AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Shinsei le petit moine de Suna [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Shinsei le petit moine de Suna [Terminée] Dim 22 Juin - 12:05



« Un voyage de mille lieux commence par le premier pas »



Carte d'identité
 

× Nom(s) :Ososhi
× Prénom(s) : Shinsei
× Surnom(s) :

× Âge : 12 ans
× Sexe : Masculin

× Situation (marié/célibataire/etc):

× Village d'origine : Le désert du pays du Vent puis Suna
× Grade : Genin
× Rang : C ou B

× Spécialité(s) : Ninjutsu, Taijutsu
× Affinité(s) : Fûton
× Nom de l'avatar - manga de provenance : Aang – le dernier maitre de l'air


Description physique


Shinsei est un jeune garçon âgé d'une douzaine d'années. Comme tous les moines ninjas, il a le crâne complètement rasé. Le seul signe distinctif qui le différencie de ses congénères sont des tatouages bleus sur le sommet de sa tête et le reste de son corps. Il s'agit d'une flèche qui lui part de l'arrière de la tête et dont la pointe se termine sur son front. Deux perles grises vous observent avec intensité. Son regard démontre une haute intelligence ainsi qu'une grande sagesse pour un enfant de son âge. Il n'est pas non plus dénué d'expression et on peut facilement y lire les émotions qui le traversent.

On peut aussi y voir une certaine maturité. De plus, une lueur de malice et de curiosité y brille. De fins sourcils accentuent ce regard métallique. On peut apercevoir des cernes en dessous de ces prunelles grises. Un petit nez en trompette se trouve juste entre ces deux billes de métal. Une bouche assez fine et aux lèvres bien dessinées termine ce portrait angélique. Le damoiseau a souvent un sourire accroché sur son visage. On a l'impression que rien ne peut lui faire perdre espoir. Avec son petit minois, le jeune garçon peut paraitre fragile et insouciant. Mais cela est loin d'être le cas.

Le jeune genin est d'une taille moyenne pour son âge, environ un mètre cinquante pour quarante kilos. D'une carrure svelte et fine, il possède des muscles tout en longueurs et une agilité et dextérité plutôt développée pour son âge. Sa peau est blanche et on peut y voir sur ses bras,ses jambes et son dos, les mêmes tatouages que sur sa tête. Son corps ne porte plus aucune trace de l'enfant qu'il était.  On peut voir une tâche de naissance en forme de lune pleine sur son omoplate gauche. On peut déjà apercevoir ce que le jeune adolescent deviendra.

Shinsei possède une beauté et un charisme assez impressionnant pour un si jeune homme et il fait tourner la tête de nombreuses filles du village. Il est rare de trouver un membre du sexe opposé qui resterait de marbre devant le jeune genin. Ses bras et ses jambes sont bien proportionnés au reste de son corps et montre bien sa pratique régulière du corps à corps et l'entrainement journalier qu'il s'impose.


Passons au style vestimentaire du jeune genin. Ce dernier est assez singulier pour un enfant de son âge. En effet, Shinsei porte une tenue de couleur orange et jaune . Cette dernière se compose d'une chasuble courte de couleur orange ainsi que d'une tunique à col haut jaune. Il porte aussi un pantalon de même couleur que la tunique à un petit détail prêt. Ce dernier est brun derrière. Une ceinture marron scinde sa taille. Contrairement aux autres ninjas, l'enfant porte une paire de bottes marron assez souple. On ne peut pas dire que le jeune genin soit un adepte de la mode, éduqué dans la religion bouddhiste et donc le non-attachement matériel.

Il lui arrive de porter un chapelet bouddhiste à la ceinture, orné de perles dans lesquelles des spirales sont sculptées. Le jeune garçon y tient vraiment beaucoup. Shinsei porte son bandeau de ninja attaché à son bras gauche. On peut le voir souvent armé d'un simple bâton même si sa sacoche contenant quelques shurikens reste attachée à sa ceinture. On peut aussi souvent apercevoir le jeune genin s'entrainer torse nu comme si les éléments naturels ne lui faisaient rien. On peut alors voir le corps sculpté par les nombreux entrainements physiques du jeune adolescent. Dernier petit détail : le jeune sunajin se balade accompagné d'un bien étrange animal. Il s'agit d'un lémurien volant beige et marron aux grandes oreilles. Il a nommé ce petit animal Noaka. Ce dernier ne quitte jamais son jeune maitre.




Description psychologique


Shinsei est un enfant très posé pour son âge. Il est d'un naturel calme et attentif à son environnement. Mais c'est aussi un enfant assez renfermé sur lui-même, ayant été le plus jeune membre du monastère où il a passé son enfance. Il ne sait pas vraiment réagir en tant qu'enfant. En effet, très jeune il a eu une éducation stricte basée sur la méditation et la maitrise de soi auprès des moines du Temple du Vent.

Cela fait qu'il peut paraitre trop sérieux auprès de ses camarades. Son éducation différente fait qu'il ne s'est  pas fait d'amis depuis son arrivée au village caché du sable. Shinsei est un jeune garçon curieux de tout et qui aime apprendre de nouvelles choses. Il est plus mature que les autres genin, prenant conscience de l'enjeu qui se passe entre les différents grands pays. Cela a tendance le rendre plutôt solitaire, ayant l'impression que les autres n'ont pas réellement conscience du monde qui les entoure.

C'est un jeune garçon assez fier. C'est un défaut que les moines ont très vite remarqué et essayé d'atténuer, sans vraiment y arriver. Très doué, il sait qu'il est promit à faire de grandes choses. Très jeune, il manque d'expérience dans de nombreux domaines notamment la relation avec les autres et surtout le sexe opposé. Cela n'était pas une chose qu'on lui a enseignée. Shinsei n'est pas attiré par les biens matériels et ne comprend pas l'intérêt que ses comparses portent à leur beauté physique ou même aux vêtements qu'ils ont.  

Malgré cela, le jeune genin est quelqu'un de sage et d'une grande intelligence. Il comprend très facilement ce qu'on lui dit. Peut-être même trop facilement. Cela fait qu'il lui arrive de s'ennuyer selon les sujets de conversations ou les cours donnés. Il souffre encore de la mort de ses précédents précepteurs et en fait souvent des cauchemars.

Shinsei est un jeune garçon qui ne manque pas de courage ni de détermination. En effet, même si c'est un enfant qui a tendance à réfléchir avant d'agir, il est très têtu et lorsqu'il a une idée en tête, il n'en démord pas et fera tout son possible pour arriver à ses fins. Il est très loyal envers le village et les amis qu'il se fera par la suite. C'est un garçon très sensible et qui s'attache très facilement aux autres. Assez indépendant, il sait parfaitement se débrouiller seul même si tout comme les enfants de son âge, il a parfois besoin du réconfort et de la présence d'un adulte, quelqu'un à qui il pourrait se confier. Le jeune garçon, va surtout chercher un modèle à suivre. Peut-être le trouvera-t-il dans son prochain sensei. Shinsei est un enfant tiraillé entre son éducation de moine et son nouveau statut de ninja. Il ne sait pas comment trouver sa place dans le village.

Le genin n'est pas quelqu'un qui suit la mode et ne s'intéresse pas vraiment aux choses des adolescents de son âge. Il n'a encore jamais pu connaitre ce que l'on ressent quand on est amoureux et il est plutôt intimidé par la gente féminine, ne sachant pas comment les aborder. Les femmes sont un véritable mystère pour notre jeune moine. Parlons de son nindo : ce dernier pourrait être : défendre la vie des autres et la paix quoiqu'il en coûte et ce même au prix de sa propre vie. En effet, de part son éducation, Shinsei a un grand respect pour la vie d'autrui, mais il ne manquera pas de se défendre ou défendre ceux auxquels il tient s'il le faut. Le jeune genin est friand de bonbons, ayant découvert cela lors de son arrivée à Suna.

Shinsei essaie de combattre le côté psychopathe de Shukaku et utilise ses longues nuits à la méditation. Mais cela n'est pas facile quand il se retrouve face à l'hostilité des villageois. Ainsi, le petit garçon enjoué qu'il est peut se renfermer sur lui-même et s'isoler en se demandant pourquoi om lui a fais ça. Pourquoi le Conseil de Suna l'a choisit lui et non un autre, sans pouvoir trouver l'appui d'un adulte.




Histoire



Chapitre 1 : L'accomplissement d'une légende

Tout commença par une légende nomade. Cette dernière racontait qu'un enfant naitrait pour assurer l'équilibre entre les différents pays. Il serait l'incarnation de l'esprit du vent et du sable. Il serait doté d'une maitrise exceptionnel de son chakra et un don inné pour le ninjutsu. Un don très rare au sein du monde ninja. Il naitrait par une nuit de pleine lune et sous une pluie d'étoiles filantes. Le bébé porterait une marque de naissance représentant une pleine lune sur l'omoplate droit. La légende précise que l'enfant rencontrerait de nombreux obstacles dans l'accomplissement de sa "mission". Mais nul ne sait s'il arrivera à accomplir son destin. En effet, les Dieux laissaient leur libre arbitre aux humains. L'enfant aurait de nombreux choix à faire et ce seront ses choix qui influenceraient sa destinée. Cette légende navigua au sein des tribus nomades du monde shinobi durant des décennies sans qu'elle ne se réalise. Les anciens la transmettaient oralement aux plus jeunes comme un conte que l'on raconte au coin du feu.

Mais au sein d'une tribu du Pays du Vent, un vieil homme, chaman de son état, décida de la retranscrire à l'écrit. Et c'est ce qu'il fit. Puis il confia le parchemin au chef de la tribu qui le transmit à ses descendants. Quatre générations passèrent encore. La tribu du pays du Vent, qui se prénommait la tribu des Ososhi vivait des affaires qu'ils faisaient à travers le pays ainsi qu'au pays du vent et dans les petits pays adjacents au pays du vent. Le chef de la tribu se nommait Tsuruki et avait pour épouse une jeune femme du nom de Kaori. Cela faisait déjà plusieurs années qu'ils essayaient d'avoir un enfant, mais sans grand succès. Les Dieux avaient-ils des projets différents pour le jeune couple ? Alors qu'ils allaient se faire une raison, après quatre années de tentatives infructueuses, Kaori se retrouva enceinte d'un petit garçon. Ainsi la descendance du chef serait assurée et il pourrait reprendre la direction de la tribu. Mais les Dieux sont facétieux et personne n'aurait pu prévoir que l'enfant de la légende allait naitre dans cette tribu. N'étant qu'un conte, personne n'y croyait plus. La grossesse de Kaori se passa bien et la jeune femme était radieuse de beauté. Puis le moment de l'enfantement arriva. Ce fut par une nuit d'été, une nuit de pleine lune. Des cris retentirent dans une tente.

A l'intérieur de nombreuses personnes s'affairaient autour d'une jeune femme aux cheveux noirs. Seules des femmes étaient présentes ainsi qu'un vieil homme. Le travail dura plusieurs heures durant lesquelles le futur papa resta dehors, anxieux. Puis finalement un cri retentit alors qu'une pluie d'étoiles filantes se montrait dans la nuit. Tsuruki pensa alors à la légende dont il était le dépositaire. Il rentra précipitamment dans la tente et vit sa femme allongée tenant dans ses bras un petit garçon : leur petit garçon. Tsuruki parla au vieil homme et ce dernier hocha la tête. L'enfant de la légende venait de naitre au sein de leur tribu. L'homme regarda sa femme et lui sourit. Le bébé s'appellerait Shinsei. Ses parents espéraient que cela lui porterait chance.

Chapitre 2 : Une vie de famille bien courte

Shinsei était entouré par l'amour de ses parents. Petit bébé éveillé, il découvrait le monde autour de lui. Tout d'abord ce fut dans les bras de sa maman qu'il le fit. Il regardait un oiseau voler ou le papillon se poser sur une fleur de ses grands yeux gris. Puis vinrent les premiers babillages et il commença à goûter à tout ce qu'il attrapait. Le bébé eut alors des expériences assez détestables. Curieux, ses parents devaient sans cesse le surveiller. L'enfant commença à marcher à quatre pattes à l'âge de six mois et ce fut alors un sentiment de liberté qui l'envahissait. Plus besoin des bras de maman ou papa pour aller d'un point A à un point B. Shinsei fit alors de nouvelles découvertes. Les chevaux qui permettaient de se déplacer plus facilement, mais aussi les chiens avec qui il s'amusait beaucoup. Ce fut aussi l'époque des premiers contacts avec les autres enfants.

Mais toujours sous l'oeil vigilant des adultes. Shinsei était tout particulièrement surveillé sans qu'il ne comprenne pourquoi. De plus, il y avait toujours ce vieil homme pas loin de lui à l'observer d'un oeil bienveillant et protecteur. Le garçonnet marcha bien avant ses un an. Et là encore ce fut de nouvelles découvertes. Son aire de jeu s'agrandissait, mais il n'était pas aussi aventurier que ses camarades. Plus posé, il ne restait jamais loin des adultes, sachant qu'il ne pouvait pas se défendre sans eux. Il découvrit alors des goûts qu'il ne connaissait pas. Finit le sein de maman et en avant pour l'apprentissage de la cuillère. Cela fut très épique pour les jeunes parents, mais aussi des souvenirs hilarants. La vie était simple pour le jeune enfant, pas bien différente de celle d'un citadin.

Il découvre juste un peu plus tôt le monde, ouvrant ses yeux enfantin sur son environnement à chaque étape du clan nomade. Shinsei prononça ses premiers mots à treize mois et à un an et demi, il faisait déjà des phrases simples. Éveillé et intelligent, il faisait l'admiration de ses ainés. Il était plutôt introverti, mais n'hésitait pas à s'amuser avec les autres quand ces derniers s'approchaient.

L'enfant aurait pu vivre heureux et découvrir la vie si le destin n'en avait pas décidé autrement. C'est ainsi que, alors qu'il avait deux ans depuis plusieurs mois, le clan de nomade fut attaqué par des hommes à l'accoutrement étrange. Ils attaquèrent au milieu de la nuit alors que le camp était calme et paisible. C'était une nuit de pleine lune comme lors de la naissance du jeune bébé. Les ninjas incendièrent les tentes, affrontèrent les hommes qui défendaient le clan. Ils n'eurent aucune pitié et tuèrent femmes et enfants. Sauf bien sûr l'objet de leur convoitise. : le petit garçon du chef de la tribu.

Tsuruki défendit sa femme et son petit trésor au prix de sa vie, mais il périt sous le coup d'une technique katon. Malheureusement, le feu se propagea à la tente dans laquelle la mère et l'enfant se trouvait. Shinsei pleurait à plein poumon dans les bras de sa mère. Cette dernière brava alors les flammes qui léchaient la demeure de toile pour s'enfuir. Elle entendait au moins les éclats de voix, mais ne se retourna pas. Malgré tout, une flèche siffla dans la nuit et perça ses côtes transperçant son poumons. Mais Kaori resta concentré sur un seul point : la sauvegarde de son petit ange, de son rayon de soleil. Elle puisa dans ses réserves et arpenta les routes durant des heures. Finalement, elle vit un bâtiment au loin. La jeune femme savait qu'il s'agissait d'un temple de moine ninja. Ces derniers sauraient protéger et éduquer son petit garçon. Elle avait aussi récupéré le parchemin contenant la légende. Lorsqu'elle arriva devant la porte du monastère, Kaori s'effondra épuisée, la douleur la submergea enfin. Elle sentait la vie la quitter peu à peu. Ce fut à ce moment-là que Shinsei se remit à pleurer comme s'il appelait à l'aide.

La grosse porte s'ouvrit et un moine au crâne rasé apparut sur le seuil. Voyant ce qu'il se passait, il appela de l'aide et deux autres personnes arrivèrent. L'un d'eux prit l'enfant dans ses bras tandit qu'un second transporta la mère. Le troisième alla chercher le chef du temple. Kaori était en train de rendre son dernier souffle. Elle tendit le parchemin au moine la transportant et lui murmura juste le prénom de son fils. Puis l'étincelle de vie la quitta à jamais. Shinsei se mit à pleurer de plus belle en demandant sa mère. Le moine le transportant agit sur certains points de pressions et l'enfant s'endormit.

Chapitre 3 : Une nouvelle vie

C'est ainsi que Shinsei débuta une nouvelle vie, bien différente de celle d'un nomade. Le moine supérieur avait pris connaissance de la légende et y croyant, il voulait donner toutes les chances à cet enfant de faire les bons choix. Mais à seulement deux ans, il ne pouvait pas encore suivre l'enseignement des moines. Ces derniers se transformèrent en nounous et agirent pour le petit orphelin comme sa famille l'aurait fait. Quelques jours plus tard, ils apprirent qu'un clan entier de nomade avait été décimé.

L'enfant grandit assez vite, prenant plusieurs centimètres en un an et demi. Lorsqu'il eut quatre ans, les moines commencèrent son entrainement. Il le pensait assez âgé pour pouvoir comprendre leur philosophie et leur style de vie. Le petit garçon se montra très vite attentif et les adultes furent étonnés par sa faculté de compréhension. .  Les moines ninjas décidèrent de voir s'il n'avait pas une affinité élémentaire. Ils lui firent alors passer le test du papier dans lequel, l'enfant insuffla son chakra. Ce dernier se froissa alors démontrant l'affinité fuuton de leur protégé.  Le jeune garçon apprit donc à maitriser cet élément qui le fascinait.  Les moines intensifièrent son entrainement et Shinsei découvrit les bases du ninjutsu et l'existence du chakra. Il se révéla être un élève très studieux et attentionné. Il se montra aussi très doué pour l'utilisation du Ninjutsu.

Shinsei forgea aussi son corps à travers la pratique assidue du Taijutsu, plus particulièrement l'art du Goken, ainsi que son esprit à travers la méditation. Le petit moine était particulièrement réceptif aux enseignements de ses ainés et fit montre d'une grande sagesse pour son âge. Il n'avait pas la contenance de ses pairs ni leur maitrise des émotions. Mais après tout, il n'était qu'un jeune enfant et avait encore beaucoup de chemin à parcourir.

Les années passèrent et Shinsei grandit en force et en sagesse. Il devint un vaillant garçon de huit ans. En sécurité entre les murs du temple du Vent, il ne se doutait pas de ce qu'il se passait dans le monde ninja. La guerre insidieuse et perfide que se menait les différents village à la recherche de puissance.  Il avait apprit à lire, écrire et compter ainsi que la philosophie des moines ninja. Cette dernière se basait sur le bouddhisme.

Il apprit aussi la géographie, les moines sachant qu'il ne pourrait rester éternellement entre les murs du Temple. Il découvrit aussi l'existence des villages ninjas et de leur importances dans l'économie d'un pays. Les moines lui parlèrent aussi des bijuus, puissances tant convoité par les villages ninja. Par contre, ils ne lui révélèrent rien de la légende le concernant. Shinsei maitrisait parfaitement les bases du ninjutsu comme le bunshin no jutsu ou le Suimen Hokou no Gyou.  Il affinait de plus en plus sa maitrise du fuuton. Quant à sa maitrise du taijutsu celle-ci était dès plus normale pour un enfant de son âge. Il apprit aussi le maniement du bâton même si cela était vraiment très basique pour lui. Mais il faisait les exercices qu'on lui donnait chaque jour avec détermination.

Alors qu'il n'avait que dix ans, les moines lui apposèrent les tatouages de leurs temples : des flèches bleus qui allaient parcourir son corps et son crâne. Le petit garçon se posait beaucoup de questions sur ses origines et son arrivée au Temple du Vent, mais il n'obtint pas de réponses de la part de ses ainés. Respectueux et patient, il attendit donc que les moines décident par eux-mêmes de lui répondre. Il reprit donc son entrainement avec encore plus d'acharnement.

Il ne semblait pas garder de souvenirs de l'attaque du campement de nomade. Du moins consciemment. Ses nuits étaient souvent peuplés de cauchemars dont il n'arrivait pas à connaitre l'origine. Maintenant qu'il était assez âgé, Shinsei put accompagner ses ainés à l'extérieur du temple du Feu. Le gamin aimait beaucoup ces sorties qui le changeaient agréablement de son quotidien. Et autant dire qu'il ne passait pas inaperçu au milieu des moines adultes et avec ses tatouages bleus. Malheureusement, ces sorties allaient avoir des conséquences quelques années plus tard. Deux ans passèrent de nouveau sans grand changement. La puissance de Shinsei ne faisait qu'augmenter et les moines savaient que bientôt ils allaient devoir le laisser partir, l'envoyer auprès du village caché des nuages.

Mais pour l'instant il n'était qu'un enfant  et ils ne voulaient pas le laisser partir. Il faut dire que ça leur apportait un peu de jeunesse dans leur vie quotidienne. Même si le petit garçon était sage et obéissant. Mais ils commencèrent à remarquer qu'une certaine fierté faisait son apparition dans le caractère de jeune moine. C'est ainsi que ses ainés essayèrent de lui enseigner l'humilité à travers la méditation et la lecture de quelques textes remplis de sagesse. Ce fut au cours de cette année-là qu'il découvrit un petit animal, un lémurien.

Ce fut lors d'une sortie du monastère. Accompagné d'un des moines, le jeune garçon était parti se promener en forêt afin d'y étudier la faune et d'apprendre quelles plantes pouvaient guérir. C'est alors que le petit animal lui tomba dans les bras. Visiblement, il avait été blessé à une de ses pattes, surement par une bête sauvage. Shinsei demanda alors l'autorisation de le ramener au Temple. Le moine accepta pensant que s'occuper d'une autre personne atténuerait un peu la fierté de l'enfant, mais surtout l'ouvrirait aux autres. Le petit garçon soigna le lémurien volant avec la plus grande attention durant des jours. L'animal finit par se rétablir assez vite et s'attacha au jeune moine.

Ce dernier le nomma Noaka et ils ne se quittèrent plus.  Deux ans se passèrent de nouveau durant lesquelles le lien qui unissait Noaka et Shinsei se renforça. Il était rare de voir le petit moine sans le lémurien et inversement. Mais sa vie n'allait pas tarder à basculer de nouveau. Le monde ninja avait été secoué par une Grande Guerre, la Quatrième grande guerre. Trop jeune, Shinsei n'y participa pas, mais en entendit des échos. C'était une guerre contre une organisation criminelle du nom d'Akatsuki et qui avait réunit tous les villages ninjas sous une même bannières. Les moines essayaient de faire en sorte que cela ne perturbe pas trop leur jeune élève.

Chapitre 4 : Une vie de ninja

Tout se passa par une belle journée d'été. Après la méditation du matin, Shinsei devait s'entrainer au taijutsu. Rien ne présageait que cet entrainement serait le dernier et n'aboutirait pas. Après un échauffement de dix minutes, le jeune adolescent commença les exercices que lui donnait son professeur. Torse nu, on pouvait apercevoir ses muscles travailler, mais aussi ses tatouages étranges. D'un coup, il y eut un grand bruit et le Temple fut envahit par des ninjas au bandeau inconnu. Un flash envahit l'esprit du gamin et il eut alors l'impression de revivre un évènement du passé. Un des moine ninja prit la main de l'enfant et l'entraina à l'intérieur alors que ses ainés se battaient à l'extérieur. Sachant qu'ils n'auraient pas le dessus sur leurs assaillants, il donna un parchemin à Shinsei et lui ordonna de fuir et de rejoindre le village caché du Sable.

Le jeune enfant  ne voulait pas s'en aller. Il voulait aussi se battre et défendre la seule famille qu'il avait. Des larmes roulaient sur ses joues alors que son ainé sortait avec lui. Il le poussa dans le dos en lui réitérant son ordre.Shinsei prit la fuite alors que les autres les protégeaient. Une fois sortit du Temple, son lémurien sur l'épaule, il prit ses jambes à son cou et courut dans la direction où se trouvait Konoha. Mais le village était à plusieurs jours de marche. Ce fut donc avec une réelle angoisse qu'il arpenta les routes, ne se reposant qu'un minimum. Au bout de trois jours, il finit par voir les murailles du village. Rompu par la fatigue, Shinsei s'effondra devant les portes de Suna.

Il se réveilla quelques heures plus tard dans un lit bien douillet. Le jeune enfant mit plusieurs minutes à réaliser où il était. Il était alité dans une chambre aux murs blancs, le soleil passant par la fenêtre. Ses vêtements se trouvaient sur une chaise non loin. Mais il ne vit aucune trace de son parchemin ni de Noaka. Shinsei commença à s'affoler quand il sentit une main sur son épaule. Il regarda alors et vit une jeune femme magnifique. Enfin, le jeune moine n'avait pas vraiment de références sur ce point-là. Il lui demanda où se trouvait son lémurien et son parchemin. Le juunin le rassura et se présenta . Puis il lui demanda qui il était et d'où il venait. Shinsei raconta alors tout ce qu'il savait et lui parla du parchemin. Lorsque la jeune femme ouvrit le dit parchemin, elle put y lire ceci :


Citation :
"Moi Oaka, membre de la tribu Ososhi, nomade du pays du Vent, je retranscris fidèlement une légende qui nous ait conté depuis de nombreux siècles. Ce parchemin sera confié au chef de la tribu qui le transmettra à ses descendants.

Un enfant naitra pour assurer l'équilibre entre les différents pays. Il sera l'incarnation de l'esprit du vent et du sable.  Il serait  doté d'une maitrise exceptionnel de son chakra et un don inné pour le ninjutsu. Un don très rare au sein du monde nomade. Il naitra par une nuit de pleine lune et sous une pluie d'étoiles filantes. Le bébé portera une marque de naissance représentant une pleine lune sur l'omoplate droit et des tatouages apparaîtront sur son corps bien plus tard. L'enfant rencontrerait de nombreux obstacles dans l'accomplissement de sa "mission" et son destin final n'est pas écrit. Il devra forger son esprit et son corps et prendre ses propres décisions. Ce sont ses choix qui influenceront sa destinée. Il ne sera pas au courant de cette dernière afin de ne pas être influencé. Il sera plus sage qu'un enfant de son âge et sa maitrise du ninjutsu et de son chakra sera exceptionnel. Il verra le monde différemment des autres jeunes de son âge, prenant conscience du jeu que se livre les grands pays ninja. Il ne saura pas comment s'y impliquer et devra être guidé afin d'accomplir sa destinée."
Il vit alors une note qui fut rajoutée à la va-vite vu l'écriture précipitée :

Citation :
"Je suis le Moine Hinaki. Je certifie que l'enfant détenant ce parchemin est celui de la légende. Il possède une maitrise exceptionnelle de son chakra et du ninjutsu.  Toute sa tribu a été décimée alors qu'il n'avait que deux ans par des ninjas visiblement. Nous ne savons pas ce qui s'est réellement passé. Le Temple est attaqué. Je vous confis donc Shinsei. Montrer lui le chemin à suivre."
Le parchemin se terminait sur cette note macabre. Noaka surgit alors d'un coup et sauta sur le lit du jeune moine. Shinsei le serra dans ses bras avant de se rendormir. Quelques jours plus tard, l'enfant passa l'examen genin et à la stupéfaction des examinateurs, il le réussit avec brio. Ce dernier se composait d'un examen écrit ainsi que l'utilisation d'une technique. Cette fois, ce fut celle du Henge no jutsu. Chose plutôt facile pour le jeune prodige nomade. Il dû aussi montrer sa manipulation du  fuuton. Ainsi il obtint son bandeau de genin et devint un ninja de Suna. Une nouvelle vie s'ouvrait devant lui, mais Shinsei n'était pas très rassuré, encore affecté par la perte de ceux qu'il avait considéré comme sa famille.  Quelques jours plus tard, un ninja d'élite de Suna vint le chercher. Le Conseil avait pris une terrible décision le concernant. Sans famille et au vu du parchemin qu'ils avaient eu entre leur main, il allait devenir le nouveau réceptable du bijuu Shukaku. Ils espéraient que l'éducation monastique du jeune garçon allait l'aider à combattre l'esprit malsain du bijuu.




En Résumé


Shinsei est un jeune adolescent qui a été recueillit par les moines du temple du Vent alors qu'il n'avait que deux ans. Cela ne fait pas très longtemps qu'il est au village de Suna, ayant obtenu son bandeau de genin avec une facilité déconcertante. C'est un enfant calme et studieux, mais qui peut parfois sombrer dans la solitude et l'isolement dû à son nouveau statut de jinchurikki de Shukaku. Il se promène toujours avec un petit lémurien sur l'épaule et ne semble pas très porté sur la mode, portant une tenue assez atypique pour un enfant de son âge.


Vous ?


× Prénom : (facultatif)
× Pseudo: Kitty
x  Age:joker mais assez âgée pour être maman d'un petit garçon de 3 ans
× Comment avez-vous connu le forum ?: j'étais sur blablabla1
× Comment trouvez-vous le forum ?:
× Pourquoi t'es-tu inscrit(e) ?:
× Autres :




Dernière édition par Shinsei le Ven 27 Juin - 11:35, édité 6 fois

avatar
Shinsei
風 Rang B 風

風 Rang B 風


Messages : 24
Date d'inscription : 06/03/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 270
Affaires obtenues:
Expérience:
0/2200  (0/2200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shinsei le petit moine de Suna [Terminée] Dim 22 Juin - 12:08

I. La capture d'un bijuu

Cela faisait à peine quelques jours que Shinsei avait obtenu son bandeau de ninja. Il n'avait pas encore été attribué à une équipe, mais il savait être un cas un peu spécial pour le kazekage. Il n'était pas né dans le village même si son statut d'ancien moine faisait qu'on ne pouvait pas se méfier de lui. Ce matin-là, le jeune ninja s'était levé très tôt. Après s'être habillé et prit son petit-déjeuner en solitaire, les autorités de Suna lui ayant octroyé un petit studio, il se rendit sur un des terrains d'entrainement du village.

Le jeune adolescent se mit alors torse nu, ne craignant pas la morsure du vent et du soleil. Et justement, un vent chaud balayait les rues du village caché du sable. Le jeune genin passa la matinée à s'entrainer au taijutsu et à la maitrise de son élément : le vent. Quelques enfants de l'Académie profitèrent de la récréation pour l'observer, intrigués de le voir si à l'aise au milieu de cette chaleur.

Pendant ce temps, une réunion se tenait dans la salle du Conseil de Suna. Le débat du jour était la récupération de Shukaku et la puissance du village. Tous les conseillés n'étaient d'accord pour la réintégration du bijuu  au sein du village. De plus, il fallait trouver une réceptacle assez jeune et qui puisse supporter la psychologie particulière du démon à queue. Autant dire que la discussion fut mouvementée, Gaara n'étant pas vraiment d'accord avec le fait de faire subir ce qu'il avait vécu à un autre enfant. Après plusieurs heures de débat, il fut décidé que le démon serait scellé à l'intérieur d'un genin nouvellement promu.

Le choix se porta alors sur le jeune moine qui venait d'arriver au village et dont une légende nomade contait qu'il était l'incarnation de l'esprit du vent et du sable. N'ayant connu qu'une existence faite de méditation et de contrôle de soi, il était le choix le plus plausible et sûre. Personne ne voulait un second Gaara enfant. Peut-être arriverait-il à contrôler la puissance du bijuu ?  La décision fut donc prise et le destin de Shinsei fut scellé en seulement quelques heures.

Midi approchait et le jeune genin sentit vite la faim le tenailler. Il récupéra ses affaires et repartit en direction de son petit studio. C'est alors qu'il fut intercepté par deux ANBU. L'un d'eux prit la parole :

"Gaara sama nous a demandé de venir te chercher, car il a une mission très particulière à te confier."

Shinsei acquiesça et suivit les deux ninjas. Le petit groupe se dirigea vers le bureau de Kazekage. Lorsqu'ils arrivèrent, plusieurs personnes étaient présentes. Gaara prit la parole et expliqua le but de la mission :

"Nous allons partir pour une mission primordiale pour le village et le pays du Vent.  Nous devons le capturer et le sceller Ichinbi."


Puis il regarda plus particulièrement le jeune genin, qui commençait à comprendre la raison de sa présence parmi la petite troupe. Il prit de nouveau la parole :

"Shinsei, c'est toi que j'ai choisi pour être le réceptacle du bijuu. Tu as le potentiel pour arriver à le contrôler et si la légende dit vrai... Je sais que cela va être difficile et dangereux, mais je n'ai pas trouvé de meilleurs choix."

Shinsei avait écouté avec attention les paroles du jeune Kazekage et il sentait bien que cela lui faisait mal de devoir faire subir cela à quelqu'un d'autre. Le jeune garçon se souvenait de ce que lui racontait ses anciens précepteurs sur les bijuus et il se doutait que le Conseil du village y voyait surtout un ajout à la puissance du village. Le gamin ne répondit rien, sachant pertinemment qu'il n'avait pas le choix.

Il avait surement été le choix le plus judicieux pour les vieux croulants et le Kazekage. Shinsei était un enfant calme, courageux et loyal envers son pays, même s'il n'avait pas compris la référence à une légende.Voyant que le jeune garçon ne répondait rien, Gaara fit un signe aux autres shinobis pour qu'ils sortent. Puis il se plaça en face de lui :

"Ecoute-moi. Je sais que ce que l'on te demande n'est pas facile. J'ai moi-même été le jinchurikki d'Ichibi et je dois t'avouer que ma vie n'a pas été facile entre mon père qui essayait de me faire tuer et l'hostilité des villageois. Mais au final j'ai compris que l'amitié pouvait aider à surmonter cette épreuve et cela grâce au jinchurikki de Kyuubi. Alors, je te propose une chose, je vais aller te présenter Ichibi et tu discuteras avec lui.

Depuis la fin de la quatrième Grande Guerre, les bijuus ont décidé de supporter un des villages cachés afin de pouvoir être en harmonie avec un hôte qui partagerait les mêmes desseins qu'eux. Le scellement et la cohabitation sont donc moins compliqués et plus harmonieuses. Je ne vais pas te cacher que certains habitants ont encore en mémoire les massacres qu'a fait Ichibi et qu'ils ne s'empêcheront pas de ressentir de la haine pour toi, mais cela ne doit pas te faire changer."


Shinsei écouta les paroles du Kazekage avec gravité et comprenait ce que cela impliquait. Il se doutait que sa vie changerait de nouveau. Puis il répondit :

"Je comprends ce que vous voulez dire.  Les bijuus veulent nous aider à faire prospérer la paix et la paix c'est ce que les moines m'ont appris. On doit combattre pour se défendre, mais jamais attaquer en premier. Je veux bien aller parler avec Ichibi Kazekage sama."


Gaara acquiesça d'un signe de tête et ils sortirent tous deux du bureau. Le reste de l'équipe les attendait. Elle était composée de quatre ninjas spécialistes en fuinjutsu, d'un Eisei-nin et de deux senseurs. La petite équipe était accompagnée par quatre ANBU chargés de les protéger. Shinsei se posait des questions sur la légende dont avait fait référence Gaara. Mais le temps n'était pas aux questions. Le Kage donna alors l'ordre de partir. Le petit groupe se mit en route.

Le jeune genin se trouvait au milieu du groupe encerclé par le ninja médecin et trois membres de la brigade spéciale du village du Sable. Après plusieurs heures de marche à travers le désert, ils arrivèrent à l'endroit où on avait aperçu le bijuu. Les ninjas s'éparpillèrent et les senseurs commencèrent leur travail. Ils repérèrent vite le démon à une queue et en indiquèrent l'emplacement au reste de l'équipe.

Il ressemblait à un tanuki ou plus communément appelé chien viverin avec un corps couleur sable couvert de marques violettes et foncées. Son unique queue frappait l'air soulevant des nuages de sable. Shinsei était impressionné par le bijuu, mais aussi apeuré. Allait-il vraiment pouvoir contrôler un tel monstre ? La voix caverneuse du démon résonna dans le silence du désert :

"Que venez-vous faire ici ?"


Gaara prit alors la parole :

"Ichibi, nous avons trouvé un hôte afin de te sceller. Je te présente Shinsei, un jeune moine du pays du vent, genin de Suna."

Le bijuu regarda l'enfant de haut en bas avant de reprendre la parole :

"Ainsi c'est toi qu'ils ont choisi pour être mon hôte. Tu es bien différent du dernier que j'ai eu. Mais tu me rappelles Bunpuku, un vieux prêtre de Suna."

Shukaku s'approcha pour observer un peu mieux l'humain avec qui il partagerait sa vie. Shinsei fut impressionné par la puissance qui émanait du démon à une queue. Ce dernier reprit la parole :

"J'aimerais savoir quelque chose petit humain, pourquoi acceptes-tu d'être mon jinchurikki ?"

Voilà une question à laquelle le jeune genin ne s'attendait pas. Il prit quelques minutes pour répondre, ne pouvant pas quitter du regard le bijuu :

"Tout d'abord car on me l'a demandé et qui suis-je pour refuser un ordre du Conseil et de mon Kazekage ? Mais après avoir discuté avec Gaara sama, j'ai compris que maintenant les bijuus veulent s'allier à un village pour contribuer à la paix. Et moi je pense qu'il faut profiter de la paix et ne pas forcément chercher la guerre. J'ai compris que vous étiez des individus qui avaient des sentiments et vos propres desseins. Le monde ninja a assez subi de guerre et a le droit de vivre en paix.

Alors, si nous conjuguons nos efforts et que nous travaillons tous les deux ensembles, nous pourrons alors contribuer à maintenir la paix. Je sais que cela ne sera pas facile et que ma vie va s'en trouver changer, mais je veux tout faire pour maintenir cette paix qui existe. Et si pour cela je dois devenir ton hôte, pourquoi pas. A deux nous arriverons surement à mieux faire les choses que chacun de son côté non ? De plus pour moi, les individus peuvent s'accepter et se comprendre entre eux et ce, même si l'un d'entre eux est une bête. Si les gens ne m'acceptent pas tel que je suis alors je leur prouverais qu'ils ont tord et que l'on ne dois juger les autres que sur leurs actions et non sur ce qu'ils sont."


Shinsei crut alors voir le démon à queue sourire. Shukaku reprit la parole à la suite du genin :

"Je t'aime bien toi. Tu me fais beaucoup penser à mon second jinchurikki. Lui aussi pensait que les individus pouvaient se comprendre même s'ils étaient différents.  J'ai fait beaucoup de mal à Suna il y a quelques années, mais grâce à Naruto Uzumaki j'ai retrouvé confiance en l'humanité. Comme tu l'as si bien dis j'ai décidé de soutenir Suna et j'accepte que tu sois mon jinchurikki. Je te prêterais ma puissance pour que tu puisses maintenir cette paix que tu chéris tant. Et ainsi on accomplira ensemble la prophétie du Sage Rikudo."

Puis il regarda Gaara et continua :

"Kazekage, j'accepte cet enfant comme réceptacle. Vous pouvez procéder au scellement."

Le Eisei-nin fit signe à Shinsei de les suivre. Les ninjas scelleurs lui demandèrent de s'allonger près de Shukaku au centre d'un pentagramme. Puis ils se placèrent devant lui et le bijuu. Les Juunins se mirent alors à exécuter le scellement. Instinctivement, le démon se débattit lorsqu'il sentit son chakra quitter son corps pour rejoindre celui du jeune moine. Lorsqu'il sentit le chakra puissant du bijuu entrer dans son corps, Shinsei se mit à crier. La douleur, comparable à des milliers d'aiguilles qui le transperçaient de part en part, était tellement insupportable qu'il en perdit conscience. Le ninja médecin accouru alors et vérifia qu'il allait bien. Il rassura les jonins spéciaux qui continuèrent le rituel de scellement.

Au bout de longues minutes qui parurent durer une éternité, le bijuu disparu et le corps du jeune ninja se souleva remplit d'un chakra puissant. Il fut comme prit de convulsion puis tout ce calma. Le Eisei-nin s'approcha du jeune garçon et vérifia de nouveau qu'il était en vie. Gaara ordonna alors le retour de toute l'équipe. Le médecin prit l'enfant dans ses bras et ils rentrèrent tous au village. Pendant ce temps, Shinsei se réveilla dans une pièce sombre avec au bout une cage. Il s'en approcha et vit un kanji sur les barreaux. Derrière, il reconnut Ichibi. Ce dernier regarda le jeune garçon et s'approcha. A travers la cage, il ne lui prononça que quelques mots :

"Je vais te donner mon véritable nom. Je m'appelle Shukaku. C'est le nom que le Sage Rikudo m'a donné.  Je suis sûre que nous ferons de grandes choses ensemble. Maintenant tu devrais te préparer, car tu vas bientôt te réveiller.

Lorsque Shinsei reprit conscience, il se trouvait dans son lit. Le soleil était levé et le jeune genin se souvenait parfaitement de ce qu'il s'était passé. Il était devenu l'hôte de Shukaku pour pouvoir assurer la paix dans le monde ninja. N'était-ce pas ce qu'on attendait de lui ?



Chapitre II. Une nouvelle vie.

Voilà maintenant quelques jours que Shinsei était devenue le réceptacle d'Ichibi. Il s'était douté que sa vie allait changer, mais à ce point-là, pas vraiment. Tout le village semblait au courant qu'il était devenu un hôte. Certains villageois le regardaient étrangement comme s'ils avaient peur que Shukaku surgisse devant eux et les tues. Pourtant, le démon ne s'était pas encore manifesté et il n'était plus aussi sanguinaire qu'avant. Les premiers temps, le jeune adolescent avait été suivit par deux ANBU pour sa protection, mais aussi celle du village.

Puis ces derniers s'étaient fait de plus en plus discret. Le petit moine attendait toujours d'être attribué à une équipe. Il ne désespérait pas d'en intégrer une. Peut-être qu'ainsi il se ferait de nouveaux amis, qui eux verraient au-delà du bijuu enfermer en lui et de son statut de jinchurikki. On lui avait vite apprit qu'il ne devait plus dormir au risque de libérer le bijuu enfermé en lui. Cela ne fut pas facile pour le jeune moine et il trouva les nuits très longues seul chez lui.

Petit à petit, l'enfant s'enfermait dans une solitude malsaine, mais il essayait de combattre cela à travers la méditation. Le jeune genin découvrit assez vite que sa maitrise du Fûton s'était améliorée et qu'il avait acquis la maitrise du sable. Shinsei se demandait s'il pourrait un jour se faire des amis comme le lui avait suggéré le Kazekage. Depuis le scellement, il n'avait pas pu discuter avec Gaara et espérait pouvoir le faire bientôt. Il espérait aussi pouvoir arriver à faire perdurer la paix qui s'était établit depuis la fin de la Quatrième Grande Guerre. Un destin auquel le jeune adolescent ne s'était pas préparé l'attendait, bien loin de la vie tranquille d'un moine ninja. Mais il l'acceptait et ne regrettait pas son choix d'être un jinchurikki.


Dernière édition par Shinsei le Dim 29 Juin - 11:48, édité 6 fois

avatar
Shinsei
風 Rang B 風

風 Rang B 風


Messages : 24
Date d'inscription : 06/03/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 270
Affaires obtenues:
Expérience:
0/2200  (0/2200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shinsei le petit moine de Suna [Terminée] Lun 23 Juin - 16:50

Voilà fiche réellement terminée cette fois-ci. Bonne lecture en espérant que cela vous plaise.  (a) :koby: :pompom: :woupi: 

avatar
Shinsei
風 Rang B 風

風 Rang B 風


Messages : 24
Date d'inscription : 06/03/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 270
Affaires obtenues:
Expérience:
0/2200  (0/2200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shinsei le petit moine de Suna [Terminée] Dim 29 Juin - 14:46

Bienvenue mon petit moine,

Nous voilà trois pour répandre la parole de Bouddha à travers le monde ! Et avec une si jolie présentation, je ne doute pas de ton efficacité future. Le personnage est original, certes inspiré de Aang, mais bien adapté au monde de Naruto par tes soins et ton imagination. J'ai trouvé très peu d'incohérences ; néanmoins le trop grand nombre de fautes gâche la lecture. Elles sont mineures, heureusement, mais elles gênent quand même.

Je trouve la description physique très bien écrite, assez épargnée par mon reproche précédent et très détaillée. Même tes structures de phrase sont d'une maturité étonnante. Tu maîtrises parfaitement la langue dans le travail de ses rythmes et de ses exigences syntaxiques, ce qui t'apporte de très bons points. Tu donnes à ton personnage quelque chose de plus que ce qu'il laisse apparaître sur ton avatar ; et c'est cela que nous attendons d'une description physique : qu'on ne soit pas limité à la seule expression qu'il présente sur une image physique, et qu'on puisse l'imaginer aussi bien mouvant que sur sa photographie de droite. De plus, tu ne reprends pas les images pré-fabriquées des descriptions physiques et parvient même à glisser de l'humour dans tes propres métaphores (je pense aux deux billes noires de tes yeux, par exemple). Ta première description, je le dis avec honnêteté, était digne d'un rang bien supérieur à celui que tu demandes.

Néanmoins, pour le lémurien, même si je valide ta présentation, seuls les modérateurs FT pourront ou non te l'attribuer. Je ne pense pas qu'il puisse être refusé, étant un animal de compagnie, mais si tu comptais t'en servir comme d'un familier pour tes combats, ta demande risquerait serait alors plus délicate à accepter.

Quant à ton mental, j'ai compris en le parcourant que tu t'étais bien relue pour supprimer les fautes. J'avais suivi ta présentation et étais alarmé par cette lacune redondante ; mais la majorité des erreurs a disparu dans les descriptions. J'espère qu'il en sera de même pour la suite. C'est par sa personnalité qu'on sent l'inspiration de la série Avatar, même si je la connais sans doute moins que toi. Sa maturité troublante pour son jeune âge, l'amitié qu'il porte aux autres, mais la solitude dans laquelle il a grandi le rendent touchant, original et même attrayant. Les notes de légèreté, comme son goût prononcé pour les bonbons, ont achevé de lui peindre une personnalité unique dans NNE. Enfin, tu as su parfaitement lier la méditation, et donc ton statut de moine, à ton statut de Jinchuriki devant résister au sommeil et au démon. Très bon point !

Pour l'histoire, j'aimerais de la nuance et qu'on mette au clair quelques points fondamentaux sur ton personnage. Les prophéties locales, oui, nous les acceptons, pourquoi pas ? Tant qu'elles ne sont pas plus d'une dizaine pour les personnages inventés, allons-y. Mais sache que cette prophétie ne te donnera nullement des pouvoirs supérieurs à la moyenne. Tu devras les acquérir par toi-même dans le jeu. Quant aux légendes tournant autour d'un élu venu sauver le monde, elles s'appliquent déjà à Naruto (navré de la révélation si tu ne suis pas le manga), avec les mêmes termes. Je considère donc que la première partie de ton histoire n'est là que pour donner une teinte subliminale et mystique à ton personnage ; pas pour justifier sa puissance ou ses objectifs futurs. D'ailleurs, le libre-arbitre que les dieux accordent aux hommes dans le premier paragraphe nuance ton propos initial et tend à valider mon avis. Tu ne bénéficieras donc pas d'événements surnaturels lorsque tu seras mis en danger dans la suite de tes aventures.

Après, pour l'histoire des tribus et des chamans... J'accepte l'idée de tribu à Kaze, il doit toujours y avoir des bandes nomades et ancestrales dans le désert, qui auraient refusé de quitter leurs traditions et leur mode de vie pour bâtir le village de Suna ; mais le chaman ! N'est-ce pas de trop ? Trouve un autre nom, à la limite ; un guérisseur, un homme versé dans l'art de l'Irou, je ne sais pas. Mais pas de termes issus du monde africain lorsqu'on se trouve dans Naruto !

Sinon, j'ai trouvé de nombreuses phrases apaisantes et très bien remotivées par l'écriture. Les cris brefs dans la tente, par exemple, disent tout sur la naissance de Shinsei en quelques mots. Ou bien l'espoir des parents que le nom de leur enfant lui porte chance. De nombreuses touches d'élégance et de finesse dans l'écriture, qui ne m'ont pas laissé indifférent. Le passage des années d'insouciance et de rires que provoquent ses dons précoces aux années d'horreur et de peine, également entraînées par la même cause, est bouleversant.

Mais voilà que revient l'élément de la prophétie, qui là n'est plus seulement un arrière-fond ou une introduction pour la vie d'un moine, mais un critère fondamental de ton histoire. Les hommes qui massacrent votre tribu pour te voler, ta mère qui t'abandonne au temple et laisse avec toi le parchemin écrit de la prophétie ; tout ça me gêne. J'aurais été plus enclin à tolérer ton rôle surnaturel s'il s'était limité au pays du Vent, et à protéger et maintenir la paix dans notre grand désert ; tu n'as pas l'air d'un moine universel, t'étant spécialisé dans le Vent et désireux d'être l'hôte de Shukaku. Tu sembles issu du désert, et même ta prophétie te nomme ainsi. Je ne vois pas pourquoi « l'incarnation du vent et du sable » aurait une telle importance dans la hiérarchie des dieux japonais. Je serais donc d'avis que tu réduises tes ambitions divines au seul pays qui t'a vu naître. Alors l'élément prophétique de ton personnage ne me gênera plus, surtout avec les nuances que tu lui as apportées dès le début.

La jeunesse et les paragraphes que tu consacres aux disciplines et aux matières apprises par Shinsei, et à leur utilité dans la vie d'un moine, prouvent ta maîtrise du personnage et de la fonction que tu souhaites lui donner. Attention à quelques maladresses, tu parles parfois du Temple du Feu au lieu du Temple du Vent. Sinon, tu parviens à intégrer l'existence isolée et fermée au monde de Shinsei aux événements internationaux, comme la Quatrième guerre.

De même, je vais te reprocher un point pour lequel tu es innocent : je suis certes fautif de n'avoir pas encore posté ma présentation (et encore, suis-je fautif de n'avoir plus de temps sur NNE, ayant les corrections à poster ?), mais Shunkan est le chef suprême des pèlerins du désert, surnommés les Moines du Vent. Tous les ordres religieux qui sévissent à Kaze no Kuni sont donc sous mon autorité et mes ordres. Aussi, la destruction du Temple d'où je règne sur mes ouailles n'est pas vraiment à mon goût (mais tu n'y es pour rien), d'autant plus que ces hommes au bandeau inconnu, même s'ils pouvaient profiter de la guerre pour pénétrer dans le pays, auraient déjà été identifiés et abatus après leur massacre de ta tribu. Le génocide de plusieurs centaines d'hommes ne passerait pas inaperçu à Suna. Le village caché doit défendre ses habitants avant tout. Le Kazekage pacifiste au possible que nous avons aurait fait sa priorité de cette affaire. De plus, j'ai l'impression que tu te sers de ces hommes pour trouver une raison de passer d'une étape à l'autre, et pour fuir des lieux devenus inutiles ; pas pour une nécessité absolue de ton histoire. Ta mère t'abandonne mourant devant les portes du Temple comme tu tombes mourant devant les portes de Suna. Tout un symbole. À modifier donc.

Je ne comprends pas non plus pourquoi tu te dirigeais d'abord vers Konoha ? Les moines du désert ont toujours eu des liens intimes avec les Sunajins. Mais puisque tu vas éditer tout le passage sur les hommes masqués (qui n'ont d'ailleurs aucune autre utilité et dont tu n'expliques ni l'origine ni l'objectif – mais c'est un groupe trop fautif et il faudrait, selon moi, le supprimer car il ne tient pas debout et ne sert qu'à introduire un peu de tragique et d'aventures dans une jeunesse éprouvée), tu pourras également préciser tes relations avec Suna, et retirer Konoha (ou bien justifier ton choix ?).

Enfin, pour ta rédaction avec Shukaku, j'y trouve encore trop de fautes, d'incohérences et un manque évident de relecture pour t'accorder le Bijuu dès la présentation. Nous sommes aussi sévères avec les Jinchurikis qu'avec des candidats au rang S. Mais ! Ta présentation m'a tant plu, et ton sujet également, que je vais te donner, si tu l'acceptes, un rôle unique à Suna. Nous ne prendrons en compte que la première moitié de ton texte, où tu es sélectionné pour devenir l'hôte de Shukaku après Gaara (je trouve d'ailleurs qu'une possible relation maître – élève aurait pu naître ici, et que le Kazekage serait devenu ton premier soutient et conseiller pour maîtriser la bête ; dommage, je pense que tu intégreras cette relation plus tard). Tu devras donc posséder Shukaku dans le jeu. Pas immédiatement après ta validation ; mais au fil de tes aventures, t'améliorant et gagnant en puissance, tu auras Shukaku. Comme ça, ta rédaction n'aura pas été un effort inutile, et malgré les points négatifs qui te sanctionnent, la qualité de ta présentation ne sera pas oubliée.

Voilà pour moi ! Validée genin rang B de Suna, hôte futur de Shukaku. Toute une équipe dans Suna, composée des meilleurs professeurs et experts des démons, te formeront et te surveilleront nuit et jour pour que tu puisses, à terme, posséder le Tanuki (mais tu restes prioritaire pour lui – à moins d'un événement providentiel incroyable). Ton maître Shorin supervisera le tout, et tu peux déjà inventer des PNJ pour compléter tes maîtres ou tes surveillants. Bon jeu à toi Frère Shinsei !


Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shinsei le petit moine de Suna [Terminée]



Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

Shinsei le petit moine de Suna [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Nastya ~ Petit ange... ou pas. [Terminé]
» Tu es mon petit Chocolat... Meraël (terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Règlement et Univers :: Présentations & Fiches techniques :: Présentations :: Présentations refusées & abandonnées-