AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Mission FB] Chicken Invaders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: [Mission FB] Chicken Invaders Jeu 17 Juil - 12:33

Note : Ma perso a 14 ans a peine la x)


Une matinée, Ô douce matinée, toi qui me permet de me prélasser tendrement roulée en boule dans les draps de lin raffiné qui me couvraient dans mon immense lit à baldaquin, dans l'immense demeure qui nous avait été allouée à moi et mes sœurs, descendantes des Kuromiwa, Ô grasse matinée, que je t'aime ! Rien de plus délectable que de dormir, en rêvant à des choses malsaines, perverses. Mais, ce bonheur matinal ne pouvait durer, comme bien souvent. En effet, c'était sans compter mon apathique sœur, Three, ou Minoe, peu importe, qui vint me réveiller, toujours aussi impassible, qu'un soldat du village m'attendait dans le hall avec une missive. Derrière elle se tenait Mina aka Two, qui se retenait à grande peine d'éclater rire. Me levant, maussade, renfrognée, de larges épis défigurant ma magnifique crinière d'or, je m'habillais, et prit le temps de me coiffer, me laver, peu importe l'ordre, je pris tooooooutt le temps qu'il me fallait. Il était normal qu'une dame se préparasse soigneusement après tout...

Malheureusement, cela ne semblait guère être au goût de notre ami le missionnaire, partit sans moindre mot dire, après m'avoir tout bonnement presque jeté la convocation de mission à la figure. Comment pouvait-on être aussi malotrus avec une dame ! Surtout quand on était un homme avec une tête ressemblant vaguement à une nature morte. Mais là encore, le vrai problème n'était pas là... Malgré la colère qui pointait en mon for intérieur, pour avoir été réveillée à une heure aussi matinale, et pour avoir été traitée de la sorte, le pire restait à venir.

Comment pouvait-on sérieusement, envoyer à une dame comme moi, une mission aussi ridicule, insignifiante, grotesque, insultante, inintéressante, inadaptée à ma personne, dégradante !!!! Pourquoi, moi, Kuromiwa Dunya, la plus exquise des créatures de ce village, pouvait donc me retrouver à devoir.... Stopper une évasion de poulets stupides qui sèment la pagaille dans un quartier adjacent à ma demeure ! C'était une blague sérieusement ? La simple populace n'était-elle donc point capable d'assurer elle-même la capture d'animaux aussi grotesques et peu dangereux ? Pourquoi y envoyer directement un ninja ou une kunoichi alors que cela n'avait point raison d'être ? A croire que notre Kazekage qui avait approuvé la mission, s'était décalqué le portrait dans le marbre après une belle chute pour en venir à de telles options. Malgré toutes mes réticences, ce fut le regard amusé de mes sœurs que je partais la plus épiquement débile et grotesque qui serait, celle d'une princesse contre des.... poulets.

Mais, il fallait croire que aujourd'hui, le destin avait décidé de se foutre de ma poire, et ce de long en large ! Oui, les choses étaient parfois bien cruelles envers des créatures délicates et parfaites telles que moi même, ou moi même encore. Bien peu désireuse d'en venir aux mains avec ces saletés de volatiles, une nouvelle fois, en petite dame sachant parfaitement se faire désirer, je pris tout le temps de faire le voyage jusqu'au quartier situé pourtant à à peine 5 minutes de chez moi, prenant un large quart d'heure, si ce n'est plus, pour l'atteindre... M'arrêtant par-ci, par là, afin de jeter un œil aux étals et bancs de marchands qui laissaient éclater aux yeux des connaisseuses tels que moi, les beautés d'aliments aux couleurs ravissantes, et d'autres étranges laissant planer le parfum de l'inconnu qui m'était tant appréciable. Toutefois, un petit événement finit par me rappeler qu'une mission stupide m'attendait, lorsqu'un poulet fou sauta dans l'étalage de champignons de toutes les couleurs que j'admirais et se mit à tout saccager. Prenant mon courage à deux mains, ou plutôt, mettant mon orgueil de côté, je sautais sur l'animal qui venait de sauter à terre, et l'écrasa à moitié sous mon propre poids, afin de l'attraper sans trop de difficultés.

Vaincue, la bestiole semblait me jeter un regard inquisiteur, une lueur de rage miroitant dans l'ambre noir de ses yeux. Tirant copieusement la langue à l'animal que je tenais par le cou, je repris mon chemin vers le champ de bataille où gallinacés et humains se battaient, Chicken invaders (référence pas subtile à un des jeux les plus décalés du web, check, même si je ne savais pas ce qu'est le web), l'invasion des poulets enragés.

Finalement, j'arrivais sur le lieu du drame... et en voyant tout ces manants se ruer en vociférant sur des volailles enragées qui couraient en tout sens, sans parvenir à en attraper une seule, je dus réfréner un fou rire magnifique qui aurait tôt fait d'attirer l'animosité de tout ce petit monde. Au milieu de ce désastre se tenait un vieillard entouré d'une vingtaine de cages dans lesquels, plusieurs poulets étaient enfermés. Lorsqu'il me vit arriver, tenant par le cou une des volailles folles, il s'approcha de moi afin d'engager la conversation.

- Ah.... Merci Mademoiselle d'être venue, sans les mains vides qui plus est. Ce sont mes poulets, une race d'élevage faite pour le combat, le spectacle, qui se sont évadés La majorité a déjà été capturé, et avec les deux volailles restantes ici, plus la votre, il ne vous en reste qu'une à attraper, nous avons déjà enfermés 16 poulets, le votre, cela fait 17, ces deux-là qui vont être attrapés, 19. Il ne reste plus que mon coq.... Une vraie bête de combat, personne à osé l'approcher alors qu'il est immobile dans la ruelle d’à côté, à vous de jouer.
- Oui Monsieur.... pfff

Après lui avoir donné la bestiole courroucée, je partis immédiatement dans la ruelle, à la rencontre du terrible animal qui semblait affoler tout ce groupe de ruffians. Et comme l'avait dit le vieux croulant, la bête se tenait là, droite, fière, sur un couvercle de poubelle. En me voyant arriver, l'animal brisa sa posture, plongeant son regard sombre dans le mien, émettant un caquètement de provocation. Nous nous regardions intensément, il était hors de question de traîner plus de temps dans ce trou à rat, mon lit m'attendait afin de récupérer mes heures de sommeil manquées, et les boutiques et autres étals d'aliments divers, exotiques et communs, m'attendaient !!!!
Puis, je remarquais une autre lueur, nouvelle, briller dans le regard de l'animal, une lueur que je connaissais très bien pour l'avoir déjà vue briller dans les yeux de nombreux vieux pervers dont la capacité à reluquer était digne d'un maître.

Sans crier gare, l'animal sauta alors sur moi en poussa un « cocorico » guerrier glorieux et plongea dans le décolleté plongeant de ma robe en gloussant avec frénésie. Si des personnes dormaient encore dans les lieux, cela m'étonnait que ce fusse encore le cas vu le cri de rage qui sortit tel un grondement furieux de ma gorge. Toutefois, la capture fut aisée, facile.

La mission ? Rapidement bouclée. Mais plus jamais je voulais voir de poulets, du moins jusqu'à midi, dans mon assiette avec une bonne sauce.

avatar
Kuromiwa Dunya
風 Rang B 風

風 Rang B 風


Messages : 25
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 1000
Affaires obtenues:
Expérience:
1060/3200  (1060/3200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission FB] Chicken Invaders Ven 18 Juil - 11:53

CORRECTION

Bon, voyons de plus près ce que nous donne cette petite Five, version adolescente et déjà déjantée. (a)

Sa mission n’avait déjà rien de bien palpitant, mais c’est certainement la banalité de la chose qui a pu tourner ton récit dans l’humour, en plus d’une introduction de ton personnage un peu mouvementée. Tu nous montres un peu ses sœurs toutes aussi spéciales les unes que les autres, et tu marques ainsi des points par des interactions entre elles qui nous permettent de reconnaître ton perso facilement.  Ca entraîne un petit trait mélodieux, pas désagréable du tout, et qui nous plonge bien dans le contexte.

Tu n’omets pas de nous montrer encore une fois l’arrogance de Five, et son dédain vis-à-vis d’une mission telle que celle-là, et je trouve sa réaction très intéressante et prometteuse d’humour pour la suite !

Ce qui est bien à noter aussi, c’est ta capacité à nous présenter son environnement avec aisance, sans que l’on est à piocher dans son imagination pour essayer de concevoir le reste. Les images viennent naturellement d’elles-mêmes, et tu sais ainsi bien manier ta narration, et tes  descriptions. Le lecteur peut donc bien pénétrer dans la peau de Five, et se sentir proche d’elle par un vocabulaire souvent familier, pour ses exclamations. Evidemment,  à côté de cela, tu as aussi une bonne réserve de mots courant, ce qui t’est positif. Il y a quelques fautes par-ci, par-là, mais je ne les trouve pas très ennuyantes lorsqu’on lit ta production. Il y a juste certaines phrases parfois trop longues, et qui ont nécessité une relecture de ma part pour être sûre d’en avoir cerné le sens. N’hésite à utiliser un peu plus de virgules, ou bien à arrêter ta phrase pour en construire une autre après, via des connecteurs ! ;)

La mission en elle-même est drôle, peu importante en soi, mais qui met une bonne fois pour toutes l’arrogance de Five de côté. Elle doit balayer sa fierté, et foncer sur ces misérables poulets. Je trouve que c’est une situation qui, en effet, peut être utile à ajouter au background du personnage. Les passages écrits ne manquent pas vraiment de détails, puisque de telles actions aussi simples méritent d’être visitées avec du dynamisme, vite fait, bien fait. L’idée de la bataille entre humains et poulets rend la scène encore plus ridicule, mais a tout à fait sa place dans un RP de ce genre.  Ensuite, je ne te reprocherai pas le manque d’interaction entre ton personnage et un PNJ de la mission, puisque tu as introduit un dialogue qui permet à la mission de prendre le tournant ultime pour Five.

Le duel de regard entre ta jeune Kunoïchi et ce  coq en guise de boss final, est amusant à lire. Mais ce qui l’est d’avantage, c’est sans doute cette fin bien inopinée, avec ce coq finalement assez pervers pour se loger dans le décolleté de Dunya, au lieu de fuir ou de l’attaquer ailleurs. En bref, de l’humour du début à la fin, et une ambiance très active et bien décrite ! L’emploi de la première personne te permet en plus, d’introduire les pensées de Five à chaque description. Je dirais que pour une mission aussi basique et ordinairement peu attrayante, tu t’en es bien sorti.

Mon verdict nage entre le rang A et le rang B. Il y a certes quelques fautes d’orthographe (bien qu'assez discrètes), et quelques phrases un peu longues, mais l’effort de descriptions, de représentation de ton personnage, et le contenu de la mission est si intéressant que je peux dire que cela compense assez. Je te mets donc le rang A pour ce topic, mais avec l’espérance que tu corrigeras ce qui ne va pas dans tes prochains RPs. ( : J'ai vu que tu avais fait un second RP, que je compte bientôt corriger, mais je ne te garantis pas que tu auras aussi le rang A à celui-là, puisque tu ne peux finalement pas appliquer mes conseils sur ce RP déjà posté.

Gains :
240 Xp.

avatar
Correction



Messages : 16
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 84
Localisation IRP : Académie française
Présence /7 : Présent pour vous corriger !
Nbre Rps acceptés : Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

[Mission FB] Chicken Invaders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Zone RP :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato-