aurait très bien pu créer sa propre chute d'eau.

▬ Les shinobis se massacrent entre eux depuis des années. Cette paix est fictive. Je ne soutiendrais aucun camp, néanmoins, nous ne pouvons pas changer les traditions, c'est pour cela que nous sommes des shinobis. Le ninjutsu est une arme de destruction massive, le jour où le Rikuudo Sennin l'a découvert, il a décidé de notre avenir.

Normalement, Ikeda aurait évité de faire un discours de ce genre. Non pas par peur de quelque chose, mais simplement que ça l'ennuyait. Parler des heures était une chose qu'il n'appréciait pas, tout simplement car, aujourd'hui, il n'était pas un civil pouvant tout se permettre. Il était un shinobi, demeurant dans l'objectif de servir son Kage, Meï Terumi. Un point de vue qui lui était spécifique, c'est d'ailleurs pour ça qu'il ne cherchait pas à se faire comprendre. Néanmoins, par la cause d'un phénomène inconnue, il se sentait d'humeur à parler. Sans doute l'effet de l'eau qui lui montait à la tête, ou simplement son sang. Il était en combat, un combat solitaire. Aucun allié. Ça ne lui était pas arrivé, même avant la Grande Guerre. Une chose si futile lui était, pourtant, primordial pour survivre. Un Kaguya à besoin de sang frais pour se sentir bien, ce qui impliquait de massacrer quelques personnes.

Étrangement, plus le jeune homme s'approchait de son adversaire, plus il avait l'impression qu'elle le remarquait. Déjà, la kunoichi avait réussi à viser avec facilité le crâne d'Ikeda, ce qui, même sans l'obscurité de la cavité, aurait été dur. Deuxièmement, l'Okamoto la voyait bouger en même temps que lui, comme si elle le suivait du regard. Soit elle avait une bonne vue, soit elle utilisait des capacités sensorielles. Bien sûr, cette hypothèse n'en était qu'une. Ikeda était conscient de pouvoir se tromper sur toute la ligne. Voulant voir si son hypothèse était vrai, Ikeda formata un kunaï depuis son bras, le lançant vers sa cible. Les côtés pratiques des armes d'os étaient nombreux ; creux, rapides, résistants, puissants. Il faut dire que les shikotsumyaku étaient réputés pour le large éventail de bonus qu'ils proposaient.

Bien sûr, il n'allait pas se contenter de lancer une pseudo-attaque à son adversaire. Effectuant rapidement quelques mudras, Ikeda vit apparaitre à ses côtés une réplique conforme de lui-même, lui décrochant un sourire.
Résumé:
 

Techniques :
 
Code by AMIANTE

avatar
Hôzuki Suigetsu
水 Epeistes 水

水 Epeistes 水


Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2014
Présence /7 : 7
Nbre Rps acceptés : 2

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 17:33

Un choc dur se fit entendre. J'avais pourtant visée correctement. J'en étais sûre. Ca voulait dire que ce type possédait une capacité défensive spéciale.  Quelle plaie, franchement. J'aurais bien aimée voir, pour savoir de quoi il retournait exactement. Enfin, je n'y pouvais rien. Il fallait que je fasse avec ce que j'avais sous la main. En tout cas, il n'avait pas été touché, ça, j'en étais sûre et certaine. Je sentais l'air se frictionner autour de nous, et mon magnétisme m'indiquait qu'il m'avait renvoyée mon arme. Heureusement, je pouvais savoir où il se trouvait et le récupérait prestement en main, tandis qu'il commençait à parler.

▬ Les shinobis se massacrent entre eux depuis des années. Cette paix est fictive. Je ne soutiendrais aucun camp, néanmoins, nous ne pouvons pas changer les traditions, c'est pour cela que nous sommes des shinobis. Le ninjutsu est une arme de destruction massive, le jour où le Rikuudo Sennin l'a découvert, il a décidé de notre avenir.

Je m'en foutais de toutes ses conneries pas rapport au Rikudo Sennin. Franchement, pourquoi je porterais de l'importance à un spectre du passé ? Non mais sérieusement. Et puis, ce n'était pas un vieux croulant, mort depuis des lustres qui allait me dicter ma ligne de conduite.

- Rien à foutre.

Au moins, comme ça, c'était dit. Il n'y avait désormais plus de raisons de parlementer. Il ne restait plus que le combat. Fort heureusement, j'avais pris mes précautions juste avant et avait un piège à ma disposition, au cas où les choses tourneraient mal. Je me déplaçais sans difficulté en même temps que ce type, profitant de mes capacités afin de toujours prendre la posture idéale.

Il y eu alors un bruit étrange, que je n'avais jamais entendue. Qu'était-ce ? Je n'en savais strictement rien. Sur mes gardes, je réussit à entendre quelque chose fendre l'air. Un kunai, sans doute.  Le contrant avec ma propre arme, j'essayais de le magnétiser aussi. Une réaction étrange se produisit et ma technique ne marchait pas. Vraiment bizarre. Qu'avait-il bien pu projeter ?

Une autre présence apparut soudainement. Ce devait être un clone. Ce type connaissait vraiment les techniques pour m'emmerder. Comment aborder ce combat. J'avais l'avantage du terrain, et engager un combat corps à corps serait idiot.


- Doton - Doryuu Taiga

Technique classique, mais terriblement efficace dans des endroits fermés. Une grande coulée de boue apparue, fonçant sans ménagement vers mon adversaire et son possible clone. La grotte ne devait pas faire plus de trois mètres de larges, et la technique les comblait. Autrement dit, s'il voulait esquiver cette attaque, il devrait passer par le bas, et alors, je savais exactement ce que je ferais.


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 19:22

La taupe et les fossiles.
Feat. Hikaru

   
Les taupes et les fossiles ne vont pas ensemble !

   
   

▬ Rien à foutre.

Cette phrase marquait la fin de la conversation. Quelques minutes avaient suffi à Ikeda pour qu'il ne supporte déjà plus la shinobi de Suna, allant même jusqu'à vouloir la tuer. Tant de questions, tant d'indisciplines. Certes, l'Okamoto était tout sauf irréprochable en la matière, mais il ne supportait pas ce genre de choses. Principalement lorsqu'il faisait des efforts pour paraitre sociale, ce qu'il venait de faire à l'instant. Sa seul envie, actuellement, était de tuée ou de battre cette étrangère qui était venue troubler son repos.

Une coulée de lave commençait à descendre le long de la cavité, forçant le clone d'Ikeda à reculer progressivement. Il aurait très bien pu s'accrocher à une paroi, attendant patiemment la prochaine attaque de la kunoichi. Seulement, le Kiri-jin cherchait, comme toujours, la difficulté. Le juunin avait repéré une plate-forme, sautant dessus avec agilité. Heureusement pour lui, la grosse partie de la boue s'était retirée, coulant jusqu'au fin fond de la cavité. Il restait toujours quelques flaques de boue, retenue par des corniches. Quant à Ikeda, il avait choisi la première option, s'accrochant péniblement au mur. Avec de la chance, la kunoichi confondrait les deux copies grâce à sa parade, frappant dès lors le clone. Au mieux, elle se briserait un membre avec une attaque frontale. Autrement, la Suna-jin aurait largement plus mal que la copie conforme d'Ikeda, largement.

D'un geste de main léger, Ikeda avait intimidé l'ordre à son clone de l'imiter. Un geste qu'avait, apparemment, parfaitement comprit le substitue, se mettant dans une position de garde. Le but était de faire croire à la kunoichi que le clone était en réalité le vrai Ikeda, bien que la technique qu'usait le jeune homme était simpliste. C'était quitte ou double, il prenait un avantage, ou une blessure.



Résumé:
 


Code by AMIANTE


Dernière édition par Ikeda Okamoto le Lun 15 Sep - 15:22, édité 2 fois

avatar
Hôzuki Suigetsu
水 Epeistes 水

水 Epeistes 水


Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2014
Présence /7 : 7
Nbre Rps acceptés : 2

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Dim 14 Sep - 20:21

Il avait éviter l'attaque, évidemment. C'était bien ce à quoi j'escomptais. Le piège était donc refermé. Il ne pouvait plus s'échapper. Tout allait se jouer dans les secondes qui suivaient. Si ça marchait, je gagnerais. Sinon, je perdrais. C'était un paris.

Il ne semblait pas vouloir bouger, me laissant donc l'initiative. Parfait. Je concentrais mon chakra dans mes pieds, pour le repérer. L'un des deux était à a peine cinq mètres de distances. L'autre était de dix. Comme nous étions dans une grotte, je supposais qu'il ne pouvait ps y voir correctement, alors que moi, je n'avais aucun problème pour me repérer.

Je sortis alors de mes poches des pièces. Deux, pour être précise. Je comptais finir ce match en un seul coup. Il y laisserait peut-être la vie, certes, mais qu'importe. Après tout, c'était un criminel qui venait de tuer des dizaines de personnes innocentes. Je me demandais d'ailleurs de quel village il était. Enfin, je le saurais, si son cadavre ne sera pas trop abîmé.

C'est alors que mon atout fit son apparition. Une taupe géante, forte de trois mètres se dévoila, criant et faisans même trembler légèrement les parois. C'était l'un de mes Kuchiyose. Son but n'était pas d'attaquer, mais de perturber mon ennemi. Après tout, ma technique demandait de la préparation. Encore plus car je comptais l'utiliser en deux fois. Et une taupe qui apparaît comme ça sur l champ de bataille, même le plus grand des guerriers serait déconcentré, au moins une seconde. Et cette seconde serait décisif. Je concentrais la quasi-intégralité de mon chakra dans mes deux pouces, visant aux deux endroits stratégiques. Pour au final, relâcher toute la puissance en un seul coup.

Je ne le voyais pas, mais je l'entendais parfaitement. Cette énorme détonation qui retentissait, faisant trembler la caverne. Un choc sourd se fit entendre. Je l'avais sans doute touché. Il ne me restais plus alors que peu de chakra. Assez pour m'enfuir, à l'aide d'un Shunshin no Jutsu. En effet, la grotte était en train de s'effondre, sous l'impulsion de l'attaque.

J'étais finalement sortit de la grotte non sans mal. Juste un affreux mal de crâne car une petite pierre avait tapée dessus et mon chakra pratiquement vidé. Je n'avais pas vraiment regardé s'il avait réussis à s'enfuir ou s'il était mort en vérité. En fait, j'étais énormément fatigué. Je fermais alors les yeux doucement, m'endormant, mes bobines de chakra étant pratiquement vides...


Récap:
 


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Lun 15 Sep - 6:57

La taupe et les fossiles.
Feat. Hikaru

   
Les taupes et les fossiles ne vont pas ensemble !

   
   

Une taupe. Une taupe était sortie de terre, déconcentrant ainsi Ikeda qui, inconsciemment, fixait l'animal en question. Tournant la tête en entendant un bruit crispant, grâce aux torches éparpillés à l'entrée de la grotte, où se trouvait la kunoichi en ce moment, qu'il la vit. Un objet non-identifiable fonçant à toute vitesse vers lui, bien qu'il ne la vît que trop tard. L'objet en question était déjà en train d'affronter la résistance qu'offraient ses os lorsqu'il tenta un ultime geste ; un signe, un seul. Ce signe qui lui permet de se subsister à l'entrée de la grotte, à la place d'un des bâtons que portait un cadavre de villageois, non sans une blessure. La pièce avait tout de même eu la chance de commencer à percer les os du Kaguya, ce qui était un exploit dut à la vitesse extrême. Pourtant, c'était légèrement la faute de l'Okamoto. S'il avait durci ses os au maximum, la pièce serait certainement restée inutile. Dans tous les cas, Ikeda était partie à l'extérieur de la grotte, sautant dans l'eau après avoir vu la grotte s'écrouler. À force, ce combat allait certainement détruire la zone.

La Suna-jin avait habillement sauté par-dessus Ikeda, qui, caché par une corniche, avait parfaitement vu la scène. Epuisé par les attaques qu'elle avait enchainées, la kunoichi s'était allongé, les yeux fermés. C'était l'occasion rêvée pour l'Okamoto de terminer le combat, mais... D'un côté, il était lui aussi épuisé par ce combat. Avide de sang, comme toujours, il se rapprocha tout de même de sa cible, formatant depuis son bras un katana d'os. C'était là une des dernières techniques qu'il pouvait faire après un tel combat, ainsi, il préférait pleinement les petites techniques. De son autre main, il se tenait le ventre, laissant couler quelques filets de sang depuis ces entrailles. Cette douleur qui lui rappelait qu'il devait l'achever, ou du moins, qu'il voudrait. En signe de fin du combat, Ikeda apposa la pointe de son arme sur la gorge de la Suna-jin, sans pour autant tenter de la découper.

▬ Un dernier mot ?

Le combat n'était pourtant pas fini. Si elle en avait encore le courage malgré tout, la kunoichi pourrait faire tomber à terre le Kaguya avec une facilité déconcertante. Bien qu'il ait encore une réserve de chakra minime sur lui, sa blessure avait réussi à l'épuiser au point de pouvoir lui faire perdre l'équilibre n'importe quand. Si on observait de plus près, on pouvait voir le sourire d'Ikeda, qui croyait déjà avoir gagné.

Prit d'une pulsion, Ikeda tendit la main vers son adversaire, un symbole qui témoignait de son envie de combattre. Il ne l'avait fait pour aucune autre raison, seul les talents de combattant de son adversaire l'intéressait. Elle avait réussi à le mettre à terre à plusieurs reprises, ce qui n'est pas une tâche facile. Bien sûr, il ne voulait pas combattre dans les instants qui suivaient, aucun des deux n'en avait encore la force. Pour le moment, l'Okamoto s'était concentré sur un autre détail ; les pupilles de la kunoichi. Elles étaient blanches.


▬ Tu as...le byakugan ?..

Résumé:
 

Techniques:
 

Note:
 
Code by AMIANTE


Dernière édition par Ikeda Okamoto le Lun 15 Sep - 19:08, édité 1 fois

avatar
Hôzuki Suigetsu
水 Epeistes 水

水 Epeistes 水


Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2014
Présence /7 : 7
Nbre Rps acceptés : 2

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Lun 15 Sep - 16:04

Un mouvement... Un mouvement s'était produit, non loin de moi. Bien sûr, j'étais plongée dans un micro sommeil, mais ce ne m'empêchait pas de le sentir. Sans même devoir utiliser ma technique. Après tout, j'étais aveugle. Mes autres sens, comme l'ouïe ou l'odorat étaient sur-développés.

Ce type avait-il résisté à mon attaque ? Quelle plaie, vraiment. En tout cas, je restais inerte, les yeux fermés. Hors de question de le laisser comprendre que je l'avais repéré. Il fallait que je garde cet avantage. Plus près. Encore plus près. Il n'était maintenant qu'à quelques centimètres de moi. Je sentais la pointe d'une lame sur ma gorge. Une lame étrange, car la consistance de cette dernière n'était pas en acier. Vraiment bizarre. Je le laissais parler, me contenant de l'attaquer. Il fallait que je garde le plus de force possible pour un dernier assaut. J'avais encore assez de force pour un unique assaut. Si ça ne marchait pas, je perdrais probablement. Il fallait que ça marche. Heureusement, j'avais encore un atout. Un atout que ce type avait oublié. Quelque chose qui allait me permettre de le vaincre sans coup férir. 


▬ Tu as...le byakugan ?..

Mort. Ce type venait de signer son arrêt de mort. Je ne laisserais pas en vie, quitte à crever moi aussi. Mais je le tuerais. Le Byakugan ? Il était sérieux ? C'était la chose la plus détestable en ce bas-monde pour moi. Que l'on me confonde avec cette dernière était intolérable. J'allais le tuer. Calmement, sans dégager la moindre pulsion meurtrière, j'ouvris les yeux rapidement, tandis que deux kunaïs apparurent. Chacun dans une de mes mains. En ces moments-là, le magnétisme était fort utile. Vitale même.

Mais ce n'était pas tout. Je le sentais dans la terre. Lui, mon compagnon. Il ne m'avait pas déçu, il était là lui aussi. À l'endroit pile où se trouvait mon ennemi. Enfin, juste en dessous. Ses mains sortirent avec violence du sol. Je ne pouvais le voir, mais je l'entendais parfaitement. J'entendais ses bras prendre violemment les jambes de l'homme, le tirant sans ménagement vers le bas. Me laissant diriger mes kunaïs vers son visage.

Attaque parfaitement dirigée, que ce soit par sa coordination ou le mouvement en lui-même. Tout s'était déroulé en une demi-seconde. Si ça ne passait pas, je perdrais le combat. Les deux lames se dirigeait avec une vitesse folle vers la cible.

Simple.
Mortel.
Parfait.


- Je suis aveugle, tocard.

Puis, après quelques instants, ma tenue tâchée de sang, je mis genoux à terre. Reprenant mon souffle, supporté par Appa, ma taupe géante. Après avoir reprit quelques forces, je partis, sans jeter un regard vers le cadavre de cet homme, et des deux armes plantées dans sa tête.


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ] Lun 15 Sep - 19:47

La taupe et les fossiles.
Feat. Hikaru

   
Les taupes et les fossiles ne vont pas ensemble !

   
   

Une vibration. Le sol s'était soudainement mis à vibrer sous les pieds d'Ikeda, le faisant ainsi tomber à la renverse. En quelques secondes, une taupe lui avait saisit les jambes, l'enfonçant violemment dans le sol, sans pour autant tenter de le lâcher. La bête faisait tout pour le maintenir au sol, allant même jusqu'à manquer de lui arracher les jambes, provoquant une grimace inhabituelle sur le visage de l'Okamoto. Bien sûr, il solidifia les os de ses jambes en guise de résistance, ce qui suffisait, apparemment, à retenir la force monstrueuse de la taupe. Une taupe géante, en vue de la taille impressionnante de ses bras.

▬ Je suis aveugle, tocard.

Ainsi, elle était aveugle. Ikeda s'apprêtait à sortir sa prochaine réplique, ouvrant légèrement ses lèvres pour lancer sa phrase, alors qu'il fut interrompue par un choc. Deux chocs, plus précisément. Deux armes blanches qui étaient venues transpercer sa tête, assez profondément pour provoquer une hémorragie et toucher un de ces organes. Bien sûr, ses os avaient réussi à parer le coup, mais même pour un Kaguya, la tête était une zone sensible, particulièrement pour Ikeda qui, épuisé, n'avait rien eu le temps de faire. Il faut dire que son adversaire, extrêmement rapide, ne lui facilitait pas la tâche.

C'était la fin. Ikeda sentait déjà la mort arrivée, alors qu'il visionnait son passé, des visions qui lui avaient été accordées par son mental, alors que son corps commençait à se glacer. Bien sûr, tout, c'était passé en seulement quelques secondes, quelques dixièmes de secondes. La kunoichi devait déjà être loin, abandonnant le cadavre du Kaguya, défait par un simple manque de prudence. Il le voyait, un couloir noir, dont la seule issue était au fin fond du chemin. Qui sait, peut-être irait-il en enfer, rejoignant son cousin après tant d'années de délits et de meurtres.
Code by AMIANTE

avatar
Hôzuki Suigetsu
水 Epeistes 水

水 Epeistes 水


Messages : 50
Date d'inscription : 10/09/2014
Présence /7 : 7
Nbre Rps acceptés : 2

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ]



Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

La taupe et les fossiles. [ Feat. Hikaru ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une taupe parmi les taupes!
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» [UR] Fubuki Tsuya & Yue Hikaru
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Zone RP :: Autres Pays :: Taki no Kuni-