AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Une balade juste pour se souvenir [solo, finished]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Une balade juste pour se souvenir [solo, finished] Dim 22 Juin - 18:29

Itsuki Maki in love





Le clan Yuki réputé dans le village pour sa maîtrise de la glace, technique extrêmement puissante. Néanmoins, cette puissance attisa les foudres du Yondaime Mizukage, Yagura et mena un véritable génocide contre le clan de la neige, eux pourtant qui assuraient une protection au village caché de la brume. Même encore aujourd'hui, Itsuki le haïe, il regrette de ne pas l'avoir tué quand il en avait l'occasion, un jour, il espère que son clan renaîtra tel un phénix renaissant de ses cendres.

Le jour se leva et sortit Itsuki de sa léthargie matinal, lui qui avait pris l'habitude de dormir assez tard, dû se faire violence pour se lever ce matin. C'était comme un devoir de mémoire envers son clan, il devait se lever pour rendre un hommage à ses amis, à ses camarades, à sa famille... Il prit un rapide petit déjeuner et s'habilla très légèrement, comme d'habitude, à ce moment-là, il se rappela ce que sa mère lui disait, qu'il fallait qu'il se couvre pour ne pas attraper trop froid.

En sortant de sa maison, Itsuki aperçut le lever du soleil, c'était quelque chose d'incroyablement jolie, observer ce jeu de couleur rien ne pus mettre en autant en joie le jeune Yuki. Itsuki était comme ça, il savait apprécier les bonnes choses de la vie et n'en demandait pas plus. Il avait beau être 8h, le village était déjà en ébullition ou alors il se préparait, il observa tous les gens qui passaient dans les rues, certains étaient pressés, d'autres non.

Marchant dans les rues, il se souvient peu à peu de l'horreur commise par le Yondaime Mizukage, les autodafés, les meurtres, la ségrégation, la marginalisation... Toutes ces souffrances endurées par le clan Yuki, mais maintenant il n'y avait plus qu'Itsuki qui endure encore cette souffrance, souffrance qu'il n'avait pas réussie encore à évacuer, mais le pire c'était de ne pas savoir comment ni pourquoi le Yondaime est mort.


Il arriva dans une ruelle qui indiquée que l'ancienne bâtisse du clan Yuki était non loin, cette ruelle attirée des craintes pour l'enfant qu'était Itsuki, il se disait que des monstres pouvaient en sortir, quelle naïveté, maintenant, il s'engouffra sans aucune peur apparente. Sortant de la ruelle, il vit énormément de monde dans les rues, tout le monde le sait, mais personne ne dit rien, ils marchaient là où des gens sont morts, comment peut-on faire ça à des gens ?

Avançant dans cette ruelle, il se rapprocha de plus en plus du monument désiré. Soudain, les cinq sens du jeune Yuki se mirent à frémir, chacun d'eux augmentèrent leurs sensations au maximum, c'était comme si les morts lui envoyaient un message. C'était impensable, jusqu'à ce qu'il comprît une chose, le devoir de mémoire sert à se rappeler des erreurs commises et à ne pas les répéter, seulement voilà ça ne sert à rien de se préoccuper des morts, mais plutôt des vivants.

Ce raisonnement n'était pas complètement impossible, même plutôt réaliste et vu la situation en ce moment, c'était surement la meilleure conclusion pour lui. Il était enfin arrivé devant le monument aux morts, il posa une main dessus et lu les inscriptions

"Kimano Yuki, Ameo Yuki. Maman, Papa, je suis désolé de n'avoir rien pus faire face à ça, je suis désolé que vous ayez dû mourir pour ça, désolé que les dernières images du village de Kiri soient celle-là. Mais, si vous verriez la Godaime Mizukage, vous vous serez battus pour elle et pour le village, Papa, Maman, je ne vous oublie pas et je ne vous oublierai pas"

Il s'agenouilla et lâcha quelques larmes, d'un coup, il sentit une main se poser sur son épaule, il se retourna rapidement et vit que c'était un de ses camarades.

"Moi non plus je n'oublie pas Itsuki, je n'oublie tout ce que tu as enduré et crois-moi eux non plus, personne n'oublie ce qu'à fait ce salopard de Mizukage, mais maintenant, on a Meï Terumi et tu peux être sûr qu'elle ne reproduira pas les erreurs de Yagura tous simplement parce qu'elle aussi à endurer ce que tu as enduré. "

Maintenant tout était différent, pour Itsuki, pour le village, Kami avait raison personne n'oublie ce qui s'était passé, puis il n'y avait pas que le clan Yuki, d'autres clans sont morts et il ne reste surement aucun survivant. Se relevant, il donna un coup-de-poing amical sur l'épaule de son camarade.

"Ta raison. Puisque t'es là, ça te tente un ptit verre histoire de se moquer des genin, comme dans le temps

"Ah mon salaud je te reconnais bien là, aller en route"

Ils partirent tous les deux en direction du premier bar, Itsuki se retourna rapidement, puis repartis.

Code by AMIANTE

avatar
Itsuki Maki
水 Rang B 水

水 Rang B 水


Messages : 258
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation IRP : Pays du thé
Présence /7 : /7 (Vacances uniquement)
Nbre Rps acceptés : 2 (+2 HRP)

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 990
Affaires obtenues:
Expérience:
345/3200  (345/3200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une balade juste pour se souvenir [solo, finished] Lun 30 Juin - 2:12

CORRECTION


Bon, nous avons ici un petit RP solo qui vise à emmener Itsuki dans ses souvenirs.

Déjà, ta toute première phrase n’est pas correcte. « Le clan Yuki réputé dans le village pour sa maîtrise de la glace, technique extrêmement puissante. »  Où est le verbe ? Ce serait plutôt « le clan Yuki est réputé […] »
Sinon, je pense que tu le sais déjà, mais tu commets des fautes vilaines, pour ce qui est l’emploi des temps.

Par exemple : « Maintenant tout était différent, pour Itsuki, pour le village, Kami avait raison personne n'oublie ce qui s'était passé, puis il n'y avait pas que le clan Yuki, d'autres clans sont morts et il ne reste surement aucun survivant. »
Tu commences par de l’imparfait pour finir avec le présent, ce qui ne colle pas. Il fallait mettre du plus-que-parfait et un petit imparfait pour le verbe « rester ».  Autrement, je ne sais pas si tu es passé par un correcteur, mais les fautes d’orthographe sont moins présentes que celles de conjugaison. Pour continuer à te montrer tes erreurs,  voilà d'autres exemples :

« Toutes ces souffrances endurées par le clan Yuki, mais maintenant il n'y avait plus qu'Itsuki qui endure encore cette souffrance, »

« Marchant dans les rues, il se souvient peu à peu de l'horreur commise par le Yondaime Mizukage […] »

Je ne vois pas ce que le présent vient faire ici. En fait, tu devrais majoritairement retirer le présent, si tu utilises l’imparfait ou le passé simple pour décrire l’environnement, ou énumérer tes actions. Le présent n’a presque pas sa place dans ton style d’écriture.

Il y a après  quelques défauts présents : « sa léthargie matinal » où il manque un –e, «  observer ce jeu de couleur rien ne pus mettre en autant en joie le jeune Yuki. » c’est très mal tourné et « 8h », que tu ferais mieux d’écrire en toutes lettres.

Et encore, si cela n’était que ça, ça aurait pu aller. Cependant, le plus gros point négatif réside dans ta ponctuation : tu fais des phrases trop longues, et tu rattaches des propositions qui n’ont pas à être liées entre elles.

Un exemple : « Le jour se leva et sortit Itsuki de sa léthargie matinal, lui qui avait pris l'habitude de dormir assez tard, dû se faire violence pour se lever ce matin. »
J’aurais mis un point-virgule, ou carrément un point après le mot « matinal » (ah oui, et modifier le mot « dû » en « dut »).

« Sortant de la ruelle, il vit énormément de monde dans les rues, tout le monde le sait, mais personne ne dit rien, ils marchaient là où des gens sont morts, comment peut-on faire ça à des gens ? »

Une fois encore, ta première phrase est mal ponctuée, et trop longue pour être laissée telle qu’elle. Mais, ce qui me gêne, c’est ta question. Des gens marchent là où d’autres gens sont morts,  je trouve ça normal. Je ne vois pas  en quoi cela est outrant que de marcher quelque part, même s’il y avait eu des morts. Si on ne pouvait plus marcher là où des gens ont décédé, on serait pas sortis de l’auberge.

« C'était impensable, jusqu'à ce qu'il comprît une chose, le devoir de mémoire sert à se rappeler des erreurs commises et à ne pas les répéter, seulement voilà ça ne sert à rien de se préoccuper des morts, mais plutôt des vivants. »

Tu te contredis, puisque Itsuki  rend quand même hommage à ses parents en allant toucher leurs inscriptions.  Je note aussi que tu passes un peu trop rapidement d’une idée à l’autre, sans développer tes paragraphes ; c’est dommage. J’aurais bien aimé en savoir un peu plus sur ce qu’il pensait du passé.
Sinon, un petit passage m’intrigue assez : «  mais le pire c'était de ne pas savoir comment ni pourquoi le Yondaime est mort. » Le comment, on ne le sait pas en détails, mais pour ce qui est de la raison, tu peux parfaitement deviner que c’était pour son bijû.

Pour ce qui est de la scène de mémoire, elle est très  courte, voire un peu trop. Je  pense qu’il aurait tout de même pris un peu plus de temps pour faire honneur à sa famille, et le fait qu’il propose simplement de boire un verre au bout de trente  secondes recueillement, c’est pas très crédible. Surtout après les douces et sages paroles débitées par son ami. La fin en elle-même est trop rapide.

Le RP a le niveau rang D. ce qui t’offre 20 Xp.

avatar
Correction



Messages : 16
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 85
Localisation IRP : Académie française
Présence /7 : Présent pour vous corriger !
Nbre Rps acceptés : Aucun.

Revenir en haut Aller en bas

Une balade juste pour se souvenir [solo, finished]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Juste pour rire
» Juste pour la postérité [abandonné]
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Juste pour rire
» Juste pour du rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Zone RP :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato :: Grande place-