AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Mission, cargaison attaquée. [FB] [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Mission, cargaison attaquée. [FB] [en cours] Lun 21 Juil - 11:19

A mission





Spoiler:
 

La mort, la vie, la souffrance... Qui était à même de décider de ça ? Qui pouvait détenir la décision d'un tel acte sans le consentement d'autrui, c'était quelque chose d'inhumain et pourtant, ça s'était produit. Itsuki en trembler rien qu'en y repensant, la brume sanglante, période où un homme avait décidé de transformer la vie en enfer. Tout d'abord, les Genin devaient s'entretuer pour accéder à leur rang, provoquant ainsi un carnage au sein des examens. Il s'ensuit le génocide de tous les clans du village, exterminant les familles, adultes comme enfant. Pour l'enfant qu'était Itsuki, l'horreur et l'atrocité de prendre une vie était déjà horrible, alors prendre la vie de ses amies, cousins... Était la chose la plus répugnante et choquante pour un gosse.

C'était d'ailleurs cette répugnance qui réveilla le Chuunin, encore une fois, le Yondaime hanté ses rêves, nu sur son lit, laissant les quelques rayons du soleil réchauffé son corps, haletant face à la vue de ses souvenirs. La chaleur du soleil lui fit, petit à petit reprendre ses esprits, appréciant ce petit moment de détente avant de se lever. Après quelques minutes de léthargie, le Chuunin se leva et décidait d'entamer un petit déjeuner (bien sûr il prit soin de s'habiller). Ce n'était pas la faim qui lui torturé le ventre, mais le ninja mangea avec appétit, après toute la vie de shinobi réservait quelques surprises. On ne savait pas quand on était susceptible de partir en mission, il était donc important d'avoir le ventre plein avant d'accomplir son devoir et c'était plutôt une réalité. Car, aujourd'hui, notre protagoniste reçut une mission plutôt urgente. Urgente dans le sens où des villageois n'auront pas de quoi se nourrir.

L’ordre de mission disait que la cargaison de nourriture avait été attaquée, laissant ainsi le village dans la panade, heureusement qu’il y avait des réserves. Le Chuunin était envoyé là-bas pour mettre au clair cette histoire et envoyer une deuxième cargaison. Après lecture de l’ordre de mission, le ninja se préparait et partit en direction de la frontière. La frontière, endroit jouant entre d’un côté la mer rapprochant le Pays du feu et l’autre le Pays de l’eau.

D'après les informateurs les vagabonds seraient toujours présents sur le lieu di-, il fallait donc pour le jeune homme une prudence mais également une rapidité pour les intercepter avant qu'ils ne quittent le Pays. Le chemin n'était pas long mais très abîmé pour atteindre la frontière, rendant ainsi difficile le passage et plus longue la traversée. Mais, ce n'était pas ce qui empêché le jeune homme de courir vers son objectif, au vu de l'enjeu, il n'avait pas tellement le droit à l'erreur.

La route était parsemée d'obstacles et encore, c'était un euphémisme comparé à la difficulté que celui-ci éprouvée. Néanmoins, arrivée à mi-chemin, la route devint homogène et l'adonis pu enfin terminer sa route sans trop de difficultés. Un lac était présent sur les deux côtés de la route, parfait dans l'éventualité où le Chuunin aurait à se battre. La frontière n'était plus qu'à une dizaine de mètres, le ninja mit sa main sur son Katana apposer à sa hanche droite. Il pouvait apercevoir quatre personnes avec un homme ligoté et à terre, la charrette située sur le côté. Le ninja sortis de l'ombre et avança vers les individus, ceux-ci, immédiatement dégainèrent leurs armes.

« Hum, écoutez, on peut se battre et faire couler le sang, honnêtement, je ne le voudrais pas. Néanmoins, vous avez attaqué quelque chose d'indispensable pour un village tel que le mien, alors, ranger vos armes et rendez-vous sans faire d'histoires»

Itsuki était d’un calme olympien, cependant, il savait pertinemment que la méthode dite « douce » ne fonctionnerait pas face à des brigands qui ne fonctionnent qu’avec la violence. Mais, pour le jeune homme, user de moyen diplomatique était une priorité, même pour des hommes de ce « type »

« Ha, les paroles de ninjas, vous avez tous le même discours, vous êtes fidèle à votre village, mais celui-ci est capable des pires horreurs. Je préfère être libre moi et agir comme bon me semble, si tu veux une réponse, on ne se rendra pas et oui on fera couler ton sang»

Les quatre hommes coururent en direction du jeune homme, celui-ci dégaina son Katana et le mit en position de défense. Le chef se stoppa à mi-chemin pour s'approcher de la charrette, regardant de loin, Itsuki vit cette brute envoyer la cargaison dans l'eau. Mais, pendant ce temps, il avait baissé sa garde laissant la possibilité à ses ennemis de l'attaquer, un des hommes lui asséna un coup de pied qui le fit reculer de plusieurs mètres.
L'adonis était quelque peu sonné, mais, il se releva vite pour contrer la prochaine attaque, un coup-de-poing qu'il dévia en prenant le poignet. Il donna un coup de Katana circulaire, résultant d'une coupure du haut du torse jusqu'au côté. La cible perdit du sang, mais n'était pas prête à déclarer forfait maintenant.

Les deux autres vagabonds se mêlèrent à la bataille, envoyant des projectiles facilement contrable, cela devait surement être pour déconcentrer le ninja, mais celui-ci ne se laissait pas distraire deux fois. Décidé à ne plus reculer, le béjaune passa à l'attaque, donnant un coup de pied puis, enfonçait son Katana dans sa première cible. Celle-ci tomba à terre dans une mare de sang.

« Suivant ! »

Les deux vagabonds regardaient Itsuki, l'un se mit à courir sur le ninja, pendant que l'autre réalisait des mudras. Le ninja devait absolument faire attention à celui qui préparé une technique, cependant celui qui attaqué Itsuki au corps-à-corps était plutôt doué dans son domaine. Plusieurs fois il assénait des coups-de-poing et de pied, mais l'expérience du combat se faisait ressentir et le ninja fit une esquive sur la gauche et perça la défense de l'homme qui avait prit un Kunaï.

Itsuki lui donna un violent coup sur son Kunaï, désarmant celui-ci, il en profitait pour bondir sur lui et traverser sa cage thoracique. D'un coup, il sentit un picotement sur son arme, la cible usait d'une technique Raïton qui devenait, de plus, en plus puissante, projetant Itsuki dans le lac situé à gauche de la route.
L'eau, affinité principale pour la plupart des ninjas du village caché de Kiri, ses adversaires ne devaient pas le savoir. Le Suiton était la première affinité qu'Itsuki avait appris à maîtriser, pour son père le Suiton représenté la première partie dans la maîtrise du Kekkei Genkai du Hyôton, la glace. Donc, le ninja ne pouvait qu'être avantagé d'avoir une source d'eau autour de lui. La meilleure façon d'avoir ses adversaires était de faire diversion, Itsuki créa donc un Mizu Bunshin qui sortit de l'eau pour attaquer son adversaire au Raïton. Pendant ce temps, le Chuunin lui sortit deux Shuriken qu'il chargé en chakra
Fuuton, usant de la technique Kaiten Shuriken.

L’adonis les lançait avec violence sur son ennemi, sortant à peine la tête de l’eau, il vit que la cible se prit les Shuriken de plein fouet. Néanmoins, il avait révélé sa position et était donc contraint de sortir, rejoignant son clone il regardait son adversaire qui chargé du chakra pour effectué une technique. Une question, subsistait : pourquoi mettre autant de temps pour préparer une technique ?

La réponse était simple, la technique demandée une grande quantité de chakra et devait surement être puissante. D’un coup, celui-ci fit apparaître deux sabres dans sa main et se jetait sur Itsuki. Voilà ce qui avait mis autant de temps, c’était une invocation ! Puis, le fait qu’il avait invoqué deux épées montré la maîtrise de celui-ci, ça ne devait pas être un simple épéiste.
Pour confirmer la réflexion de celui-ci, l’ennemi attaquait Itsuki en utilisant sa première arme pour briser la garde du jeune homme et la seconde pour l’attaquer. Le ninja stoppa la première épée avec son Katana et se prit de plein fouet le second assaut, le clone disparut sous l’effet du choc. Le blondinet se relevait avec beaucoup de difficulté, une hémorragie de trente centimètre de longueur et de plusieurs centimètre de profondeur, recouvré son torse.
Itsuki ramassait son Katana à terre et prit un Kunaï pour contrer toutes tentatives, mais, il savait pertinemment qu’il ne pourrait pas le battre en usant du Kenjutsu, non il allait devoir utiliser du Ninjutsu un maximum. Il décida de lancer son Kunaï sur son adversaire qui utilisa son sabre pour le contrer, néanmoins, ce n’était pas n’importe quel Kunaï, c’était un Kunaï fumigène qui propagea une fumée épaisse sur toute la route.

Le ninja en profité pour lancer une attaque Fuuton qui en même temps de dissiper la fumée, mettrait hors d’état de nuire la cible. Encore une fois, le Chuunin sortit cette fois trois Shuriken et usa de sa technique Kaiten Shuriken. Une fois chargé, le blondinet les lançait contre son adversaire qui se l’ai prit de plein fouet, tranchant même une partie de son bras.

D’un coup la douleur de la précédente attaque força le ninja à poser un genou à terre, il avait perdu beaucoup de sang et n’était surement pas en condition pour se battre mais, en ayant vu ses camarades se faire battre le chef était partis pendant la bataille, ce qui était une bonne nouvelle pour l’adonis.
Itsuki sortit de sa pochette à arme une bande qui apposait sur son torse pour limiter la perte de sang, mais, avant de partir il lui restait une dernière chose à effectuer, c’était la négociation pour l’envoi d’une seconde cargaison. Itsuki se releva et avançait vers l’homme ligoté, il était resté là sans rien dire, à vrai dire en s’approchant il n’était pas très bien, voir mal, il avait prit des coups.
L’adonis prit un Kunaï qui était à terre et le détacha, celui-ci ouvrit les yeux et fixait un long moment le jeune homme.

« J’ai crus qu’ils allaient me tuer, merci »

« Je vous en pris voyons… Néanmoins, cette cargaison est fichue, vous allez en envoyer un second non ? »

« Dans l’état actuel des choses, je crains que cela soit impossible, le patron ne réserve qu’une cargaison pas village, sachant que Kiri est le plus du Pays de l’eau. »

« Le patron va bien faire une exception non ? »

« Vous les ninjas vous vous croyez au-dessus de tout hein ? Nous on travaille tous les jours et pour vous en plus, et vous êtes jamais content ! »

« Hum… La cargaison n’était pas que pour les ninjas, mais également pour les villageois, les enfants… Vous pouvez penser ce que vous voulez des ninjas, mais ne dénigrez pas les civils qui sont comme vous, qui trimes à leurs travaillent. »

Un silence se fit ressentir, l’homme surement troublé par les paroles du Chuunin eut un court temps de réflexion. Mais, c’était le ninja qui brisa le silence.

« Vous pensez peut-être que la vie de ninja est aisée ? Ce que les brigands ont dit tout à l’heure était en partie vraie à une époque de Kiri, on appelait cette époque la brume sanglante. Le dirigeant du village avait mis en place un régime dictatorial, tuant la plupart des clans ninjas y comprirent les enfants. Alors non, la vie de ninja n’est pas un long fleuve tranquille, on se bat tous les jours pour sauver la vie des autres, pour protéger notre village et malgré notre expérience des gens peuvent mourir, regardez moi j’aurais pu y rester tout à l’heure. Je vous en pries »

« Vu les circonstances, c’était déplacé de vous dire ça, je m’en excuse, je dirais à mon patron que vous m’avez sauvé et je plaiderais votre cause auprès de lui. Monsieur ? »

« Itsuki Maki, Chuunin de Kiri. »

Ces paroles achevèrent la discussion des deux hommes, le marchand serra la main du ninja qui lui avait sauvé la vie précédemment. Néanmoins, ce combat avait beaucoup affaiblit le jeune homme blessé et épuisé, il devait tout de même rentrer au village pour faire son rapport à la Mizukage. Ce n’était que des brigands et pourtant Itsuki eut du mal à les battre, sachant que le chef s’était enfuit, le blondinet avait encore du progrès à faire s’il voulait maîtriser son Kekkei Genkai, il devait devenir plus fort, pour protéger les siens, son village, la Mizukage !


avatar
Itsuki Maki
水 Rang B 水

水 Rang B 水


Messages : 258
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation IRP : Pays du thé
Présence /7 : /7 (Vacances uniquement)
Nbre Rps acceptés : 2 (+2 HRP)

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 990
Affaires obtenues:
Expérience:
345/3200  (345/3200)

Revenir en haut Aller en bas

Mission, cargaison attaquée. [FB] [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Mercenaire/Jedi gris : Abysses [En cours -> 12 avril]
» [Mission D] - Cours de RCR
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» cours de latin
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Zone RP :: Pays de l'Eau :: La Mer-