AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Sabaku no Gaara [En cours de rédaction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Sabaku no Gaara [En cours de rédaction] Sam 28 Juin - 14:23



«Sabaku no Gaara»



Carte d'identité


× Nom(s) : None
× Prénom(s) :Gaara
× Surnom(s) : Sabaku no Gaara | Gaara du Désert |

× Âge : 17 ans
× Sexe : Masculin

× Situation (marié/célibataire/etc): Célibataire

× Village d'origine :  Sunakagure no Satô
× Grade :  Godaime Kazekage
× Rang : S

× Spécialité(s) : Ninjutsu / Fuinjutsu (à voir)
× Affinité(s) : //
× Nom de l'avatar - manga de provenance : Sabaku no Gaara - Naruto


Description physique


Un monstre, une abomination, une erreur de la nature,... mais jamais un Kazekage.

Personne n'aurait un jour pensé que cette chose puisse devenir la figure emblématique du village caché du Sable. Pourtant, aujourd'hui, beaucoup sont forcés de le reconnaître comme un être humain à part entière. Plus que cela même, il est devenu un héros de la guerre. Il a maintenant une image autre que celle de « celui qui n'aurait jamais dû naître »... Il se prénomme Gaara, Sabaku no Gaara, le Godaime Kazekage.

Bon nombre de personnes seraient à même de pouvoir décrire notre jeune « Ombre du Vent ». La comparaison entre l'ancien et le nouvel individu qu'il est, reste flagrante. Inspirant auparavant la peur et l'inquiétude, il brille maintenant par son charisme incroyable. L'on se laisse facilement déborder par sa présence écrasante. Sa posture droite et son regard perçant l'horizon forcent le respect. Ses bras croisés imposent le sérieux. Une marche lente, mais sûre, confiante. En somme, il s'agit d'une prestance digne des plus anciens, des plus sages. Il n'est pas icône de sagesse, mais l'aura qu'il dégage en est emplie.
Son éloquence fait de lui un diplomate né. Une élocution parfaite, entre un ton posé et solennel, sa voix traverse votre esprit, marque au fer chaud chacune de ses paroles. Impossible de rester indifférents à ses propos, ils font réagir, réfléchir. Des paroles tranchantes, des mots forts que l'on avale par milliers avec toujours autant attention.
Nous sommes bien loin du Gaara hautain, et se laissant guider par ses pulsions d'antan. Il s'agit là d'un homme changé par ses expériences et rencontres passées.

S'il est devenu Kazekage, ce n'est sûrement pas pour sa force physique. Son allure générale est loin d'être comparable à celle du grand Raikage. Un mètre soixante-six, bien petit pour son âge. Cinquante-et-un kilogrammes de tissus musculaires, bien trop fin pour laisser une place à la graisse. Pourtant, il dispose d'un tronc solide. Des abdominaux se dessinent, donnant un peu de volume à notre héros. Son dos est puissant pour pouvoir supporter le poids de l'immense gourde qu'il déplace constamment. Plus haut, se dressent deux fières épaules qui ne cessent de s'épaissir. Ajoutons à celles-ci des bras plus souples que forts, des paumes plates agrafées de longs doigts flexibles acquérant une poigne ferme. Ses jambes, grandes et filiformes, ne sont que deux piliers dont la base est plate et ancrée dans le sol de façon à soutenir le reste du corps. Les longs moments à rester debout, dans l'immobilité la plus totale ont su rendre ses colonnes de muscles solides et endurants.

Reposant sur un long et droit cou s'esquisse une figure sévère. De ce cou, quasi-immobile, s'anime un visage trop souvent impassible. Pourtant, il a le visage arrondi de l'enfant. Ses pommettes, rondes comme ses oreilles ne sont que très rarement teintes par l'émotion. Au milieu du visage, se dresse un nez long et fin préférant admirer le ciel plutôt que le sol. Juste au-dessus s'ouvrent deux yeux fixes et immobiles. Ceux-ci sont marqués par de larges contours noirs, à la manière d'un Tanuki, accentuant la sévérité de son regard et camouflant les stigmates de ses insomnies. Au sein de chaque œil roule une bille dont le vert pâle s'harmonise parfaitement avec la teinte rosée du visage. De ce faciès se dégage une certaine immobilité. Rien ne bouge, tout vous fixe. Cela résume bien la chose. Pas de rictus, pas de plis de la peau pour signifier une contrariété,... juste inexpressif.

Sa chevelure particulièrement rouge est, en partie, héritée de son père – ce dernier était plutôt châtain-. Coiffés en batailles, ses cheveux recouvrent une grande partie de son front, ne laissant visible qu'un détail,... et pas des moindres. 愛... Ce Kanji représentant « l'Amour » est gravé sur son visage depuis son enfance. Il signifiait son nouveau départ qui se révéla être une erreur : celui du « démon qui n'aime que lui-même ». La chute du démon et la naissance de l'homme qu'il est maintenant ont su donner un nouveau sens à cette « cicatrice » du passé, devenant par ailleurs, le symbole de l'Alliance qu'il s'était efforcé d'ériger.

Gaara n'arbore que très rarement la tenue traditionnelle du chef de village : un grand vêtement blanc, ample et soyeux ainsi qu'un couvre-chef vert sur lequel est cousu le Kanji du Vent. En temps normal, il préférera porter un pantalon noir ainsi qu'un long manteau bordeaux. Par-dessus ce dernier, un gilet gris agrémenté de plusieurs étuis est porté par seulement une épaule à l'aide d'une large lanière. Son dos supporte une gourde -en terre-cuite semble-t-il-.

Qu'est-ce qui le rapproche du monstre ? De l'abomination ? Une couleur de cheveux rappelant le sang ?... Ou alors est-ce peut-être le fait que vous n'arriviez pas à le saisir ?  



Description psychologique



Spoiler:
 

Ai-je fait le bon choix... Nous tous, avons-nous fait les bons choix ?! Cette paix est-elle réellement durable. Bâtie sur un mensonge, pourra-t-elle résister ? Quel est ce sentiment ? Plus que du doute, est-ce du regret ? Il est trop tard pour faire machine arrière, et je le sais. Pourtant, je ne peux m'empêcher de penser au futur. Qu'adviendra-t-il si la vérité éclate ? L'Alliance saura-t-elle y faire face ? Cette union que je me suis efforcé d'ériger trouvera-t-elle la force nécessaire pour ne pas régresser et mettre en péril la prospérité encore si jeune du Monde Shinobi... Tant de questions et mes réponses sont si pessimistes. Autrefois, l'on doutait de moi,... pourquoi le rapport s'inverse-t-il ? Je doute de moi-même et des autres. Je suis devenu Kazekage pour tisser des liens avec les habitants de Suna. Au final, j'ai réussi bien plus, mes relations se sont étendues aux ninjas du monde entier. Néanmoins, l'édifice tremble, mon esprit vacille... Je suis préoccupé.


...............................................

« Nous n'avons jamais cessé de nous haïr ... Cette haine a toujours été avide de pouvoir, et cette course au pouvoir a donné naissance à une personne comme moi. »

Bien que tous des Hommes, nous avons toujours nourri un dégoût profond pour nos compères des autres villages. Pourquoi ? Par soucis de puissance. Nous voulions tous rabaisser les autres afin de nous croire forts et intouchables. Néanmoins, ce but commun à la plupart des puissances de ce Monde ne pouvait aboutir qu'à une chose : la Guerre. À trois reprises, les ninjas du monde entier se sont affrontés les uns les autres pour un égoïsme des plus ridicules : assouvir sa soif de puissance, être craint de son prochain. À quoi bon ? Concrètement qu'est-ce que cela a apporté ? Une haine grandissante, s'intensifiant avec le temps. Cette dernière a fait de moi ce que j'étais auparavant : un monstre assoiffé de sang, ne vivant que pour lui-même. Cette aversion pour l'humanité m'a conduit à la déchéance.

« J'étais un Jinchuuriki, la personnification de cette haine et de cette soif de pouvoir ! »

Cette déchéance, je la dois au désir de mon père. Faire de Suna une puissance inébranlable. N'était-ce pas là, la volonté de la plupart des villages ? De cette envie naquit les réceptacles. Des enfants destinés à porter en eux un démon aussi puissant qu'une cité entière. J'en fus un. Shukaku m'a habité pendant plus d'une dizaine d'années. Une décennie de solitude, de rejet. Pourquoi ? À cause d'une peur ! Peur légitime. Qui voudrait d'un monstre à côté de chez soi ? Peu de monde ! Pourtant, j'étais destiné à devenir une arme qui redonnerait à Suna sa gloire d'antan. Père ne vit en moi qu'un outil et non un fils. Ainsi, je fus séparé de mon frère et de ma sœur. Je n'ai jamais reçu l'amour de ma famille, allant jusqu'à croire que ma propre mère m'avait détesté dés la naissance. Mis à l'écart de la Société, je perdis vite la raison, m'enfonçant peu à peu dans les ténèbres. Ma condition fit émerger en moi, une animosité incomparable. N'ayant jamais connu l'amour... pire encore, ayant été rejeté par l'amour, la folie m'emporta - J'ai enfin trouvé la réponse... Je suis seul. Je ne crois en personne, je n'aime personne... Je suis seul... - . Ma vie se teinta de rouge. Cette colère débordante devait s'exprimer, par la violence et le sang.


« Un certain ninja de Konoha ... A eu le cran de m'arrêter ! J'étais son ennemi, mais ça ne l'a pas empêché de pleurer pour moi ! »

Heureusement, j'ai fait la rencontre d'un ninja comme moi. Lui aussi était Jinchuriki. Pourtant, bien qu'il ait connu, lui aussi, la solitude et le rejet des autres, il n'éprouvait aucune haine. Le début de la fin. Naruto me fit sortir de ce dédale infini, par la force. Il m'était impossible de comprendre la raison pour laquelle il tenait tant à me raisonner. Nous étions similaires et pourtant si différents. Lui, avait des amis sur qui compter, des gens qui l'aimaient malgré sa condition d'hôte. Moi, je n'avais rien. - La solitude et la souffrance qu'elle apporte... Le sentiment d'être incomplet...Je sais ce que tu ressens au point d'en avoir mal moi-même... Mais tu vois... J'ai rencontré des gens qui sont devenus très importants pour moi... Les voir souffrir... C'est la dernière chose que je souhaite... Je t'empêcherai de leur faire du mal... Même si je dois te tuer pour ça... Parce qu'ils m'ont sorti de l'enfer... L'enfer de la solitude... Ils ont accepté mon existence... Ils sont si précieux pour moi... -. Se battre pour quelque chose d'autre que soit. Voilà ce qu'il me fit comprendre. L'importance d'avoir quelque chose à protéger, préserver. Le jeune Uzumaki a un don, celui de faire changer les mentalités. Il fut le premier à m'appeler « ami » alors même que je venais de le blesser. Notre affrontement me changea.

Il me fallut bien du temps pour me rendre compte de mes erreurs. J'avais déjà commis l'impardonnable. Demander le pardon m'était impossible et impensable. Pourtant, ma voie se dessina peu à peu. Naruto devint « un modèle » à suivre. Son désir d'aider autrui et de protéger ceux qui étaient importants à ses yeux m'avait touché. Rattraper mes erreurs était impossible, mais il n'était pas trop tard pour changer et devenir un autre homme. Bien que difficile au début, ma rancune s'effaça peu à peu au profit d'un altruisme grandissant. Ce sentiment n'avait plus sa place dans ma nouvelle vie. Il n'engendrait que haine et colère. Soutenu par mon frère et ma sœur, notre fratrie se reconstruisit lentement. Ils ne pouvaient certainement pas m'accorder leur confiance absolue. Cependant, de mon côté, je m'y efforçais.

- J'aimerais tellement me sentir accepté... je serais prêt à tous les efforts pour que ça marche. C'est Naruto Uzumaki qui m'a fait changer d'avis. Faire partie d'un groupe ? Jusqu'à présent, il n'y avait que la haine et mes désirs de vengeance qui me reliaient aux gens, mais en le voyant tout a changé. Il est si proche de ses compagnons ! C'en est bouleversant. Ça peut sembler ridicule, mais aujourd'hui, j'ai compris une chose... la tristesse et le chagrin, mais aussi la joie... toutes ces choses ne valent rien si on ne les partage pas avec quelqu'un – Kankurô fut la première personne à qui je me confiais, et avec qui je partageais mes pensées. Je lui fis part de mon désir d'être accepté et d'intégrer Suna, pas en tant qu'arme, mais en tant qu'Homme à part entière. Je voulais tisser des liens avec chacun des villageois, me rendre utile, devenir quelqu'un. C'est de là qu'est venu mon objectif : devenir Kazekage. Ce poste me permettrait de protéger le village et ses habitants, au péril de ma vie, me donnant une raison de vivre. J'y suis parvenu. L'Ombre du Vent ! Pourtant, la méfiance de beaucoup n'avait pas dégrossi. Beaucoup ne m'acceptèrent pas. Ils avaient raison, je restais un danger potentiel avec Shukaku en moi.

Bien que je perdis la vie lors de l'attaque de l'Akatsuki, elle fut nécessaire pour que je puisse me rendre compte d'une chose essentielle. La mort m'avait à peine nappé de ses draps blancs et frais que déjà, je revenais à moi. Une fois de plus, l'on me sauva de mon triste sort. Néanmoins, pas à n'importe quel prix. L'honorable Chyio avait donné sa vie pour moi. Le sentiment que j'avais éprouvé reste indescriptible encore aujourd'hui. Jusqu'alors, personne ne s'était sacrifié pour moi. Mon réveil se fit au milieu de plusieurs dizaines de shinobis, pour la majorité des Sunajin,... mais il y avait aussi Naruto. Encore lui. Enfin, je pus ouvrir les yeux. Je n'étais plus seul...

« Parti à jamais. Je ne suis plus le jinchûriki que tu as créé »  

Durant la guerre, je dus faire face à mon père, revenu d'entre les morts. Une confrontation difficile. Cependant, ce fut l'occasion de lui montrer que j'étais devenu ce qu'il voulait que je soit, et cela, même sans Shukaku. Tout comme lui, j'étais devenu Kazekage, je protégeais le village, ses habitants, et même plus que cela : je protégeais LES SHINOBIS. Ce paternel qui m'avait abandonné, m'arrachant l'amour de ma famille,... je ne pus me résigner à lui en vouloir. Je comprenais ses choix. Bien qu'il ne m'ait jamais donné une preuve de son amour pour moi, c'est bien lui qui m'apporta le remède – Il semblerait que je n'ai pas l'œil pour évaluer quoi que ce soit. Le sable te protégera toujours... Ce n'est pas la force de Shukaku qui te protège, mais celle de ta mère, Karura. Ta mère t'aimait vraiment. – Il avait raison, ma mère m'avait toujours aimé... Ces quelques mots ravivèrent une flamme éteinte depuis bien trop longtemps en moi, un sentiment que j'avais jamais réellement éprouvé : celui d'être aimé.

Cette même sensation se multiplia par la suite. À la fin de la guerre, ce fut au tour de Temari. Nous avions eu une petite entrevue. Cette dernière m'avait presque retourné,... elle s'en voulait de ne pas avoir été plus présente pour Kankurô et moi. Les mots qu'elle prononça ce jour-là firent vibrer mon cœur, une douce sensation, elle apaisait mon esprit. De la même façon, cela me revigorait. Mon frère, ma sœur,... je savais qu'ils me soutenaient, mais j'étais resté aveugle au véritable sentiment qu'ils dégageaient tous deux pour moi : de l'amour. Être aimé est bien plus fort que d'aimer.

[/i]
_____________________________________

L'évolution qu'a connue Gaara est assez incroyable, je dois bien l'avouer. Il n'est plus vraiment le même, c'est comme une renaissance. Forcément, Temari et moi-même sommes heureux pour lui, et pour nous aussi. On doit beaucoup à Naruto. C'est grâce à lui, si aujourd'hui, nous pouvons vivre comme une famille. Bien sûr, nos relations ne sont pas encore comme nous le souhaiterions, mais mieux vaut ne pas brusquer les choses. Notre frère reste encore quelqu'un de froid et distant, et malheureusement, je ne pense pas que cela change un jour. Il est bien trop marqué par le passé, personne ne passe à travers tout ça en restant sain d'esprit. Sa carapace s'est légèrement ouverte, c'est déjà ça. La discussion est plus facile, et il s'est même confié à moi ! Imaginez ma surprise ! Enfin, bien qu'il soit inconfortable dans ses relations personnelles, il reste très à l'aise dans ses interactions avec ses conseillers, les ambassadeurs, etc. Je pense que tant qu'il a la possibilité d'objectiver un individu et de catégoriser son interaction avec cette dernière, il n'éprouve aucune difficulté. Le problème se pose plus lorsqu'il s'agit de traiter avec une personne sans but précis. Son isolement explique très bien cela, les relations qu'ils entretenaient avec les autres, à l'époque, étaient surtout haineuses, voire même mortelles,. C'est pourquoi développer une relation personnelle lui fait ressentir un mal-être le frustrant.
J'ai presque envie de dire que son passé lui court après. Pourquoi ? Cette carapace inébranlable qu'il s'est forgée est un rempart à la haine des autres. Il essaye de rester totalement hermétique à cette dernière, sûrement par peur de redevenir ce qu'il était. Enfin, ce cocon est aussi une barrière l'empêchant de s'extérioriser, repoussant ainsi joie et amour. Les démonstrations d'affection n'ont pas beaucoup d'effet sur lui, pour la simple et bonne raison, qu'il n'y est pas habitué, il ne sait donc pas comment réagir face à celles-ci. Tout ceci est le résultat d'un esprit trop perverti, c'est pourquoi l'effort qu'il doit fournir est important. Pour vous dire, je ne l'ai vu sourire qu'une seule fois. N'y voyez pas là quelque chose d'impossible ! Pour preuve, les liens qu'il entretient avec nous et Naruto sont certainement les plus solides qui soient.

Gaara s'affiche généralement comme quelqu'un de calme et posé. Cela fait donc de lui quelqu'un de difficilement discernable par son apparence... comprendre son état d'esprit n'est vraiment pas facile. Résister aux requêtes d'Ichibi lui a appris à contenir ses émotions, à tel point qu'aujourd'hui, il s'agit d'une seconde nature. Ainsi, il sait garder son calme dans toutes les situations, même les plus difficiles à gérer. Cependant, encore une fois, c'est un frein à sa spontanéité et la conséquence de son introversion puisque toutes ses impulsions, tant bonnes que mauvaises, passent par une sorte de « filtre » intérieur avant de pouvoir être exprimées. Malgré tout, derrière cet enfant réservé, se cache un cœur chaleureux. Bien sûr, pour le comprendre, il faut voir plus loin que son impassibilité apparente. Il protège ardemment l'intégrité des liens qu'il a réussi à former. Il est devenu très protecteur et aussi très préoccupé. Notamment envers le jeune Uzumaki, que ce soit pour son bien-être ou encore pour son but. Je me rappelle bien de cette confrontation avec Sasuke Uchiha. Gaara avait essayé de le raisonner malgré son statut de criminel international. L'échec de la négociation lui a même arraché une larme anticipant certainement la déception de Naruto.

Le fait qu'il soit devenu Kazekage si jeune a posé un poids sur ses épaules. Néanmoins, il prend son rôle très au sérieux alors même qu'il a beaucoup de choses à prouver. Son devoir passe bien avant ses intérêts personnels le poussant à faire des choix difficiles pour le bien de Suna et du Monde Shinobi. Sa loyauté envers son village et même les shinobis en général est incroyable. Il est un chef né. Il a su réunir sous une même bannière les shinobis du monde entier. Je ne pense pas que quelqu'un était plus à même de pouvoir diriger les armées de l'Alliance. Bien que jeune, son esprit militaire est très aiguisé et sa sagesse défie celle des plus anciens. Le discours qu'il a tenu devant l'Alliance toute entière en est le témoignage. Il a partagé une partie de lui-même dans le seul but de calmer les ardeurs et les hostilités qu'entretenaient les ninjas de divers horizons.

« Trois guerres shinobi ... Trois longues guerres que nous combattons pour les propres intérêts de nos villages et pays respectifs ... Nous n'avons jamais cessé de nous haïr ... Cette haine a toujours été avide de pouvoir, et cette course au pouvoir a donné naissance à une personne comme moi. J'étais un Jinchuuriki, la personnification de cette haine et de cette soif de pouvoir ! Et j'ai appris à haïr ce monde de toutes mes forces, j'ai cherché à le détruire de mes propres mains, ce que l'Akatsuki cherche exactement à faire aujourd'hui. Mais ... Un certain ninja de Konoha ... A eu le cran de m'arrêter ! J'étais son ennemi, mais ça ne l'a pas empêché de pleurer pour moi ! Je l'ai blessé, mais il a continué à m'appeler son ami ! Il m'a sauvé ! Moi, son ennemi ! Moi qui comme lui, étais un Jinchuuriki ! Il est passé par les mêmes souffrances que moi, mais malgré ça, il ne porte en lui aucun sentiment de haine ! La haine n'a pas sa place parmi nous ! Car nous avons tous souffert des agissements de l'Akatsuki ! Aujourd'hui, je ne vois ni Suna, ni Kumo, ni Konoha, ni Kiri, ni Iwa ... Tout ce que je vois, ce sont des shinobis ! Et si quelqu'un a encore une quelconque rancune envers Suna, qu'il attende la fin de cette guerre ! Je le laisserai volontiers prendre ma tête ! Nos ennemis menacent cet ami qui m'a autrefois sauvé ! S'ils arrivent à le capturer ... Si nous les laissons le capturer, alors ce monde sera perdu ! Je veux protéger mon ami ... Je veux protéger tout le monde ! Mais je suis trop jeune pour le faire tout seul ... Alors je demande à tout le monde de me prêter sa force ! Alors tous ceux qui sont avec moi, allons-y ! »

Avant de finir, il y a un point que je soulèverais,... concernant le petit Shinsei. Ce petit garçon destiné à devenir l'hôte de Shukaku à son tour. Gaara s'était d'abord fermement opposé à ce qu'un enfant devienne un Jinchuriki. Il ne voulait certainement pas faire revivre ce qu'il a lui-même vécu à un gamin de douze ans. Néanmoins, après de long débat, il a finalement donné son accord. La lueur qui brillait dans ses yeux après sa décision, je ne l'avais vu qu'une seule fois : le jour où il m'a annoncé vouloir devenir Kazekage. J'ai alors compris. Il comptait prendre le petit sous son aile, l'aider, le préparer à sa nouvelle tâche et surtout lui apporter ce qui lui a manqué durant toute son enfance...

Avant de le voir comme le chef du village ou encore comme un dirigeant de l'Alliance, je le vois comme mon frère, comme l'un de mes semblables. Nous devrions tous faire de même. Je pense qu'il pourrait s'ouvrir davantage aux autres si nous venions à le considérer comme Gaara et non le Kazekage. Enfin,... il faut croire que ce petit côté secret et mystérieux est un atout évident pour lui à en écouter les jeunes filles du village.


Kankurô







Histoire


Ecris ton texte ici




En Résumé


Votre personnage en dix lignes : vous devez synthétiser toute votre fiche, en y incluant les éléments les plus importants du background, et du comportement de votre personnage (le physique importe peu dans cette partie). Cette partie servira à renseigner vos partenaires RP sur la globalité de votre personnage, sans devoir lire l'intégralité de la fiche (donc en gagnant du temps). Pour les personnages inventés uniquement.



Vous ?


× Prénom :Nicolas
× Pseudo: Dracks
x  Age:18 ans
× Comment avez-vous connu le forum ?: Top-Site !
× Comment trouvez-vous le forum ?:Chaleureux, beau à regarder.
× Pourquoi t'es-tu inscrit(e) ?:Pour passer un bon moment parmi vous !
× Autres : Nada


[/i]

avatar
Sabaku no Gaara



Messages : 2
Date d'inscription : 28/06/2014

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sabaku no Gaara [En cours de rédaction] Ven 4 Juil - 21:05

Bonsoir,

J'annonce la fin de la partie description de ma fiche de présentation. De ce fait, j'attends le Test-Rp.

Bonne Lecture.

Gaara

avatar
Sabaku no Gaara



Messages : 2
Date d'inscription : 28/06/2014

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sabaku no Gaara [En cours de rédaction] Sam 5 Juil - 1:11

Re-bienvenue possible joueur de mon petit frère, je suis ravie de te donner ton test rp en espérant qu'il te convienne o/.


Sujet : La guerre a causé de nombreuses pertes, autant pour les ninjas de Suna que ceux des autres nations. Lors de la création de l'Alliance Shinobi, le plus jeune des Kages avait fait entendre sa voix jusqu'à obtenir le respect du défunt Ônoki.
A ce jour, la guerre est enfin terminée grâce à l'un des ninjas de Konoha, village gagnant tes faveurs principalement pour la présence de ton ami Naruto. Mais cette guerre pleine de rebondissement avait laissé un rescapé de grande marque : Uchiha Obito, l'homme masqué déclencheur de ce désastre. Mais le destin fut-il que sans surprise Naruto et ses paroles profondes ont fait réagir le Uchiha et qu'ainsi, il s'est rangé aux côtés de l'Alliance.
Ce bouleversement n'ayant pas laissé indifférent l'actuel Kazekage, dans ce test rp tu nous diras ce qui a poussé Gaara a finalement accepter la décision de Tsunade. En connaissance même des gros risques entrepris par la supercherie, dis nous comment Gaara semble-t-il encaisser ce mensonge aux yeux des trois autres kages du monde.

Ainsi je te demande donc de représenter par rp le conseil qui eut lieu à Suna avec le peu de personne que tu estimes les plus confiantes pour partager et protéger ce secret si important. Tu exposeras les arguments de Gaara qui ont su convaincre ses compagnons de son bon choix et enfin tu donneras même les objectifs primaires que le Kazekage a pour l'avenir de son village malgré les rumeurs qui courent.

Bonne chance à toi !


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sabaku no Gaara [En cours de rédaction] Mar 22 Juil - 21:21

Bonsoir ! Déjà presque trois semaines que ton test rp a été proposé sans en voir d'avancement. Alors peut-être que tu gardes tout cela caché sur un document word ou autre mais le délai d'une semaine est dépassé depuis longtemps alors nous aimerions savoir où tu en es puisque tu n'as posté aucune absence.

Quoiqu'il en soit tu as une semaine pour répondre, demander un délai ou autre. Dans le cas contraire je pense que nous archiverons directement ta présentation, estimant que tu as eu bien plus de temps que d'autres pour ta fiche. Évidemment tu pourras aussi récupérer tes écrits en envoyant un mp au staff.

J'espère donc te revoir, au plaisir.


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sabaku no Gaara [En cours de rédaction] Mer 30 Juil - 11:01

La semaine est passe, navrée.

Si tu veux récupérer ta fiche, tu n'auras qu'à envoyer un MP au staff.

J'archive.


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sabaku no Gaara [En cours de rédaction]



Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

Sabaku no Gaara [En cours de rédaction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sabaku no Gaara [En cours de rédaction]
» Sabaku no Gaara [TERMINEE]
» [En cours de rédaction] Astjerid Freljord (Joh)
» Nuage Epineux.[En cours de rédaction]
» Présentation de Luna Lovegood (en cours de rédaction)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Règlement et Univers :: Présentations & Fiches techniques :: Présentations :: Présentations refusées & abandonnées-