AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Conseils pour écrire son Rp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Conseils pour écrire son Rp. Dim 3 Aoû - 22:47



Ecrire un Rp : Conseils !


1° Appréhender la réponse
Décortiquer le Rp
Le squelette de l'action. Si vous êtes perdu, utiliser la méthode QQOQCCP (Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Et pourquoi ?)

Qui ? Quel est l'acteur de l'action ? Qui en est la cible (si il y a une différence). Avec un allié ? Pour un patron ?
Quoi ? Quel est l'action ? Quel est l'objectif à atteindre ? le résutat attendu ? C'est le fait. Votre personnage n'est tout de même pas tombé ici par hasard. Juste glander ? ...
Où ? Votre personnage est quelque part. Rendez-vous dans la section description du lieux. Où souhaite-t-il aller ? Par quel chemin ?
Quand ? A quel moment cela se passe ? (tôt le matin, entre chien et loup, ...) Jusqu'à quand cela s'est-il déroulé ? (flashback surtout)

Comment ? Le déroulement de l'action. De quelle façon ? Les conditions et le procédé (moyen matériel et stratégie). Se poser la question pour chacune des interrogations plus hautes. C'est la moyen et la manière.
Combien ? Jusqu'à quel point ? La mesure, la valeur de l'action. Je conduis lentement.
Pourquoi ? La cause, le facteur qui a déclenché cela. La raison de l'action. Je tue cet homme car il a manqué mon dernier pot de glace à la menthe
Pour quoi ? Le motif. Qu'est-ce qui le motive ? La vengeance, un objet qu'il désire, une promesse faite à soi-même ou à quelqu'un ...

Prendre en compte  ce que l'autre me dit.
Dénicher les informations. Toutes les informations. Même les plus insignifiantes peuvent vous permettre une réponse plus appropriée.
Exemple : il vous dit telle chose. Mais comment le fait-il ? quel ton ? quel visage montre-t-il ? etc. Si lève un bras, vous mettez-vous en position de défense ? Ou l'observez-vous avec attention ?

Relire son précédent Rp
Cela est nécessaire lorsque vous n'avez pas répondu ou eu de réponse depuis un moment. Vous vous replongez dans l'histoire, l'atmosphère et votre manière d'écrire. Vous pouvez également décider de tout relire depuis le début (très utile au-delà de six-sept posts chacun)


2° Construire sa réponse (l'écriture automatique)

Première chose
Ne pas écrire dans le rectangle des réponses et utiliser la prévisualisation. Il se peut qu'un problème surgît et que votre texte soit perdu. Qu'il est frustrant de devoir recommencer.
Utiliser un logiciel de traitement de texte. Et enregistrer fréquemment. Il faudrait le faire quasiment toutes les demi-heures maximum (surtout si votre ordinateur fait des siennes).

La phrase de Base
Une phrase en français se construit de la façon suivant : S + V + C
Un sujet, un verbe et le complément. Bien que je recommande des phrases plus complexe, il est bon souvent d'y revenir, notamment après une phrase très longue et difficile à comprendre. C'est aussi une manière d'imposer une rythme varié et dynamique (bye bye les rps monocordes et plats !)

Raccourcir ses phrases.
"On me dit que mes phrases sont trop longues"

Citation :

Il était une fois, au fin fond du monde Shinobi, un gars qui se nommait Patrick et qui avait pour ami une invocation de limace, vraiment dégueulasse et qui en plus portait sur son dos un balais rose fuchsia qui lui servait à remplacer son poing lors d'un échange de bons procédés.

L'histoire sans fin, NNE. (52 mots)


Vocaliser son texte
Remarquer comme vous arrivez à bout de souffle ! (sauf si vous allez super vite en prenant une grande inspiration ...[dans ce cas votre diction est très bonne])
Cette méthode est l'une des plus efficaces pour se rendre compte d'une tonne d'erreur (comme la musicalité de la phrase), surtout celle de la longueur. Alors, comment faire ? Découper la phrase en plusieurs petites.

Citation :

Il était une fois, au fin fond du monde Shinobi, un gars qui se nommait Patrick. Il avait pour ami une invocation de limace, vraiment dégueulasse et qui, en plus, portait sur son dos un balais rose fuchsia. Il lui servait à remplacer son poing lors d'un échange de bons procédés

(51 mots)

Citation :

Il était une fois, au fin fond du monde Shinobi, un gars se nommant Patrick. Il avait une amie : une invocation de limace. Vraiment dégueulasse ! Le gastropode portait sur son dos un balais rose fuchsia. Ce dernier remplaçait son poing, lors d'échanges de bons procédés ...

(47 mots)


Finalement, quand on n'exagère pas trop, on n'obtient le même nombre de mots et une aisance de lecture accrue. Ce n'est que de la qualité en plus !


Aérer son Rp.
Les paragraphes.
Paragraphe, n.m. Division d'un texte de prose, d'un discours, d'un chapitre qui apparaît typographiquement par un alinéa initial. (Dans les renvois, le paragraphe est noté par le signe §, appelé lui-même « paragraphe ».)

Pour moi, un paragraphe correspond à une idée. C'est-à-dire, à chaque nouveautés ou transformations de l'action, hop, à la ligne.
Quelques exemples, le déplacement :
- dans le temps (deux heures plus tard, début d'un flashback, ...)
- dans l'espace (je fais un pas sur le côté, une voiture passe ...)
Alors, bien sûr, il y a des idées générales et des idées mineures. Là où le paragraphe est utile (et où on peut s'amuser !), c'est qu'il vous permet de gérer quelles idées vous voulez mettre en avant. Les gros paragraphes de 1000 mots ou le paragraphe de 70 ?

Saut de ligne.
Dans la même lignée que le paragraphe, passer à la ligne suivante est passer d'une sub-division d'une idée à une autre. Adieu les pavés trop lourd et trop long dont on oublie le sens tellement il y de longues phrases sans ponctuation et qu'on n'en voit plus le bout !

Spoiler:
 

Personnellement, c'est très bien écrit, mais pour un roman. Sur une version forum on est vite distrait. La chatbox, la musique, l'environnement, etc. En aérant plus amplement son texte, on permet au lecteur de s'y retrouver plus facilement, voire même de reprendre la lecture où il s'est arrêté, sans qu'il n'ait à relire tout depuis le début.

Spoiler:
 

Allonger son Rp que l'on trouve trop court.
Les cinq sens
On a trop tendance à écrire simplement avec la vue et l'ouïe. Mais votre personnage sent, touche, goûte aussi. Et si on les utilisait ?
On peut sentir les auréoles sous les bras du partenaire. On peut sentir la mousse douce d'une trace de pas. On peut apprécier le fondant du chocolat et haïr les caramels collés sur les dents. Un vent se lève et vos poils se dressent. Toutes sortent de choses.
Il y a aussi les sensations à l'intérieur du corps. J'ai faim, le ventre se contracte. J'ai soif, la bouche est sèche et pâteuse. J'ai mal à la tête, ça cogne et tambourine. J'ai mal aux jambes à rester debout, etc.

Flashback
Un morceau de passé en lien avec la situation actuelle. Un FB doit éclairer le présent, renforcer et expliquer un peu plus votre personnage. Ne pas l'utiliser trop souvent. Une version atténué est juste quelques phrases sur un événement ultérieur d'un de vos anciens sujets rps, qui ne nécessite pas toujours un paragraphe à part.

L'épisode précédent
S'il ne s'agit pas du premier post et Rp avec ce personnage, pourquoi ne pas nous informer un petit peu des grands éléments qui ont bouleversé votre personnage. Il aurait pu tué quelqu'un, il aurait pu déjà avoir rencontré le partenaire de Rp. Car tout le monde ne vas pas relire tous vos rps depuis le début, n'est-ce pas.

La description
Les lieux
Le lieu est tout ce qui entoure votre personnage (et qui n'est pas un autre corps humain -oui le chien et la plante y sont compris :/). De la terre aux cieux, tout, absolument tout est descriptible. Le choix de ce que vous aller présenter et la manière dévoilent beaucoup sur l'orientation de votre Rp et votre style.
Lorsque l'action commence, il est essentiel d'exposer l'environnement. Le lecteur pourra plus facilement l'imaginer et votre partenaire s'y incorporer.
- La température. Le corps régule sa température : si il fait chaud, il sue ; si il fait froid, on devient bleu/violet (etc.).
- Les odeurs. Le nez est un sens qui agît très inconsciemment je trouve. On fait la grimace à l'odeur qui nous déplait et bave à celle qui nous régale : moisi du frigo, renfermé du placard, glycine sous le balcon et rose dans le jardin
- Les couleurs : l'oeil s'agite en permanence. Avez-vous du goût pour les couleurs ? Les flamboyantes feuilles en automne, la tapisserie ocre dégueulasse de l'appartement, l'architecture locale ...
- Le temps qu'il fait : Que vous soyez dessous ou protégé, le morale c'est le soleil. Êtes-vous sous un soleil insupportable ou derrière une fenêtre battue de grêlon ? L'eau rentre-t-elle dans vos bottes ou les rayons vous éblouissent-ils dans votre miroir ?
- l'heure qu'il est : 8h du mat', les cernes sous les yeux ; quatre heure de l'après-midi, faim de goûter ; fin de journée, les yeux rouges ; minuit, fatigué à en mourir ...)

Les corps
- Voix : La communication entre êtres vivants en est le fondement. On échange par la parole. Comment est votre voix ? Comment est celle de votre interlocuteur ? Aïgue, grave, comme celle d'un hibou ? Peut-être même que vous canarder, qui sait ! De surcroît, la voix libère les émotions. Quels sentiments nous transmet-elle ?  Colère, joie, soucis, naïveté, consternation, empathie, orgueil ...

Il y a aussi la petite voix dans votre tête. Dites-vous exactement à l'oral tout ce qui se passe dans votre tête ? Parfois, on dit et fait une chose, mais on en pense l'inverse. Un administrateur vous tend un papier. Poliment vous le remerciez, or dans votre esprit c'est l'incendie d'insulte ! À quoi est-ce que vous pensez quand une bonne odeur passe sous votre nez ? Votre enfance ? Une réflexion désagréable à chaque fois que vous voyez un peuplier ?

- La peur. Le personnage sans peur n'existe pas, ou du moins ne devrait pas exister. Qu'est-ce qu'il y a d'intéressant à avoir un mec que rien n'effraie ? Vous pouvez vous souciez de votre famille, du village. Vous pouvez sursauter à la vue d'une araignée ou encore d'un serpent. Les glaces à l'abricot pourrait vous tétaniser aussi, qui sait !

- Geste :
Un être humain, ça a cinq membres et un buste. Que fait-il de tout ça ?
La tête tourne, penche, s'incline. Et sur le visage, les lêvres se pincent, le nez se tremousse, les sourcils se froncent, le front se plisse. Même les cheveux de ce membre s'agitent, sont lourds, mouillés ...
Les bras font toute sorte de choses. Ils ont tout l'espace autour d'eux avec lequel interagir. Tandis que le coude se tord, les mains, elles, attrapent. Et les doigts de ces mains, ne font-elles rien ?
Vos jambes, c'est votre ciment. Elles supportent le poids de votre corps. Les deux le font ? Ou votre personnage a-t-il plus tendance à se reposer sur une jambe ? Plier les genoux, lever la jambe, donner un coup et PIM ! Et vos pieds, ha ! vos pieds. Que ne peuvent-ils pas faire comme chose ? Imaginez-le et écrivez !

- TIC, TOC & Manies :
Peut-être y avez-vous déjà pensé, peut-être non. Et si votre personnage avait un ou plusieurs mouvements qui le caractérisent ? Une chose que le vendrait direct ses émotions ? Il claque des doigts, elle entortille une mèche de sa chevelure, se ronge les ongles ...

- Les vêtements : A-t-il les mêmes que d'habitude ? Est-ce des différents ? Dans ce cas parlez-en nous. Parce qu'après vous ... vous n'avez quand même pas qu'un seul vêtement en exemplaire illimité, hein ... La capuche pour se protéger de la pluie, son bandeau de ninja tout propre, ses chaussures sales à cause de la boue, ...

Les sentiments
Trop de dialogues tue le dialogue. Si quelque chose vous est dit, pourquoi ne pas utiliser la manière indirecte ? Cela va vous permettre à la fois d'y ajouter le jugement de votre personnage. Retranscrire un dialogue : "Pourquoi ne pas aller manger une glace ? me demanda-t-il en souriant." = Il souria bêtement et me demanda si je ne voulais pas aller déguster une fraîcheur congelée dont j'ai horreur.

La pensée, les mots et le corps expriment à eux trois, l'humeur de votre copain. Elle ne peut pas être constante, toujours la même. Et si aujourd'hui, il était triste ? Ou en colère ? Peut-être mélancolique ou encore pensif.

Deux directions.
Du petit au grand : De l'ongle incarné à la jambe bloqué. Du cul-de-sac à l’atmosphère de la ville.
Ce genre de description désigne, la plupart du temps, quelqu'un ou quelque chose par ce petit détail. Cela le caractérise réellement et le tout est décliné depuis ce point.
Du tout au détail : D'un visage laid à la verrue sur la tempe. De l'allure du ciel à la forme d'un nuage.
Ce regard est, souvent, général et le détail est un exemple parmi d'autres.

L'introspection
Très difficile à manier. L’introspection consiste à, en partant d'un rien, construire un monologue intérieur explicatif de la psychologie de son personnage. Bien qu'elle ne fasse pas avancer l'action, elle dévoile l'intime finesse qui le caractérise.

L'Inspiration
Ecouter de la musique
Souvent, très souvent même, j'écris avec de la musique. Elle me permet de me concentrer sur ce que je dois faire. Mais attention, toutes les musiques ne sont pas bonnes pour l'écriture :

- Chanson à texte : on écoute les paroles, on les comprends, on est paumé dans son rp. C'est d'autant plus dangereux avec le français.
- Musique que l'on kiffe trop : elle nous entraîne ou nous transporte ailleurs. On prend bien plus de plaisir à l'écouter qu'à répondre ... On avance surement, mais très (trop) lentement.
- ...


Eviter les distractions
Pour écrire il faut être concentré. C'est tout ! Tout ce qui distrait ("Interrompre, déranger quelqu'un, le faire s'intéresser à autre chose qu'à l'objet de son occupation" Larousse online) n'est pas productif.

- L'échange (La chatbox / Facebook / Skype / téléphone). Quand on se concentre sur les blagues, les débats ou le troll de certains, comment faire de belles phrases, qui auraient un sens ?
- La vidéo. Bannissez youtube et dailymotion (sauf pour la musique), éteignez votre télévision. Une image qui bouge quelque part va vous distraire, l’œil étant attiré par le mouvement (les smileys ...)
- ...

Prendre plaisir
C'est bête, mais ça marche. On n'est pas là pour vous forcez à écrire. Ne vous mettez pas plus de pression que vous ne pouvez en supporter.
Quand vous écrivez, n'hésitez pas à faire de chaque mots écrit le vôtre. Un peu comme si vous refusiez les phrases toutes faites et communes, comme si vous recherchiez à montrer qui vous êtes jusqu'au plus petit article, adjectif et/ou pronom.

avatar
Uzumaki Natori
滝 Hôte de Nanabi 滝

滝 Hôte de Nanabi 滝


Messages : 104
Date d'inscription : 20/06/2014
Age : 24
Localisation IRP : Découvre Konoha, tape du vilain et se fait interroger.
Présence /7 : 4 (*)
Nbre Rps acceptés : 1

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 100
Affaires obtenues:
Expérience:
0/5000  (0/5000)

Revenir en haut Aller en bas

Conseils pour écrire son Rp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Règles à respecter pour écrire un RP
» Conseils pour peindre la VIIIeme armée britanniques
» Ecrire c'est lire en soi pour écrire en l'autre...♥
» Quelques conseils pour bien réussir sa présentation !
» Conseils pour réaliser une fiche de RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Zone personnelle :: Parrainage-