AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Lun 23 Juin - 19:24



Voyage et attente...




Ordre de mission:
 

Bordel, qu'est ce que c'était lent comme rythme ! Non mais franchement, je vous jure. Y'avait pas idée d'être aussi mou du bulbe. Engagez-vous, rengagez-vous qui disaient. Si j'avais sut, j'aurais pas acceptée cette mission de clampins ! Cela faisait déjà quatre jours que le convoi contenant les herbes médicinales du village se dirigeait vers Konoha, et nous n'étions toujours pas arrivés. De mon côté, je devais assurer la surveillance et la sécurité des marchands s'y trouvant. En effet, ce n'était pas parce que la paix avait été officiellement instaurée entre les cinq grandes nations que tout allait dans le meilleur des mondes. Après tous, les Nukenins et autres bandits de chemins pullulaient toujours autant. Résultat, les personnes du convoi, ayant peur de se faire attaquer en chemin avaient demandés l'aide du Kazekage, Gaara. Et si ça n'avait pas été pour le pognon, je n'aurais sans doute pas acceptée cette mission. Quatre jours qu'on marchaient et même pas la moindre trace d'ennemi. Tss, c'était d'un ennuis. Je ne pouvais même pas admirer le paysage, mes seules informations étant sonores. Bien sûr, je malaxait mon chakra en continue pour qu'il agisse comme sonare, mais ça ne remplacerait jamais une bonne paire d'yeux.

Enfin, tant pis, je n'y pouvais rien. Tout ce que j'avais à faire pour l'instant, c'était jouer de la flûte pour passer le temps. J'aimais énormément la musique, étant la seule activité artistique que je pouvais faire sans pupilles. Tantôt triste, tantôt joyeuse, la musique était bien souvent le reflet de l'âme d'une personne. Enfin bref, pendant quelques heures donc, alors que nous approchions enfin de la forêt de Konoha, selon mes clients. Tant mieux, j'en avais assez d'être assise. Il me fallait de l'action !

Et en parlant d'action justement, je ressentais des fluctuations dans la terre. Comme si quelqu'un nous épiait. Non, pas comme si.

- Eh vous, là-bas ! Sortez de votre trou à rat !


Clair, net et efficace. Avec mes capacités Doton, j'avais sentit la présence de trois individus, dissimulés très sommairement. Sans doute des bandits, volant les pauvres gens ayant le malheur de passer par cette route. En tout cas, il y avait enfin un peu d'action, ce qui n'était pas pour me déplaire ! Sautant avec dextérité hors du chariot, bien en place, pieds nus face aux trois mécréants tandis que les marchands étaient terrifiés :

- Hé gamine ! Dégage de là si tu veut pas qu'il t'arrive malheur.


Me contentant d'un sourire narquois, je crachait par terre avant avant de reporter mon attention sur les trois idiots :

- Venez... venez cherchez votre dû !


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Une bonne chose de faite ! Trois brigands qui ne feraient plus de mal aux honnêtes gens. Bien saucissonnés à l'arrière, les trois brigands devaient l'avoir mauvaise, de s'être fait mettre une rouste par une aveugle. Comme quoi, même une infirme pouvait se battre. Ces idiots n'avaient sans doute pas compris qu'ils avaient eu affaire à une Jonin du village des Sables.

Enfin, l'important, c'était qu'on étaient arrivés bien à destination sans trop de problèmes. Et, tandis que l'on passait les portes en montrant notre laisser-passer, j'entendais enfin les bruits de la ville. Après tout, c'était beaucoup plus intéressant pour moi que des étendues désertiques. J'avais accès à beaucoup plus d'informations et me sentait bien plus vivante ! Me dirigeant tant bien que mal dans les rues via les indications que m'avaient donnés les marchands, j’atteignis au bout d'une dizaine de minute ce qui devait être la place du village. J'entendis alors un cours d'eau et me dirigeait vers ce dernier. Me dirigeant grâce à mon ouïe et mon sonar vers ce dernier, il ne me restait plus qu'à attendre l'envoyée de Konoha. En effet, le rendez-vous avait été convenu près de la fontaine. Il ne me restait plus qu'à l’attendre une certaine Chunnin du nom de Haruno Sakura.



Dernière édition par Hikaru Nanahara le Jeu 26 Juin - 17:50, édité 1 fois


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Mar 24 Juin - 20:40


   

   

   


   
Plantes médicinales et autres médicaments [Partie 1]
   Avec Hikaru Nanahara

   
« Une mission avec des Jonin de Suna ? »

C'était tout ce que j'avais su demander, elle venait pourtant de me l'expliquer, ils escortaient un convoi possédant des fleurs médicinales rares, se trouvant dans le jardin aux herbes  que j'avais eu la chance de voir quand j'étais partie en renfort avec mon équipe, pour sauver Kankurô du poison d'un membre de l'Akatsuki, Sasori si je me souvenais bien. J'écoutais les explications finales de mon maître le Godaime Hokage, qui commença à me raccompagner à la porte. Je lui souris en réponse et finis par la remercier de m'avoir accordée cette mission. En solo,car il lui semblait que j'en avais besoin ce moment. C'était pour entretenir nos relations avec Suna et personnellement, je n'y voyais pas vraiment d'inconvénients. C'est après un "courage" que je la quitte, marchant d'un pas calme tout en me dirigeant vers le lieu de rendez-vous. Je regardais et souriais aux gens que je croisais, disais bonjour à ceux que je connaissais et parlais un peu avec eux. Histoire d'avoir des nouvelles, car depuis la fin chacun avait repris ses occupations de ninja et on se voyait quand on pouvait. Pour ma part, je passais de temps en temps dans mes loisirs à aider l'hôpital. Je soupirais, il faisait beau aujourd'hui pas un nuage à l'horizon, comme presque tout le temps quoi. Je décidai de passer par la rue commerçante, pleine de monde et de saveur que j'appréciais particulièrement. C'était ce qui donnait cette atmosphère accueillante au village, voilà quatre jours que celui-ci attendait le convoi de plantes et ils n'avaient apparemment pas eu de soucis particuliers pendant leurs voyages.

J'avançais seule vers mon point de rendez-vous, ce n'était pas très loin du bureau de Tsunade-Sama et donc je n'avais pas mis longtemps à y arriver. La mission commençait et  était assez simple, je devais quand j'aurais les plantes préparer des médicaments de toutes sortes. Ce serait aussi bien pour les douleurs, les rhumatismes, soigner les petites plaies, etc. Je me demandais vraiment qu'elles étaient leurs propriétés. Chaque plante que j'allais recueillir en avait une et elles sont assez bénéfiques pour la santé humaine, sinon vous vous en doutez bien, on n'en ferait pas usage... Je sortis une feuille sur laquelle a été écrits les plantes et leurs effets, pour vérifier si tout était noté comme mon maître le voulait. Je cherchais des yeux celle avec qui j'avais rendez-vous. Je finis par enfin trouver le fameux Jonin, qui avait été directement envoyé par le kazegake Gaara. C'est alors que je replie la feuille et la remi dans la poche de ma veste de Chuunin. Gagnant rapidement l'endroit, après avoir accélérée le pas, j'étais arrivée par l'arrière direction de la fontaine. Mes pieds faisaient craquer le sol et les claquements de mes chaussures résonnaient un peu, mais pas trop non plus, même si je ne faisais pas vraiment attention, après tout qui ce souciait vraiment de ça marche ? Pas moi en tout cas, enfin bref, il fallait que je remette ma concentration en marche. Il semblait que notre invité, était un Jonin kunoichi, soit "un ninja féminin", tout comme moi.

C’est en remettant mes cheveux par-delà mes épaules, et lorsque je décidai de sortir mon plus beau sourire, c'est à dire un tout simple et neutre pour la rejoindre enfin. La place ou nous étions était assez large, et la fontaine assez moyenne trônait dans le centre de celle-ci. Les commerces et restaurants veillaient les personnes qui passaient, leurs offrants tout et presque n’importe quoi. La nourriture ne manquait pas à Konoha, et sa spécialité devait sans doute rester les ramens même si les autres pays avaient aussi des fast food. Beaucoup en préparaient et en donnaient, il m’était d’ailleurs arrivée de me rendre plus d’une fois chez Ichiraku, un bar au gout de Naruto, d’ailleurs et c’était principalement chez lui qu’on allaient manger avec le reste de la team. Le magasin de fleurs de la mère d’Ino, était dans la rue commerçante après cette place.   On pouvait aussi trouver des magasins d’objets du quotidien, en tout genre etc…

C’est ce qui me plaisais dans notre pays. En scrutant de plus près, celle qui devait désormais me conduire aux plantes, quelque chose me perturbai. C’était ses yeux, mais bon, l’apparence de ceux-ci ne me gênait pas vraiment plus de ça, car j’avais l’habitude avec Hinata et son clan.   Mais je ne pensais pas rencontrer quelqu’un qui ne venait pas de son clan, avec presque les mêmes yeux. Je finis tout de même par me présenter après quelques minutes de silence et de questionnement, j’étais naturelle et assez détendue malgré le fait qu’après cela je devrais faire des médicaments et que cela me prendrais certainement du temps libre. Mais au moins, je n’étais pas chez moi, et cela me donnait une excuse pour éviter les corvées de ménages que me donnait ma mère, alors que je rentrais de missions… Même si elle le fait moins, ça restait quand pénible ! En plus, elle prenait un malin plaisir à me donner encore des ordres, mais ce n’était qu’un détail parmi tant d’autre. En y repensant, je laissais échapper un soupire de désespoir et me mit à rigoler intérieurement. Affichant au passage un sourire gênant qui trahit mon calme. Je finis avec succès par me présenter.

« Bonjour, je suis Sakura Haruno, celle à qui doivent être confiées ces plantes médicinales et vous ? Je suppose que vous êtes les envoyés de Suna ?»

   
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart

   

   


Dernière édition par Haruno Sakura le Jeu 26 Juin - 11:11, édité 2 fois


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Mer 25 Juin - 11:29



Chui aveugle ma grande !






Bon sang, les ninjas de Konoha n'avaient vraiment aucune ponctualité. Cela devait déjà faire dix minutes que j’attendais, assise comme une idiote que l'Eisei-nin se ramène. Raah, ça m'énervait ! Je serait bien allée faire un tour pour me détendre, mais je risquait à tous les coups de me perdre. C'était bien ma veine. Enfin, il n'y avait qu'à attendre. Juste patienter, après tout, j'avais l'habitude. Tandis que j'attendais la demoiselle de la Feuille, je me demandais bien comment j'allais faire. Après tout, fallait pas que je donne les plantes à n'importes qui. J'avais pas traversé tout le désert et la forêt pour me faire entuber ! Finalement, après quelques secondes de méditation, j'etendois quelqu'un s'adresser à moi.

« Bonjour, je suis Sakura Haruno, celle à qui doivent être confiées ces plantes médicinales et vous ? Je suppose que vous êtes les envoyés de Suna ?»

Wat ? De quoi elle causait celle-là ? "Les" ? De ce que j'en ait, je suis toute seule, les marchands étant déjà partie de leurs côtés après m'avoir donné les plantes qu'il me fallait. Elle était bigleuse cette fille ou quoi ? Sérieusement, c'était à se demander qui était aveugle ici ! Enfin, au moins cette gamine avait l'air polie, c'était déjà ça.

- Hikaru Nanahara. Jonin de Suna.

Mon nom et mon grade. Moi, réduit à ma plus simple expression. Il n'y avait rien d'autre à dire. Tout du moins pour l'instant. Le reste, elle le découvrirait par elle-même si son cerveau était un minimum développé. Voyant qu'elle ne semblait pas répondre, je répondit alors :

- Pas la peine de sourire ou autre d'ailleurs. J'suis aveugle ma grande, donc je verrais que-dalle. 

Tout en parlant, j'avais agitée ma main comme une idiote devant mon visage pour bien lui faire comprendre ce qu'il en étais. Qu'elle se fatigue pas. Ahlalala, ma grande. Tu ne pouvais pas être aimable pour une fois ? Et bah non ! En même temps, cette fille était légèrement agaçante avec son mutisme et sa petite voix mielleuse de fille propre sur elle.

- Bon. Tu me conduis à l'hôpital ? Faut que je soit sur que c'est bien toi et que je surveille si tu fais pas de bêtises. J'me suis pas fait chier pendant quatre jours pour que tout foire.


Tous mes sens en éveil, je continuais de diffuser délicatement du chakra par la plante de mes pieds pour continuer à me repérer. Après tout, mes oreilles travaillant constamment, n'étaient pas omniscientes et avaient des lacunes. Restait à voir si Sakura n'allait pas prendre la mouche.



Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Jeu 26 Juin - 17:43


   

   

   


   
Plantes médicinales et autres médicaments [Partie 1]
    Avec Hikaru Nanahara

   
Alerte peste, alerte peste ! Non mais franchement ! Heureusement que j'étais habituée grâce à Naruto et Ino pour ce comportement-là et qu'elle n'était pas de notre village, sinon je crois bien que je l'aurai frappée tellement fort qu'elle aurait voltigé et ce serait écrasé sur le mur. J'essayais avec tant bien que mal de garder mon calme. Elle était toute seule, et allez, c'est là que je me dis que des fois j'aimerais ne pas être ninja, oui juste pour ça, même si j'ai pu moi-même être comme ça dans le passé. J'avais changé maintenant, enfin. Je la fixait dans les yeux, puisqu'elle était aveugle ça me ferait une belle jambe tient. Quel manque de respect envers les autres ninjas, heureusement que Tsunade-sama n'était pas la sinon je crois bien qu'elle aurait fait pire que moi et que ELLE, ne se serait par contre pas gêné. Et aller, fallait la conduire à l'hôpital, il était hors de question que je me balade là-bas avec une JONIN pareille ! Oui, elle avait réussi à me mettre en colère, enfin pour le moment. Si elle continuait à me parler comme ça, j'allais bouillonner et rien lui donner du tout rien que pour le plaisir de la voir se calmer ! Et ne rien pouvoir faire contre elle me rendait encore plus énervée. Heureusement qu'elle ne pouvait le voir, ça nous enlevait une épine du pied. Et en plus de ça, la cerise sur le gâteau elle me sous estimait... Je n'étais peut-être pas la meilleure ninja médecin du monde mais j'étais extrêmement douée ! Ou du moins, je savais être une pièce maîtresse dans ce domaine de temps à autre.

  Elle n'avait pas besoin de me le dire ! Elle était aveugle je m'en serais douter ! Et je me le demandais, cette idiote ne faisais que ressortir ma pensée première.  Elle m'exaspérait au plus haut point, même Ino c'était calmée là-dessus, super géniale, non franchement cette mission promettait d'être passionnante à un point, vous comprendrez que cette pensée ci était ironique ! Je la regardais avec méprise, et méfiance, croisant mes bras. Limite je détournais le regard vers le ciel et avais envie de lâcher un soupire long. Un point venait de me faire tilt dans ma tête, comment voulait-elle me surveiller si elle était aveugle !?, ne me dite pas que j'avais affaire à un ninja senseur, ce qui dans un sens ne m'étonnerais pas plus que ça. Dieu ayez pitié de moi. Je me demandais de quel rang pouvait bien être cette mission tient, j'avais oublié de demander au Godaime Hokage. Si je la regardais de haut, elle allait sûrement le sentir, et c'était le genre de fille à ne plus vous lâcher une fois qu'on l'avait sur le dos. Quelle poisse ! Que quelqu'un vienne m'aider ! Son attitude envers moi était si méprisante, que je n'avais pas envie de faire le moindre effort même si elle était aveugle. Oh voyons Sakura, chassse donc cette pensée qui va te porter malheurs. Les murs ont des oreilles, enfin bon fallait que je me décide, est ce que je l’emmène à l'hôpital ou je lui fais une bague histoire de la remettre à sa place gentiment ?

Ne cherche pas l'embrouille Sakura, c'est ce que  dirait Shizune si elle était là... Bon, il fallait que je lui réponde qans m'énerver, zeeen. Quoi qu'il arrive. En plus, je ne savais pas de quoi elle était capable, mais bon ça c'était pas du tout un problème car désormais j'étais capable de me défendre. J’allais en fin de compte prendre le chemin le moins rapide, elle le découvrirait sûrement mais tant pis, j’étais une fille moi aussi. Et bien plus maligne qu’on pouvait le penser et pouvait être un peu trop sérieuse comme tout à l’heure quand on serait arrivées au centre de soin, y’aurait encore pas mal de chemin pour nous rendre là où on préparait les médicaments. J’aurais donc par conséquent plus de chance, pour lui échapper et arriver avant elle prévenir mes camarades de son passage parmi nous. La confiance régnait en plus, ça se voyait gros comme une maison.  Ce serait tellement bête de tout faire foirer, mais en même temps si bien. Jonin de Suna mon œil, ouai. Sans vouloir la vexer elle avait l’attitude d’un chuunin voir à agiter sa main comme elle le faisait actuellement, Genin powaa. Et ce même si elle semblait de taille, et de corps plus âgée que moi.  

« Venez, suivez-moi je vais vous conduire à l’hôpital »Dis-je d’un ton que j’espérais neutre mais qui montrait mon exaspération. Rien que lui montrer que j’étais loin d’être la dernière des naïves. Alors que c’était peut-être le cas quand j’étais petite… C’est ainsi que je commençais mon avancée vers le chemin de l’hôpital de Konoha, que je connaissais par contre accessoirement. J’avais appris à cerner les chemins qui y menaient, et à les découvrir. On pouvait y passer aussi bien par des ruelles que par les rues de la place ou nous nous trouvions, ou encore par le centre du village par ses allées situer sur le côté des magasins.  

« Nous allons passer par ce chemin, si vous voulez bien me suivre »
Fis-je sur un ton assez ironique pour le coup, en bougeant ma main droite de haut en bas. Avec un regard levé vers le ciel.   Ça va qu’elle ne pouvait pas le voir ! Recommençant ma marche après m’être arrêtée, je n’avais pas pris la peine de lui demander les plantes médicinales puisque madame avait l’air têtue et ne me les donneraient probablement qu’une fois que nous y serions rendue. Je lui tournais le dos pour avancer en première vers notre objectif. Le trajet promettait d’être très joyeux, sans rire, si j’avais su je me serais bien gardée de prendre cette mission pour me remettre dans le bain. Mais c’était les aléas de la vie d’un ninja, heureusement que je m’y étais préparée psychologiquement. Et que j’avais assez mûrit. D’un pas déterminé, levant les jambes assez haut, je marchais désormais de nouveau tout en me tenant l’extérieure de mon coude comme à mon habitude.  

.

   
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart

   

   


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Jeu 26 Juin - 20:34



Jouons avec ses nerfs !







Ce que l'on pouvait déjà dire, c'est que le courant n'avait pas l'air de passer entre cette greluche et moi. Je pouvais le dire simplement en ressentant les choses. C'était l'un des avantages à être aveugle, on ne se fiait pas sur les apparences. On allait toujours au-delà des choses pour porter notre jugement. Résultat, on étaient bien plus avisés que les gens ne le pensaient et étions constamment sur nos gardes. Tout ça pour dire que cette Sakura Haruno, je ne la sentait pas du tout et était pratiquement sure qu'elle me ferait un coup fourré tôt ou tard. Il fallait rester sur ses gardes. C'est bien comme ça que j'avais survécu aux différentes batailles auxquelles j’avais participé jusque-là. Alors que j'attendais tranquillement qu'elle ne parle, je finit par entendre sa voix, qui avait changée légèrement d’intonation :


« Venez, suivez-moi je vais vous conduire à l’hôpital »


Elle avait intérêt ! J'étais prête à la saquer si elle ne le faisait pas. En tout cas, je la suivais à la trace. Utilisant avec virtuosité ma technique Doton, je ressentais la moindre vibration et la reconnaissait dans un rayon terrestre de quinze mètres. Autrement dit, sur ses quinze mètres, ma "vision" était encore plus parfaite que le Byakugan des Hyûgas. Après tout, ses derniers avaient un angle mort, ce qui n'était pas le cas de ma technique. Qu'elle essaye de me fausser compagnie tient. Je l'attendais de pied ferme. Et oui, cette blague était totalement idiote ! Ressentant que la demoiselle qui me tenais compagnie s'arrêta quelques instants, j'attendis qu'elle prononce quelques mots :


« Nous allons passer par ce chemin, si vous voulez bien me suivre »


Mais je m'en fichais du chemin que l'on prenait ! Cela ne faisait aucune différence pour moi. Tant qu'on n'arrivaient bien à destination, peu m'importais du chemin que l'on prenait. Et, tandis que l'on reprenait notre marche, je constatais, avec tous les bruits que mon ouïe sur-développée entendait que les villageois se donnaient à coeur joie dans les reconstructions. De ce que j'en savait, le village évait été ravagée entièrement par une seule attaque d'un des membres de l'Akatsuki. Et, la guerre ayant frappée, ils n'avaient pas vraiment eu le temps de réparer. Comme quoi, la situation n'avait pas l'air si différente de la dernière fois :

- En entendant les villageois travailler, j'ai l’impression de revenir voilà bien quatre ans en arrière. Lorsque l'on s'est fait avoir par Orochimaru et qu'on a attaqués le village. Cela m'en laisse un souvenir assez amère. Autant pour m'être fait manipulée que pour avoir perdue cette bataille.


Pourquoi j'abordais ce sujet maintenant ? Pour l'énerver, pardi ! Je me doutais bien que ce sujet était la corde sensible de bons nombres de ninjas de l Feuille. Après tout, le troisième Hokage avait perdue la vie durant cette bataille. Et je ne parle même pas de tous les autres morts. Enfin, ça, je m'en fichait un peu, ce n'est pas comme si mon partenaire et mon ancien senseï étaient morts sous les coups de ninjas de Konoha. En tout cas, je n'aimais pas cette fille et j'avais bien l'intention de le lui montrer. Mais comment faire ? L'attaquer ici ? Hors de question. Cela allait envenimer les relations entre nos villages et causerait des dégâts humains et matériels. En ce cas, il n restait qu'une solution :

- Et je dois dire que l'idée de botter le derrière d'une ninja de ce village me ferait le plus grand bien. Que dirais-tu d'un affrontement amical, après la mission ? À moins que tu n'aie peur, bien sure.


J'avais dit ses derniers mots le plus désagréablement possible. Afin qu'elle comprenne bien que je la provoquait et que je ne lâcherait pas l morceau. Ce serait amusant. Surtout que d'après mes informations, elle avait été formée par Tsunade elle-même. Voilà qui serait un bon challenge, et divertissant avec ça ! Restait à savoir si elle accepterais :

- J’espère qu'on est bientôt arrivées. Je déteste perdre mon temps.


Toujours dans la finesse, je ne mâchait pas mes mots. Je disait clairement ce que j'en pensait, quand bien même j'aurais eu le célébrissime Raïkage devant moi, cela ne m’aurait en rien empêchée de dire ça. Il n'y avait plus qu'à voir si elle répondrais à ma provocation...




Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Ven 27 Juin - 17:14


 

 

 


 
Plantes médicinales et autres médicaments [Partie 1]
  Avec Hikaru Nanahara

 
Comme si je n'avais que ça à faire, combattre contre une gamine immature qui ne respecte aucun autre ninja à part elle ! Elle ne m'aimait pas, cela se sentait, moi non plus, comme ça on était toute les deux d'accord sur ce point. J'allais prendre un chemin plus court pour vite lui donner ces médicaments de malheurs. Je ne pu m’empêcher de lâcher un long soupire de désespoir qui en disait long sur ce que je pensais d'elle et de son comportement débile. Marchant bien devant, nous finissons par atteindre l'hôpital. J'avais pris le chemin le plus court que je connaissais, elle m'énervait à un point inimaginable. Il était hors de question que je la combatte pour son plaisir personnelle.

"Nous voici arrivés à l'hôpital très chère Jonin, et je n'ai pas vraiment envie de vous combattre, désolé le plus urgent c'est les médicaments"

Je la fit rentrer avec moi dans le centre de soin de konoha. Je connaissais aussi tellement bien cet endroit, que je sus rapidement nous diriger vers une salle pleins de médicaments. Après être entrées, je me suis dirigée vers un placard, et avait prit les médicaments concernés. Les ayants tout d’abords tous vérifiés un par un, avant de lui mettre dans une belle boite. J'étais certaine qu'elle vérifierait avant de les prendre, alors je lui posa sur la table, en lui indiquant vu que madame était aveugle.  

"Voilà, j'espère qu'il y a tout"

.

 
© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart

 

 


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Ven 27 Juin - 17:57



Et une mission terminée ! Une !






Raah ! Ce qu'elle m’insupportais cette fille ! Avec sa voix faussement mielleuse, clairement typique de la gamine hypocrite qui jouait les saintes ni-touches ! C'était typiquement le genre de personnes que je détestais. Vivement que cette mission se termine, que je puisse rentrer chez moi. Le sable chaud et les températures extrêmes de Suna me manquaient. Au moins, j'avais sympathisée avec les marchands qui s'avéraient êtres des personnes tout à fait remarquables ! Bien plus que cette peste. Le retour devrais se passer bien, en toute logique. Sauf en cas de mauvaises rencontres, bien sur.

Alors que nous marchions tranquillement, je finis par l'entendre dire quelques mots, encore emprunts de cette hypocrisie que je détestais tant chez elle.

"Nous voici arrivés à l'hôpital très chère Jonin, et je n'ai pas vraiment envie de vous combattre, désolé le plus urgent c'est les médicaments"


Boarf. Elle fuyait le combat. Ce n'était pas marrant du tout. Enfin, peu importait. Plus vite on en auraient finis, plus vite je rentrerais chez moi. Ce n'étais donc pas pour me déplaire, n'ayant pas vraiment de temps à gaspiller pour remettre cette gamine à sa place. Alors que nous entrions dans l'hôpital, j’entendais les pas pressés des infirmiers, des personnes tituber, d'autres se plaindre auprès d'une administration, sans doute débordée. Comme quoi, que ce soit ici ou à Suna, les services de soins à la personne étaient en pénuries d'effectifs. Cela venait sans doute de la difficulté de la formation de ninja médecin. Enfin, j'ai lu ça dans un de mes livres en braille, à une époque où cela m'intéressait. Ça doit être vrai.

Après nous êtres annoncées auprès d'une secrétaire, chose normal dans un bâtiment de ce genre , la Haruno se dirigeât, le pas, moi sur ses talons. Il n'était ps question que je la lâche sans que j'obtienne ses foutus médicament ! Vraiment, Gaara devrait s'occuper un peu plus de ce genre de médicaments. Enfin, j'dis ça, mais Suna était le village le plus pauvre, pas la peine d'enfoncer le couteau dans la plaie. J'entendis alors des bruits de fouillis, comme si quelqu'un cherchait quelque chose dans un placard. Ce devait être Sakura qui cherchait les soins demandés. Tant mieux, encore quelques instants et je pourrais me débarrasser de cette peste !


"Voilà, j'espère qu'il y a tout."


Ma réplique, à cette phrase se fit des plus cinglantes, tandis que je récupérais la boîte tout en lui donnant les herbes qui trainaient dans une bourse, à ma ceinture :

- Comme si je pouvais le savoir...

Enfin, il fallait que je parte du postulat qu'elle n'essayait pas de m’entuber. Après tout, ce n'était pas dans son intérêt, car elle risquerait de se prendre une sanction par son supérieur. Cette idée était d'ailleurs loin de me déplaire.

- Au revoir, Sakura Haruno... au déplaisir.

Au moins, cela avait le mérite d'être clair. La guéguerre était officiellement instaurée entre-nous. Autant dire qu'au moindre relâchement de sa part durant notre prochaine rencontre, je n'hésiterais pas à lui sauter dessus, comme une taupe qui creuse son trou !

Une fois la boîte de médicament bien en place dans ma sacoche, je me dirigeait, grâce à ma technique Doton, et à ce que j'entendais vers la sortie du village. Cela me permettait de me diriger sans trop de mal vers le pointe de rendez-vous, où j'avais laissée mes partenaires de missions. De ce qu'ils en disaient, le commerce avait été bon et ils avaient fait le plein de ryos. Nous pouvions repartir.

Le chemin du retour, s'il n'avait pas été fort passionnant, l'absence d'action se faisant ressentir ne fut pas non plus déplaisant. L'un des convoyeurs d'ailleurs m'avais appris une nouvelle partition, pour ma flute. C'était gentil de sa part et je l'avais chaleureusement remerciée. Les nuits à la belle étoile étaient aussi amusantes, surtout la nuit ou nous nous racontions des histoires glauques. Enfin, tout ça pour dire que mis à part une certaine gamine de la Feuille, cette mission avait été fort agréable. Une fois arrivée, il ne me restait plus qu'à aller voir le Kazekage, Gaara pour réclamer mon dû.

Note pour la modération:
 



Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments Dim 29 Juin - 20:39

Je ne noterai pas Sakura, étant donné qu’elle a abandonné le personnage. Son dernier post très court, et assez bâclé n’a pas dû énormément t’aider, donc je ne vais pas trop t'assassiner pour ce coup.

Pour commencer, j’ai pris du plaisir à suivre le scénario au fil de ma lecture. Le narrateur intéresse le lecteur dans l’enchaînement rapide des actions. C’est un perso dynamique, qui n’a pas l’air de vouloir s’attarder sur quelque chose, et qui dégage une certaine impatience. Elle m’a rappelée Kurotsuchi d’Iwa tout au long de la mission, qui va droit au but et qui n’a pas peur de se brûler les doigts ou de faire dans la provocation. Parlons-en de cette provocation : c’est ce qui rend Hikaru  amusante, et peut-être aussi détestable qu’elle ne blaire pas Sakura. Les gifs résument vraiment les différentes situations, et tu exploites bien sa cécité (qu’elle assume parfaitement).  Et pourtant, elle est la première à voir que le courant n’allait pas passer entre elles.

Il est néanmoins parfaitement dommage que votre discussion ne se poursuive pas, mais on peut dire que quand on ne s’aime pas, il n’y a rien à dire de plus.
Là où tu aurais pu grandement développer,  ce sont les scènes où Hikaru est en chemin pour Konoha ou même au retour. Tu n’as pas tant cela fait agir les marchands, et c’était pourtant l’opportunité pour toi de rattraper l’abandon de Sakura. Je trouve ta fin trop rapide, et bâclée. On dirait que tu as tout simplement voulu en finir, sans trop détailler. Tu as passé à la trappe l’épisode du combat contre les mécréants et quand bien même cela ne me gêne pas (cela nous laisse imaginer Hikaru faire le carnage), j’aurais aimé que tu compenses cela par une meilleure description des allez et des retours. Il y a même certaines choses intéressantes sur ton personnage que tu as rapidement mis de côté.

«  J'aimais énormément la musique, étant la seule activité artistique que je pouvais faire sans pupilles.  Tantôt triste, tantôt joyeuse, la musique était bien souvent le reflet de l'âme d'une personne. Enfin bref, pendant quelques heures donc, alors que nous approchions enfin de la forêt de Konoha, selon mes clients. »

Enfin bref ? Dommage, je voulais vraiment connaître un peu plus sa pensée sur cette musique. C’est quelque chose d’important, pour la jeune aveugle. Tu m’as interrompue dans mon appétit d’en apprendre plus sur elle. Avec des écrits à la première personne, tu peux largement en profiter pour livrer plus d’informations sur ses ressentis, ou ses pensées. Je sais parfaitement que tu ne joues pas un personnage qui radote pendant trois heures sur une question de dissertation, mais tu peux tout de même étoffer.  Puisqu’elle est aveugle, la description de l’environnement est difficile, ce qui t’ouvre plus de portes à l’introspection.
Ensuite, je vais aborder le point qui fait le plus mal : tes erreurs. Tu ne fais pas de fautes d’orthographe, mais de conjugaison. Cela se retrouve partout et tout le temps. «  je m'en fichait un peu », « je ne lâcherait pas », « je crachait par terre ».

Tout d’abord, pour l’emploi de l’imparfait, la terminaison de la première personne ne se fait pas par un –t mais par un –s. Le –t est attribué à un verbe conjugué à la troisième personne. Tu inverses les deux : « Ce qu'elle m’insupportais cette fille » (là tu mets un –t et non un –s).  Aussi , je ne te conseille pas l’emploi de l’imparfait pour des actions rapides, successives et terminées, mais plutôt le passé simple.
Au lieu de vouloir écrire « je crachais », tu peux mettre « je crachai ». Je te dirais aussi de te relire car tu as écrit deux fois le même mot d’affilée «je crachait par terre avant avant de reporter mon attention sur les trois idiots », ou encore ce verbe affreusement transformé «  j'etendois quelqu'un s'adresser à moi. ».

Pour finir « Après nous êtres annoncées », pas de pluriel à un infinitif, je t’en prie !

Après cela, je ne peux que te dire que le scénario cocasse de ton RP s’est avéré assez plaisant à lire. Toutefois, il y a des détails qui n’auraient pas été de refus, et une conjugaison qui se doit d’être mieux maîtrisée à l’avenir.
Pour te donner une note, je dirais que cela vaut le rang C.
Tes gains :

100 Xp et 280 ryos pour l’accomplissement de la mission, 5 Xp pour avoir écrit plus de 3 posts ainsi que 80 Xp pour la qualité C de tes écrits.

avatar
Correction



Messages : 16
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 84
Localisation IRP : Académie française
Présence /7 : Présent pour vous corriger !
Nbre Rps acceptés : Aucun.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments



Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

[Mission] [PV Sakura] Plantes médicinales et autres médicaments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les plantes médicinales.
» Livre sur les plantes médicinales
» Plantes & Maladies
» [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année
» Plantes Médicinales - Tonnerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Zone RP :: Pays du Feu :: Konohagakure no Sato :: Grande place :: Quartiers marchands-