AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE] Dim 22 Juin - 20:09


" Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! "



Carte d'identité





× Nom(s): Sadana
× Prénom(s): Yukino
× Surnom(s): Yuyu - La Sorcière
× Âge: 18 ans
× Sexe: Féminin
× Situation (marié/célibataire/etc): Célibataire
× Village d'origine: Aucun village, accueillie à Kirikagure no Sato.
× Grade: Gennin
× Rang: D/C
× Spécialité(s): Kuchiyose - Kenjutsu
× Affinité(s): Katon (pas encore découvert)
× Nom de l'avatar - manga de provenance: Frea (Flare) Corona - Fairy Tail


Description physique


J'ai de très longs et soyeux cheveux roux, coiffés de deux tresses qui se rattachent dans mon dos, en passant à coté de ma poitrine et de mes grands yeux rouges. On dit que mes grands yeux rouges me rendent diabolique. La couleur rousse de ma chevelure épaisse et la couleur rouge de mes yeux viennent de mon père. Il parait que l'épaisseur de ma chevelure vient de ma mère. J'ai une expression du visage étrange: quand je me bat, je ne m'occupe pas de ce qui se passe autour de moi. J'ai un regard et un sourire diabolique, et je fronce mes sourcils. De ce fait, je sus surnommée "La Sorcière". Ma forte poitrine m'empêche d'être forte en taijutsu parce que j'en ai mal au dos. Je ne peux pas me déplacer activement sans avoir mal au dos. J'ai toujours une cicatrice en forme de croix sur mon bras gauche depuis une attaque qui m'avais terrifiée. Si je me souviens bien, ma cicatrice est due à un kunai qui m'a coupé et qui a dessiné une croix. Quand je lis, je mets des lunettes parce que j'ai une légère myopie. Cette myopie vient aussi de ma mère, d'après mon père. Je porte une longue robe rouge qui a un décolleté descendant jusqu'à mon nombril. J'ai une paire de gants rouge, et des chaussures féminines rouge écarlate. Mon bandeau frontal de Kiri est autour de mon cou, tel un collier. Je porte également une sacoche de ninja rouge accrochée à ma cuisse gauche, et le katana de mon père dans son fourreau noir décoré de lacets rouges accrochée à ma cuisse droite. Mes jambes et mes cuisses peuvent être vues, ma robe ne cache pas les cotés de celles-ci. J'adore ce style vestimentaire, je trouve que cela me va parfaitement. Je veux juste que quelqu'un s'interresse à moi, que quelqu'un me voit et me parle. Il me faut juste des amis.


Description psychologique


Je suis d'apparence méfiante et mystérieuse, mais si on me connait bien, on peut voir que j'ai un coeur en or. On me surnomme d'ailleurs "la Sorcière" du fait que j'ai l'air diabolique quand je me bats. Mes exceeds (il s'agit d'une espèce de chat que personne ne croise comme ça dans les rues puisqu'il s'agit d'une invocation.) me surnomment tout simplement Yuyu. Je vais vous parler de mes défauts. Je suis vraiment suceptible, je me vexe facilement. Aussi, je m'énerve facilement quand quelqu'un m'embête. Je suis parfois rancunière (Par exemple parce que vous m'avez mise en prison alors que je me suis juste perdue dans la brume). Je déteste recevoir des ordres de personnes queje ne connais pas (Je ne suis pas une marionnette, moi! Dans le cas ou je devais passer à l'interrogatoire et rester en prison, je savais que vous agissiez ainsi par prudence mais au fond vous êtes gentille.). J'avoue, j'ai un fort caractère. Je suis par contre rarement pessimiste. D'ailleurs, je l'étais beaucoup lorsque la quatrième grande guerre ninja a éclaté, et que je devais rester emprisonnée à Kirikagure no Sato. Maintenant je vais parler de mes qualités. Je suis respectueuse, loyale, fidèle et compréhensive. Je suis également courageuse et je ne baisse pas les bras. Je suis intentionnée et prudente. C'étaient les même qualités qu'avait mon père. Je suis arrivée à Kiri il y a à peu près un an, et vous m'avez interrogé et mis en prison par simple prudence. Je suis quand même vexée même si vous avez agi justement. Il vous fallait aussi me faire confiance. Après la quatrième grande guerre ninja, vous m'avez libéré et vous m'avez fait passer l'examen des gennin. Vous m'aviez redonné mon katana. Grace à mon courage et ma détermination, vous pouvez me faire confiance. Mais les villageois ne me font pas tout à fait confiance, et je leur prouverais que je peux gagner leur confiance. J'aime beaucoup me rendre utile aux autres parce que mon père m'a appris à aider ceux qui sont dans le besoin. Je déteste les "pots de colle" (ceux qui suivent les filles comme des petits chiens par exemple, ça c'est embêtant) et ceux qui s'en prennent aux plus faibles (il y en a qui s'en prennent aux êtres inoffensifs juste pour le plaisir et je n'aime pas ça.). Kirikagure no Sato est bien calme, et c'est sans doute grace à vous  Mizukage-sama. Vous êtes si belle et si gentille... Vous aviez été prudente en m'emprisonnant, et je vous remercie de m'avoir acceptée en tant que kirijin. Je saurais vous être fidèle, promis! Mon rêve est de voir le groupe des sept épéistes de la brume reconstituée, et à leur tête, Suigetsu Hozuki. Il vient d'être accepté à Kiri, et j'ai entendue dire que c'est son frère ainé qui était le chef des sept épéistes le plus puissant. Alors, je place mes espoirs en Suigetsu, je pense qu'il en est capable. Aussi, je voudrais avoir des amis et pouvoir me rendre utiledans vôtre village, grâce à mon katana.


Histoire


Cela débuta il y a quatorze ans. J'avais quatre ans. Comme tous les enfants de cette tranche d'âge, j'étais curieuse. Je demandais à mon père comment étais-je née et pourquoi je n'avais pas de maman. Il m'avait raconté qu'il était difficile pour eux d'avoir un enfant et que quand je suis née, ma mère mourru. J'étais née au pays des Cascasdes. Je pleurais, je pensais que c'était de ma faute si maman est morte. Mais mon père me réconforta, en me disant que ça peut arriver qu'une femme meure en accouchant. Et que tant que j'étais là, il irai très bien. Ma mère n'avait pas de pouvoirs particuliers, mais mon père pouvait invoquer des exceed, une race de chat peuplant Extalia, un monde parrallèle au nôtre. Toutes les  invocations habitent dans un monde parrallèles selon les espèces. Mon père m'a dit que s'il mourrait, c'et moi qui pourrai invoquer les exceed. Telle était sa volonté et celle de la reine Chagotte, la chef d'Extalia. Mon père maniait un katana, appellé "Fuguteiten", et il était un grand voyageur. Il m'emmenait partout et il m'entrainait durant dix ans à utiliser les techniques de base ninja. Au début, papa m'apprenait à lire, à écrire et à compter. Il me souriait, sa détermination me donna du courage. Il m'apprenait qu'il faut toujours aider les personnes qui sont dans le besoin, comme aider les personnes agées à faire leurs courses. Et donc il me transmettait la solidarité. J'avais quatorze ans quand nous arrivions à Mizu no Kuni, le pays du village caché de la brume. Papa m'apprenait à invoquer un exceed durant un mois. Cependant, un après-midi, nous nous faisions attaquer par des humains, ou plutôt des monstres. Ils étaient abominables. L'un d'eux me blessa le bras. Je m'y échappais, malgré l'hémorragie. Je m'évanouissais. Le lendemain, je me réveillais seule. Depuis l'attaque de la veille, j'ai eu cette cicatrice en forme de croix sur mon bras gauche. Je ne trouvais pas mon père d'un coup, mais ce que j'ai vu était cauchemardesque. Il était pendu, et il saignait de partout. Il était mort. Je pleurais amèrement, il était si gentil avec moi.. Mais il y a quelque chose que je garderais pour toujours: Fuguteiten et le kuchiyose avec les exceed. Durant un mois, je fis des cauchemards tous les jours et je me débrouillais pour soigner mon bras. Après, je me mis à explorer les petits villages. J'achetais des bonbons pour les enfants et j'aidais les personnes agées à faire les courses. Mais ma véritable passion fut d'étudier les livres des bibliothèques. Durant quatre ans, j'errais au pays de l'Eau et j'étudiais son Histoire. C'est incroyable que le Yondaime Mizukage fut si cruel.. J'étais étonnée, et je vous souhaitais bon courage dans ma tête pour nettoyer ses salissures. Mais il se passa quelque chose qui bouleversa mon destin, quand j'avais à peine dix-huit ans. Un jour, je m'étais dis qu'aller à Kirikagure no Sato n'était pas une mauvaise idée pour me rendre utile. Je me perdais dans la brume, et quelques membres des ANBU de Kiri m'arretèrent et m'interrogèrent. Je leur expliquais mon parcours jusqu'ici. Ce que j'espérais, c'est que vous vouliez bien m'accepter dans votre village. Cependant, vous m'expliquiiez que même si je parraissais franche, il fallait que j'aille en prison. C'était par prudence, et que quand vous estimiez que vous pourriez me faire confiance, vous me libèreriez et que je serai l'une des vôtres. Durant de longs mois, j'étais en prison. J'étais vexée parce que vous avez donné l'ordre que je sois dans ce cachot sombre. Mais d'un autre coté, je me disais que vous aviez raison. Il vaut mieux être toujours prudent, parce qu'on ne sait jamais. Je voyais bien que vous êtes gentille. (Pas comme ce que j'avais étudié avant de me perdre dans la brume sur le précédent mizukage) et je m'en réjouissais. Le village avait l'air de se porter bien quand j'ai vu des gens se promener avant que je n'aille dans la salle d'interrogatoire. Je déprimais. Je restais allongée dans le lit, couchée sur le ventre, en pleurant à chaudes larmes, tout le temps. Si ces cobayes d'Orochimaru n'existaient pas, mon père serait encore en vie et je n'aurais pas été obligée de rester cloitrée dans cette chambre... Je ne cessais de pleurer, même si les gardes de la prison me disaient de me taire...

| Comment faire pour me soigner de cette peine de coeur? Si personne ne m'accepte telle que je suis, que deviendrais-je?

Je me répétais ces questions dans ma tête, mais je pensais que mon père était le seul à m'aimer à ma juste valeur.

| Je veux juste vous rendre utile, Mizukage-sama.

C'est ce que je pensais aussi, et je voulais vous le dire en face, en vous prouvant, avec l'aide de Yuna (une exceed que j'aime bien invoquer pour me tenir compagnie, sauf que je ne pouvais pas l'appeller dans cette chambre..) que je peux aider le village. Un jour, j'entendis dans le couloir de la prison qu'une 4ème Grande Guerre ninja eut lieu. Un homme fou voulait les neufs bijus pour lui tout seul et que le monde serait en grand danger s'il les réunissait.  L'alliance ninja a finallement gagnée et l'homme fou est mort. J'espère cependant qu'il n'y aura plus jamais de guerres de ce genre. Vous aviez demandée à ce que je sois libérée et que je passe l'examen des gennins, que j'ai parfaitement réussis. Depuis, je porte le bandeau du village autour du cou. Maintenant, je pense que vous acceptez de me confier des missions, puisque vous m'avez demander d'écrire ma présentation. Quoi qu'il en soit, j'aimerais que le groupe des sept épéistes soit reconstitués. Je voudrais bien en faire partie. Si je n'y arrive pas, ce n'est pas grave. Je suis utile de toute façon et je le prouverai! Les villageois ne me font pas tout à fait confiance, mais je gagnerais leur confiance. Je suis déterminée à leur prouver que j'en suis digne et que je vous suis reconnaissante de m'avoir acceptée comme étant une kunoici de votre village. Je me dis toujours pour me redonner du courage ceci:

| Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose!



En Résumé


Je vais vous écrire un résumé afin que ce soit plus facile pour vous de m'intégrer dans une équipe, Mizukage-sama. Je suis méfiante, suceptible (je me vexe et je m'énerve facilement), émotive et sensible, et je parais froide au ton de ma voix. Cependant, j'ai un coeur en or, je suis intentionnée, compréhensive, prudente et naturellement calme. Je n'ai jamais connue ma mère parce qu'elle est morte à ma naissance. Je me suis perdue à Mizu no Kuni lorsque j'avais quatorze ans, après une attaque avec des cobayes d'Orochimaru transformés en monstres (c'est d'ailleurs comme ça que j'ai une cicatrice en forme de croix sur mon bras gauche, près de l'épaule). Mon père, un ninja voyageur, mourru à cause d'eux. Je gardais donc son invocation: des exceed (une race de chats pouvant faire pousser des ailes sur leurs dos pour voler.) et son katana. Je voyageais dans tout les petits villages du pays et j'aidais les personnes agées, et j'allais travailler dans les bibliothèques. Des ANBU de Kiri m'ont capturés il y a environ un an alors que je me suis perdue dans la brume. Je fus mise en prison jusqu'à ce que la 4ème grande guerre ninja finisse. Je suis devenue gennin dans votre village. Maintenant, je peux vous rendre service, Mizukage-sama! De plus, je ne sais pas comment vous montrer que je suis reconnaissante que vous m'acceptiez en tant que kunoichi du village, mais je resterais fidèle et loyale envers vous.



Vous?


× Prénom: Konstanz
× Pseudo: Koko
x Age: 15 ans et demi
× Comment avez-vous connu le forum? Par MP sur un autre fow.
× Comment trouvez-vous le forum? C'est trop de la balle!
× Pourquoi t'es-tu inscrit(e)? Pour m'améliorer en rédaction française et pouvoir écrire de belles histoires.
× Autres:
1. Je suis allemande, je ne sais pas si la présentation sera à la hauteur de ma capacité à écrire en français.
2. Pour des raisons scolaires, je ne pourrais rp que rarement une fois les vacances terminées.






Dernière édition par Sadana Yukino le Lun 7 Juil - 20:37, édité 7 fois

avatar
Sadana Yukino
水 Rang D 水

水 Rang D 水


Messages : 49
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 19
Localisation IRP : Mizu no Kuni
Présence /7 : /7 (Juste je suis en vacances)
Nbre Rps acceptés : 1 (+ 1HRP)

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 525
Affaires obtenues:
Expérience:
110/1000  (110/1000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE] Jeu 3 Juil - 9:49

Bienvenue, Yukino !

Je vais me charger d’évaluer ta présentation, et te donner le rang adéquat en fonction de la forme et du contenu de celle-ci. A première vue, tes trois parties semblent courtes, et notamment la description physique. En général, c’est cette description qui est la moins remplie dans une présentation. Néanmoins, je peux déjà te dire que cinq petits paragraphes (dont un ne contenant que deux phrases) est déjà trop court pour décrire un personnage. A la rigueur, tu as pu avoir synthétisé un maximum d’informations, mais quand je lis cette partie, je n’ai au contraire qu’une description très vaste de Yukino.  Tu passes trop rapidement d’un élément à l’autre, en enchaînant sans détailler plus que cela : c’est le même genre de descriptions que l’on trouve sur une page wikipédia. Or, ici, on ne te demande pas de résumer ce qu’elle est, mais d’étoffer un maximum pour que l’on n’ait pas à se contenter de lire ton avatar si on désire en savoir plus. Tu décris superficiellement les aspects de son corps, et tu te focalises sur des parties en négligeant les autres.

A propos de ses cheveux, on sait juste qu’ils sont roux, long et tressés, mais tu pouvais t’amuser à y ajouter un peu de texture et  de relief. Sont-ils ondulés, ou lisses au naturel ? Quel effet a le toucher de tes cheveux ? Gras, sec, soyeux ? Ils sont épais ou fins ? Ce sont des détails qui peuvent te paraître futiles, mais en poussant au loin l’exposé de son anatomie, tu prouves que tu es capable de faire attention aux petits détails dans tes RPs, et c’est important. Il faut que tu renvoies au lecture, l’image exacte qui s’affiche dans ta tête, car nous ne sommes pas devins au point de tout deviner. Tu parles d’une expression du visage étrange lorsqu’elle se bat, mais je ne vois absolument pas de quelle expression tu parles, puisqu’il n’y a aucune précision  à ce propos. Elle fronce les sourcils, elle sourit diaboliquement, ou elle fait la tête ? Tu dis simplement qu’elle ne s’occupe pas de ce qu’il se passe autour d’elle, mais cela ne décrit pas l’expression en question : c’est trop vaste. D’ailleurs, tu ne parles même pas de son visage, on ignore la couleur de ses yeux, leur forme, leur éclat, l’effet qu’ils procurent lorsqu’on les regarde…

Personnellement, j’oublie totalement l’avatar d’une personne quand je lis sa description physique, et j’essaie de visualiser le personnage moi-même selon les informations laissées. Or, ici, c’est tellement vaste que ton personnage peut prendre différentes formes. On est pas au courant de sa taille, ou de son poids. J’aurais pu imaginer une Kunoïchi à forte poitrine et totalement obèse ou encore anorexique, que ta description ne m’aurait pas du tout contredite. De même, j’aurais pu l’imaginer avec un visage allongé, carré, rond, pointu… J’aurais aussi pu lui coller le visage de Sakura, d’Ino, etc…

Tu laisses trop carte blanche au lecteur. Ce qui est paradoxal, c’est que tu loupes l’occasion de nous parler des choses les plus importantes dans un physique, pour finalement nous préciser qu’elle a une myopie et une cicatrice (soit les détails que l’on parle secondairement).  J’ai aussi lu qu’elle avait un style vestimentaire assez « sensuel » ; une justification peut-être ? Pourquoi porte-t-elle des vêtements aussi sexy pour une jeune fille de dix-huit ans ? Veut-elle plaire, a-t-elle quelque chose à prouver ? J’en sais rien du tout. Se rajoute à cela, une description de son chat qui n’a pas lieu d’être ici : on parle de la description physique de Yukino, et non pas de ses amis, de ses animaux, ou de sa famille. Tu nous as rajouté des lignes inutiles, et quand on les retire, la partie en devient encore plus courte qu’elle ne l’était.

Pour ce qui est du mental, maintenant, je te reproche la même chose en fait. La description de ton chat n’a encore pas sa place ici, et rajoute des lignes inutilement. Si tu voulais parler de cette créature, il fallait le faire dans ton histoire, ou l’évoquer très brièvement dans le mental, en une phrase ou deux. J’ajouterai aussi que si cette bête a une technique lui permettant de faire pousser des ailes, ce sera plus un Kuchiyose qu’une simple  bête de compagnie. Donc, si tu ne désirais pas prendre la spécialité, je doute fortement que tu puisses l’avoir (en plus du fait que le chat parle). Ne te laisse pas trop avoir par le monde de fairy tail, nous sommes dans Naruto donc il ne s’agit absolument pas des mêmes univers. Ensuite, je tiens déjà à te prévenir de quelque chose ; ton kekkei genkai du climat en fonction de tes émotions sera refusé. Cela offre beaucoup trop de possibilités, quasiment pas de limite (tu utilises l’énergie du ciel, tout de même), et ce n’est pas le genre de don que l’on voudrait voir sur NNE.

De même, ta technique des cheveux ressemble à celle de Jiraiya, et lui est réservée bien qu’il soit mort. Mais pour en revenir à ta description, tu aurais pu développer des aspects, comme sa rancune. Il n’est jamais mauvais de donner des exemples, de mettre ton personnage dans une situation pour nous montrer comment elle réagirait. Elle s’énerve facilement pour des broutilles, mais quelles sont ces broutilles pour toi ? Y a-t-il un sujet précis  dont elle déteste qu’on parle ?  Quoi qu’il en soit, elle a l’air d’avoir un caractère fort, mais tu ne dis rien là-dessus et tu laisses, une fois encore, le soin au lecteur de tenter de deviner pour toi. Ensuite, je doute fortement que tu sois restée tranquillement à la taverne, lors de la quatrième grande guerre.  

Autrement, j’aurais bien aimé des détails sur ce qu’elle pense de la situation actuelle, et en savoir un peu plus sur ses qualités/défauts, ainsi que ses goûts.  Tu enchaînes beaucoup trop vite les éléments et parfois, tu n’utilises même pas de phrase accrocheur pour faire la transition entre les paragraphes. C’est un style un peu trop simple, et qui mérite d’être mieux structuré. Tu te permets de rajouter quelques phrases qui sont futiles  « Mais maintenant vous pourrez m'en confier, enfin je pense. », « (A vrai dire, ça ne sert à rien d'apprendre les techniques de ma mère si je n'ai pas acquis cette base.) » et tu ne développes pas les informations que tu nous donnes.

Tu nous expliques ce que tu es capable de faire avec tes cheveux, mais cela n’a pas sa place dans cette partie, mais dans l’histoire, ou bien le physique.  Je ne sais pas ce que tu penses de kirigakure, ni du régime adopté par la Mizukage, ni des villageois qu’elle a forcément côtoyé.  Ensuite, je terminerai en disant que si Yukino a mal au dos à cause de sa poitrine,  elle aurait donc des difficultés à se mouvoir en combat ? Tu parles de lacune au corps à corps, mais dans ce cas, son mal de dos doit aussi se déclarer quand elle  se déplace activement

Maintenant, ton histoire.

Déjà, l’histoire d’être née en tombant du ciel comme une étoile filante, je n’en crois pas un mot. Naruto souffre peut-être d’illogisme dans son univers, mais la reproduction sexuelle entre deux humains de sexes différents reste encore un des gros fondements de la création d’une nouvelle vie. Ce sera non pour cette naissance abracadabrante. A la rigueur, tu aurais pu être adoptée et cela aurait beaucoup mieux passé. Ensuite, comme déjà  dit, ce sera non pour les super cheveux et le changement climatique. Si tu veux un kekkei, il faudra obtenir ceux de la liste du règlement ou tenter d’en inventer un qui soit plus plausible.

Quant à l’enfance de Yukino, on ne sait rien de tout cela, on ignore un peu les relations qu’elle entretient avec son père. Tu as oublié de parler de son éducation, au profit d’un entraînement que tu devras supprimer (les dons ne convenant pas). Chez un enfant, il est important de parler d’éducation, puisque c’est cela qui va construire la  personnalité et les pensées de la personne. Les parents (le père dans ton histoire) ont beaucoup d’influence sur les enfants qui sont ignorants, et qui ne se nourrissent que de l’opinion de leurs proches en général. Je ne sais rien des petites habitudes de Yukino, de comment elle était, si elle fréquentait des gens et comment elle a développé cette empathie pour les animaux ? Tu dis qu’elle n’aime pas qu’on les maltraite, mais a-t-elle vécu quelque chose qui l’aurait un peu choquée à ce propos ?

Tu as pas mal zappé dix ans de son existence, et quatre ans de son adolescence. Tu n’expliques même pas pourquoi elle s’est rendue au pays de l’eau avec son père… Ils auraient pu continuer leur vie dans leur village ( on ne sait même pas exactement elle a vécu d’ailleurs), mais tu en as décidé autrement. Pourquoi ?

Quant à l’attaque, elle méritait d’être décrite puisque c’est un passage important qui marque une transition non négligeable dans ton récit.  Ce qui me choque, d’ailleurs, c’est que tu ne parles plus du tout de ton père après l’attaque. Il disparait soudainement, et Yukino a l’air de totalement s’en ficher. Elle ne l’aimait pas tant que ça ? A développer grandement, puisque son arrivée à Mizu no kuni  me semble mal trouvée. Ensuite, c’est à partir de ce moment-là que tu aurais pu nous livrer les informations à propos de son chat, et nous expliquer un peu plus d’où elle provient.  Quant au reste de ton histoire, je trouve que tout s’enchaîne trop vite, sans recherche stylistique, et dans une trop grande simplicité. Meï est gentille, mais je ne crois pas qu’elle aurait facilement permis à une fille venue de nulle part de venir s’intégrer à son village comme ça. Elle l’aurait fait si elle pouvait en tirer un intérêt, mais tu n’évoques même pas les justifications qui auraient pu mener Yukino à être un minimum intéressante pour le village.

Je tiens même à faire remarquer que tu ne parles que très peu du garçon qui t’a sauvé la vie. Tu dis qu’il bossait pour Orochimaru, mais on ne sait même pas pourquoi il t’a sauvé la vie et t’a tout de même laissé dans la nature après cela.  Et puis, pourquoi apprendrait-il des techniques à une fille dont il ne connait même pas le nom ? Je ne vois pas pourquoi il aurait fait tout cela ; il fallait l’expliquer ! De plus, un type qui est sous la botte d’Orochimaru n’offrirait pas ses secrets sans contrepartie. Non, encore une fois, on ne voit pas quel intérêt Yukino a pour les gens.  J’avais la petite idée que cela aurait pu être à cause de tes dons, mais tu n’en parles même pas pour te justifier. Et vu que l’on risque de te demander d’enlever ces dons, tu vas devoir trouver une autre excuse…

Poursuivons, donc. Meï aurait accepté  que tu fasses des études de décryptage ? Les études, ça coûte au village et offrir ses enseignements comme cela n’est pas simple (encore une fois). Il faut que ton personnage ait quelques habilités à offrir pour obtenir la confiance des Kirijin et dieu sait qu’ils sont loin d’être le stéréotype des gentils bonhommes qui accueillent tout le monde. C’est un village qui manquait cruellement de diplomatie avant la 4e grande guerre, et même si Meï a lavé totalement l’ancien régime, elle a tout de même maintenu son pays dans un protectionnisme, par sécurité.

Pour terminer, si ton personnage était Genin avant la 4e Grande Guerre,  il n’aurait pas pu rester tranquillement à la taverne. Kiri n’a pas été attaqué durant ces batailles, puisque le conflit a eu lieu au nord de la carte, pas trop loin de Kumo et du pays du fer. Ton personnage, en tant que militaire, était donc forcé de s’y rendre. Tu n’as donc pas à protéger des civils qui ne craignaient, de toute façon, rien dans leur village.

En conclusion, la fiche manque de précisions, est trop linéaire,  tout s’enchaîne trop rapidement, et on a du mal à bien visualiser ton personnage. Tes descriptions sont floues, il y a quelques incohérences, des gros oublis, un manque de développement de sa personnalité, ainsi que des capacités qui ne te seront pas accordées. Je note aussi que tu fais quelques fautes de conjugaison, et que tu confonds le conditionnel et le futur.

Citation :
je l'étais beaucoup parce que je savais que je ne verrais jamais ma vraie maman)
Tu es certaine de ne plus la voir, donc c’est « je ne verrai ».
Citation :
je le prouverais!
Tu as l’air sûre de toi, donc du futur et non du conditionnel « Je le prouverai ».
D’autres erreurs :
Citation :
«  je me bat »
Je me «bats ».
Citation :
 jusqu'içi  
On écrit « ici et non « içi ».
Citation :
 j'ai réussis
Ici, on emploie un participé passé puisque c’est du passé composé, donc « j’ai réussi ».

Mon verdict sera de t’octroyer le grade de Genin au rang D. Je ne te valide pas, puisque j’attends des modifications de ta fiche. Néanmoins, je ne suis pas là de ce soir jusqu’à dimanche, donc si ta fiche est finie durant ce laps de temps, je laisse le soin à Temari de s’occuper de toi.

Ne désespère pas, et bon courage ! ;)


_________________





Les femmes ne sont pas toujours douces.


Dernière édition par Terumi Meï le Ven 24 Mar - 12:25, édité 3 fois

avatar
Terumi Meï
水 Administratrice 水

水 Administratrice 水


Messages : 210
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 22
Localisation IRP : Mizu no Kuni.
Présence /7 : 4/10 en ce moment
Nbre Rps acceptés : 0

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 985
Affaires obtenues:
Expérience:
270/6500  (270/6500)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE] Dim 6 Juil - 14:30

Bonjour, et merci pour la correcetion Mizukage-sama, j'ai eu des idées auxquelles je n'avais pas pensé auparavant. Je bug et ça m'énerve. Alors j'ai finis vite fait.

_________________

avatar
Sadana Yukino
水 Rang D 水

水 Rang D 水


Messages : 49
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 19
Localisation IRP : Mizu no Kuni
Présence /7 : /7 (Juste je suis en vacances)
Nbre Rps acceptés : 1 (+ 1HRP)

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 525
Affaires obtenues:
Expérience:
110/1000  (110/1000)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE] Mar 8 Juil - 10:54

Bienvenue à toi. Meï m'a chargée de m'occuper de ta fiche le temps de son absence. Saches déjà que j'avais lu ta présentation sans les modification et que c'est donc pour cette raison que c'est à moi de te valider aujourd'hui. Ayant également lu la correction de ma collègue je suis d'accord avec chaque point qu'elle avait relevé.

Cependant quand Meï demandait des changements je pense qu'elle ne parlait uniquement des kekkai genkai inventés, c'est-à-dire les cheveux extensibles et le contrôle de la météo par les émotions. Enfin bon, c'est pas grave. A ce propos j'ai pu voir un très net effort et tu as même changé tout ça par le kenjutsu avec un katana d'où on connait une provenance sentimentale, mais aussi pour un kichiyose des chats (exceeds) qui est bien plus logique.

Je tiens cependant à te dire qu'il reste encore pas mal d'incohérences. Dans ta psychologie tu nous parles de Suigetsu Hozuki et même de Mangetsu et des épéistes, mais dans l'histoire tu ne nous en dis pas un mot. Comment les connait-elle ? Autrement il y a aussi cette décision soudaine de la Mizukage sur ton cas. Tu aurais pu nous dire pourquoi elle t'avait accepté dans les rangs de Kiri. Et puis il y a également sa connaissance d'Orochimaru et ses sbires. Comment sait-elle que ce furent eux qui ont tué son père ? Comment connait-elle leur existence ? Enfin bref.. Je vais m'arrêter là car ce n'est pas une seconde correction mais tu comprendras qu'il y a encore pas mal d'éléments flous dans ta fiche.

Sur ce je pense que les éléments modifiés sont bons, donc je suis le jugement de Meï et te valide Genin de rang D. En espérant que tu te plaises et t'épanouisses sur NNE. Bon courage !


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE]



Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

Je m'impose, j'ose, je vois la vie en rose! [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les maladies imaginaires
» Pokemon beugué ou je vois la vie en rose
» « Si tu vois la vie en rose t'abuses des hallucinogènes. » Featuring | Bloody Sky & Cloud Strife.
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Règlement et Univers :: Présentations & Fiches techniques :: Présentations :: Présentations Validées :: Kiri-