AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: ♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End] Sam 21 Juin - 19:18



« Un vrai shinobi n'a pas peur de ce sacrifier pour sauver ceux qui lui sont chers ... »



Carte d'identité


× Nom(s) : Kyôku
× Prénom(s) : Yoite
× Surnom(s) : Blackhawks

× Âge : 28 ans
× Sexe : Masculin

× Situation (marié/célibataire/etc): Célibataire

× Village d'origine : KiriGakûre no Satô
× Grade : Bras-droit du Mizukage / ANBU
× Rang : S

× Spécialité(s) : Genjutsu - Kenjutsu - Ninjutsu (Dominant)
× Affinité(s) : Katon - Doton - Yôton
× Nom de l'avatar - manga de provenance : Byakuya Kuchiki - Bleach


Description physique


Pour commencer les descriptions, le mieux serait de parler un peu de son physique. Il faut faire attention : on ne se fit jamais aux apparences. Donc, gardez en tête que cette description ne fait que vous démontrer comment le jeune homme s'habille et comment il est naturellement.

Avant son intégration à la garde de la Godaime Mizukage : Afin de débuter, Yoite est assez grand. Un mètre quatre-vingt, ce qui est bien normal dans le monde shinobi. Ensuite, l'homme possède de petits yeux gris, assez sombres et de longs cheveux noirs qu'il tient avec des sortes de pinces, sur chaque côtés de sa petite tête. Il porte ces sortes de pince naturellement lorsqu'il est vêtu en civil. Lors de ses missions de l'ANBU, Yoite attache ses cheveux pour former une queue de cheval, derrière son crâne. Sinon, parlons un peu de la précieuse écharpe qu'il porte. Pour commencer, elle est faite d'un tissu tellement précieux qu'il peut acheter plus de 10 demeures luxueuses du village de Kiri et encore. Celle-ci lui a été donnée par son Grand-Père, Gin Kyôku et est portée de génération en génération par le chef du clan Kyôku. Yoite porte cette écharpe tout simplement car son père est mort, lors d'une tentative d'assassinat du jeune homme et qu'il est était le seul a pouvoir accéder au titre de chef du clan Kyôku. C'est ce qu'il fait, vers l'âge de dix-huit ans. Pour conclure, Il porte un kimono standard et de longues mitaines noirs couvrent le dos de ses mains, ce qui lui permet d'avoir un peu plus de défense sur celles-ci lorsqu'il manie son long sabre héréditaire, à la manière d'un vrai guerrier.

Après son intégration à la garde de la Godaime Mizukage : Vers la fin de l'âge de vingt-sept ans, notre shinobi vétéran a complètement changé. Pour commencer, il faut savoir qu'il fait encore un mètre quatre-vingt, car une grandeur ne se change pas à l'âge adulte. Encore de tout petits yeux sombres, gris et de longs cheveux noirs. Ce qui commence à changer, c'est que Yoite n'attache plus ses cheveux, que ce soit avec les pinces ou bien en queue de cheval. Il n'a plus besoin de vêtir l'uniforme de l'ANBU, car il est maintenant affilié à la garde de la Godaime Mizukage. Pour passer au style vestimentaire, quelques affaires ont changés chez lui. Pour débuter, il porte encore son kimono standard, ouvert au milieu de son haut du corps, proche de ses deux pectoraux. Il est encore de couleur blanc bordé de contours rouges, comme toujours. L'homme attache encore son habit avec une grosse ceinture de soie rouge, ce qui lui permet de lui donner un peu de style en même temps que de retenir son sabre. À ce jour, il attache encore son sabre à cette ceinture, tout simplement car il n'a pas d'autre endroit à l'attacher. En effet, il est maintenant vêtu d'une longue cape, bordée de rouge, au-dessus de son habit. Celle-ci lui donne un aire rebelle, même si ce n'est pas du tout dans sa nature. Attacher un sabre sur cette cape empêcherait notre homme de la sortir rapidement. Encore attaché à sa ceinture, il peut l'utiliser rapidement et sans problèmes majeurs. Pour conclure, il porte encore ses sandales noirs à ses pieds, étant ceux que porte les ANBU du village et quelques rares autres shinobis.



Description Psychologique


♦ Décrire Yoite psychologiquement en entier prendrait des heures et des heures. Nous allons donc nous acharner sur les points importants de son petit côté psychique. Pour commencer, il faut savoir que le jeune homme est quelqu'un de totalement IMPARTIAL. Tout le monde sait qu'il est important, pour un shinobi d'un tel rang, d'être en mesure de prendre parti neutre pour arriver à une conclusion. L'homme dégage cette partie là de lui assez souvent, essayant d'être le plus objectif possible. Yoite tentera de faire en sorte que tout le monde y trouve son compte, malgré les circonstances. Le terme d'intègre se marie bien à cette caractéristique de sa personnalité, faisant preuve d'une grande honnêté. Cela joue souvent sur ses décisions. Le Kirijin a, de toute façon, toujours été ainsi, et c'est l'expression discrète et calme en permanence sur son visage qui soutient cette partie de sa personnalité. Il faut également savoir que Yoite est un ANBU très STRATÈGE. Il faut bien mettre son talent au service de sa nation, d'après tout. Celui de notre homme n'est clairement pas à sous-estimer. Bien qu'il ne soit pas encore tout à fait capable de s'adapter à toutes les situations inconnues dans lesquelles il peut s'engouffrer, ses acquis lui ont permis d'être quelqu'un de très intelligent. Autant sur le champ de bataille qu'en retrait, parlant plutôt qu'en agissant, il est une personne qui sait à peu près faire avec les moyens qui sont à sa disposition. Son temps dans l'ANBU reflétant son expérience, il n'est pas à prendre à la légère. Pour ce qui de l'art de diriger et de coordonner des actions pour atteindre un but précis, son esprit de l'analyse le rend assez habile. En effet, l'interprétation des faits est en soit un exercice des plus habituels pour l'homme qu'il est, parvenant à résoudre les problématiques qui s'imposent à lui. Parfois, il peut faire preuve d'un puissant individualisme, mais ce genre de situation est plus que rare chez lui.

♦ Afin de continuer la description psychologique du bras-droit de la Godaime Mizukage, il faut aussi connaître l'un de ses côtés intéressants : ses ambitions face au village de Kiri. Bien qu'il ne le montre pas souvent, il est un homme qui a de gros projets pour le futur de son village. Il tient son rôle de bras-droit très à cœur et ne tient à pas ce que l'on vienne lui reprocher sans se justifier. Peut-être veut-il se différencier sans le faire savoir ? Ou bien, juste montrer que même un homme de son âge peut avoir encore des surprises. C'est un désir de réussite qui l'habite et transmet la plupart du temps cette réussite à ceux qui l'admire. Vif de réussir de nombreuses choses, Yoite est habité par la rage de vivre. Une rage qui ne lui fait pas baisser les bras, peu importe l'adversaire qui s'oppose à lui. Pour un autre point important de sa personnalité, Yoite est quelqu'un de très CALME. Le calme l'envahie en temps normal, lorsqu'il n'est pas en service. Il est plus que rare de le voir énervé, car il sait modérer ses sentiments. L'homme sait se tenir tranquille et cette posture fait émaner de sa personne une sérénité presque troublante. Il y a une absence totale d'agitation, une parfaite maîtrise de soi. Au final, il est un homme assez placide, pouvant dissimuler inquiétude et frustration. Au combat, il est capable de se montrer totalement indifférent. En effet, cette forme d'indifférence prend un rôle de voile qui cachait toute forme de faiblesse, bien qu'il en soit difficile avec sa corpulence. Yoite ne se laisse guère impressionner par ses adversaires, quels que soient leur niveau ou leur nombre. Au travers son regard, le Kirijin ne laisse transparaître aucune faiblesse. Au final, que peut-on dire de cette partie de sa personnalité ? Il ne s'agite que rarement et garde son sang-froid même dans une situation des plus précaires.

♦ Également, le jeune ANBU est Il fait preuve d'une indifférence prenait un rôle de voile qui cachait toute forme de faiblesse, comme mentionné plus haut. Également déjà cité, il ne se laisse guère impressionner par son adversaire, quel que soit son niveau. Mais face à une personne un peu trop confiante, Yoite se montrera un peu plus clément, étant également très curieux. Et autant dire que la futilité est un affront à sa patience, alors, il lui faut un sens à tout affrontement. Cependant, c'est bien là que l'on cerne le contraste entre son enfance et le passage à l'âge adulte. Un guerrier forgé par l'âge et l'expérience professionnelle, dans les rangs de l'ANBU et en tant que bras-droit du Mizukage. Pour conclure cette courte description, il faut savoir que Yoite est quelqu'un qui aime sortir de son rôle important, de temps-en-temps. Tout d'abord, les voyages demeurent le passe-temps favori de cet homme. Il est, alors, très enthousiaste quand viens le temps de partir en mission, loin de Kiri, ce qui est compréhensible d'après tout. Il s'avère qu'il a, en effet, un penchant pour les proverbes et les citations. Yoite reste aussi bien un très bon orateur qu'un excellent shinobi. Enfin, pour terminer, le Kirijin adore passer du temps avec son supérieur immédiat, Meï Terumi. Comme bien d'autres, cette femme lui fait de l'effet. Mais, cela reste un secret qu'il est le seul à connaître. Dans son cadre de travail, personne ne peut le savoir, généralement sans émotion lorsqu'il est en mission de protection de la belle Kage.




Histoire


Avant propos :

Quand on entend le nom de Yoite Kyôku, on peut bien ce dire qu'une triste histoire se cache derrière cela. Et bien, c'est le cas. Sachez d'abord que l'enfance difficile qu'à eu cet l'a rendu plus fort psychologiquement, prêt à tout pour ses proches. Même étant le bras-droit et conseiller de la Godaime Mizukage, Yoite reste, avant tout, un fidèle shinobi du village de Kiri. Personne ne pourra jamais lui retirer ça.

La naissance de Yoite :

La vie de notre jeune shinobi commença durant une période difficile. Le village de Kiri était encore dans une période difficile, malgré le fait que le Yondaime Mizukage, Yagura, avait mystérieusement disparut. Les membres du clan Yagami connaissaient une période des plus difficiles, étant souvent rabaissés par les autres clan. Avec l'arrivé de menaces à l'égard de son propre clan, le chef de ce dernier, ne désirant pas faire connaître la misère à sa famille, décida qu'il valait mieux quitter les lieux. Le village de la Brume étant encore sans Kage, les membres du clan Kyôku décidèrent de quitter le village.  Ceux-ci se sont réfugiés dans les forêts du Pays de l'Eau, pas très loin du village de Kiri, hors du champs de vue des gardes côtiers de celui-ci. Par après, se rendant vite compte qu'ils couraient un grave danger, même à l'extérieur du village, le clan Kyôku décida de se reculer encore plus. Leur mouvements prirent sept jours et sept nuits. Finalement, ils arrivèrent dans un temple abandonné, sur les frontières du pays. Le premier chef du clan décida donc que sa famille et lui-même allaient rester là, attendant la suite des choses. Au début, tous croyaient que cela était la bonne décision à prendre. Seulement, quand le maître de la famille fut porté disparut, la panique prit les membres du clan. Plusieurs croyaient que cela était en realité que le début de la vengeance du village. Cependant, un autre côté de cette famille croyait qu'il n'était qu'en voyage. Plus les semaines arrivaient et plus les membres Kyôku eurent des craintes. Voilà dans quel misère vivaient la famille de Yoite.

Quelques mois plus tard, le conseil du clan décida d'élir une nouvelle figure d'autorité. Plusieurs noms de sage furent prononcés, mais un seul fut retenu. Il s'agissait du grand-père de Yoite, Gin Kyôku. Le vieux sage, celui qui allait faire en sorte que la lignée du clan ne disparaiterait pas, prit quelques semaines pour penser à ses affaires. Il décida alors de se mettre dans une phase de méditation profonde. Ceci allait probablement l'aider à réflechir. La moitié du clan voulait rentrer à Kiri sans faire d'histoire, tandis que l'autre moitié voulait garder la méthode du prédécesseur du vieux. Quand le délai fut atteint, Gin ordonna à ce que les gens restent dans ce temple. Il était hors de question pour lui de livrer les membres de sa famille à l'autorité d'un Kage nouvellement élu probablement du même style que Yagura. Une sage décision, comme toujours. Yoite fit apparition, quelques années plus tard, voyant le jour dans de calmes circonstances. En effet, rien ne s'était passé dans l'histoire du clan depuis plusieurs années. Les années précédentes furent très tranquille. Le jeune garçon fut l'enfant d'Hatoke et de Tsuya Kyôku, deux membres du clan Kyôku. Le père de notre shinobi était un membre du conseil du clan, tandis que sa mère était la cuisinère de celui-ci. Seulement, Yoite n'était pas un enfant simple. Effectivement, ce dernier était destiné à devenir un ninja. C'est pour cela que ses parents abordèrent le vieux maître Gin pour envoyer leur fils à Kiri, seul. Bien entendu, ce dernier refusa cette demande absurde. Pour lui, Yoite serait le défenseur du clan, ce qui déplaisait aux jeunes parents. Seulement, un événement tragique allait se produire, obligant le plus jeune des Kyôku à fuir pour se réfugier au village de la Brume : KiriGakûre no Satô.

Les plans du village de Kiri concernant les Kyôku :

Au village de Kiri, un nouveau Kage venait de prendre le pouvoir. Méchant ? Gentil ? Les membres Kyôku ne voulaient pas le savoir. En fait, ce Kage était en fait une charmante femme. Cette dernière avait déjà un gros dossier à régler : le cas du clan de Yoite. Cette dernière venait juste d'entrer en poste, il n'y a que quelques heures. Elle décida donc de passer le dossier au haut-conseil du village, qui devait trancher sur ce sujet. Le conseil décida, après quelques heures de délibération, d'envoyer des shinobis sur les lieux du repaire de ce clan et de tous les rammener à Kiri, de gré ou de force. Ils n'étaient pas considérés comme des déserteurs, mais presque. Une unité ANBU fut alors envoyé là-bas, silencieusement, pour accomplir ce travail.
Quand l'unité fut partit en mission, le conseil ainsi que la Mizukage furent en réunnion. C'est le chef du conseil qui prit la parole.

'' D'après plusieurs rumeurs, les Kyôku ne sont que de simples villageois. Cependant, des sources fiables nous ont révélés que l'un d'entre eux pourrait bien être utilisateur de l'art ninja. La nature de son chakra reste inconnu à ce jour. Que fais-ton de lui ? ''

'' Entraînons-le à devenir un shinobi '' Idée directement sortit des lèvres de la Godaime Mizukage. '' Je crois que s'il peut maîtriser le chakra, il pourra devenir un fidèle shinobi du village. ''

Tous les membres du conseil étaient d'accord sur ce point. Former un nouveau shinobi serait une bonne idée. Être l'unique détenteur de chakra dans une famille de villageois, quelque chose qu'on ne voit pas tous les jours. C'étais confirmé : ce jeune garçon allait être formé à l'art du shinobi.

L'arc Yagami :

La nuit venait de tomber, sur le temple Anactia. Surnomé également le Temple Oublié, ce monument avait reçut les plus grands moines du monde shinobi. Seulement, pour une raison quelconque, ceux-ci avaient subitement disparut. Après la dernière disparition connu à ce jour, il restait sans habitant. Mais, depuis l'arrivé du clan Kyôku, ce dernier n'était plus seul. Cependant, le silence et le calme de ces lieux allaient être dérangé par quelque chose d'étrange. Un membre du clan entendit de petits bruits venant des arbres qui entouraient le temple. Le vent ? Impossible. Le vent est bien plus bruillant. Encore là, il n'y avait que peu de vent. Soudainement, plusieurs hommes avec des masques apparurent sur le sol, devant l'entrée du temple. L'un d'eux s'avança rapidement et jetta l'homme qui avait entendu les bruits violament sur le sol, puis, attacha ses mains avec de la corde très résistante. Les autres firent de même, avec ceux qui sortaient voir ce qui ce passait.

L'un d'entre eux se dirigea rapidement vers le petit garçon du nom de Yoite, de la corde entre les mains, voulant complètement le nouer. Le père du jeune garçon frappa radicalement l'ANBU avec un vase, ce dernier tombant sur le sol. Le Kirijin se releva et tua son père, pour motif qu'il avait commis une entrave aux activités des forces du village de Kiri. Yoite pleurait, voyant le corps de son père gisser à ses pieds. Soudain, une lueure bleue entoura le petit corps du jeune Kyôku, qui était en colère. L'ANBU savait qu'il avait à faire avec un possesseur du Ninjutsu. Il s'écria :

'' Apportez une corde de chakra. Ce jeune garçon possède du chakra. ''

La corde autour de Yoite, ce dernier était vaincu. Tout petit, il ne pouvait rien faire contre les ANBU du village. Il ferma les yeux et s'endormit, étant déjà épuisé de tout ceci.

Le retour des Kyôku à Kiri :

Retour de force, tous les membres du clan, sans exception, étaient de retour au village. Ils étaient tous là, attachés comme des saucisses, devant les membres du conseil et devant la Mizukage qui se nommait Meï Terumi. À l'entrée du village, ceux-ci devaient rendre leur jugement aux membres de ce clan qui avait quitter le village sans rien dire. C'est alors que deux ANBU s’avancèrent et posa le petit corps de Yoite par terre, devant tous les autres.

'' Nous avons trouvé celui-là. Il possède du chakra à l'intérieur de lui. C'est le seul de son clan à en avoir. ''

Sans surprise pour les membres du haut-conseil. Ils étaient déjà tous au courant de cela. Le chef du conseil s'avança et prit la parole.

'' Il fera son entrée à l'académie des shinobis de Kiri dès demain. Quant aux autres, remettez-les dans leur ancien quartier. Je crois qu'ils ont tirés une leçon de tout cela. ''

Jugement clément à l'égard du clan Kyôku, qui avait été gratifié d'un pénible châtiment. Maintenant, ils pouvaient tous entreprendre une nouvelle vie, y compris Yoite. Il allait désormais pouvoir accomplir son rêve : devenir shinobi.

Les funérailles d'un grand homme :

Bien beau que toute cette histoire soit du passé, un homme était quand même mort, par la faute du village. Hatoke Kyôku, le fils du chef, avait été tué par un des agents, car il avait agressé ce dernier pour empêcher Yoite de se faire prendre. Tous les membres du clan étaient réunnis, sous une triste pluie, devant la tombe d'Hatoke. Elle se trouvait devant la porte du quartier Kyôku. Yoite pleurait, tout comme sa mère et tous les autres. C'est alors que Gin, le vieux chef du clan, prit la parole.

'' Hatoke était un homme extraordinaire, tout comme il était mon fils. Il est mort pour protéger ceux qu'il aimait. Un acte qui mérite d'être souligné. Repose en paix, fils. ''

C'est alors que tous les membres du clan levèrent leur bras droit et, avec l'index, pointèrent le ciel. Tradition unique chez eux. Puis, Gin s'avança vers Yoite.

'' Pour la perte de ton père, je t'offre ceci. C'est le foulard du chef de clan. Je vais le donner à ton père, mais il est mort. Tu es bien jeune, profite de la vie. Veille sur le clan quand je serais plus là. Fait-le pour ton père et pour tes proches. ''

Après cela, une minute de silence pour la mort d'Hatoke.

Les jeunes années de Yoite :

Le lendemain, Yoite fit son entré à l'académie. Les autres jeunes avaient peu confiance en lui, après les nombreuses rumeurs sur son clan. Cependant, ce n'est pas ça qui allait empêcher notre jeune homme de mordre dans la vie et de progresser, ce qui faisait de lui un garçon très ambitieux. Il passa donc plusieurs années à l'académie, avant d'être enfin diplômé. Le jeune Kyôku était enfin parvenut au rang de Genin. Il était très content, tout comme le reste de sa famille. Étant maintenant Genin, il serait affilié à une petite équipe de trois jeunes, sous la supervision d'un Juunin. Son équipe allait être formé dans la semaine. Alors, il avait la semaine pour se reposer. Yoite, à ce temps-là, était âgé de treize ans.

Une semaine plus tard, l'équipe quatre était enfin connu de tous. Elle était composé de Yoite Kyôku, le jeune du clan Kyôku. Également, Shin Ohatsu, le Genin qui avait terminé premier au classement de l'académie et de Mira Youjitsu, une jeune fille très talentueuse en Taijutsu. Cette équipe était supervisé par Orike Natsuo, un Juunin vétéran de Kiri qui était spécialiste dans l'art du Genjutsu. Une équipe qui avait encore beaucoup a apprendre, mais, déjà là, était probablement l'une des plus talentueuses de cette génération.
Les années passèrent rapidement. Les missions se succèdèrent une après une, jusqu'au moment tant attendu de tous les Genin : l'examen de séléction des Chuunins. Yoite était âgé de seize ans.

L'examen de sélection des Chuunins :

Le temps de passer Chuunin était maintenant arrivé. Tous les Genins recommandés par le Juunin étant à la tête de leur équipes avaient envies de devenir Chuunins, pour le bien de leur carrières de ninja. Yoite était l'un d'entre eux, bien entendu. L'examen avait lieu a Konoha, village caché de la feuille. L'équipe de Yoite s'y était rendu en début de journée, sans problèmes. Arrivé dans les locaux de l'examen, l'équipe quatre était enfin prête à entreprendre cet examen. Avant de commencer la première étape de l'examen, Orike avait a parler à ses Genins.

'' C'est fous comment vous avez grandit. Cela fait maintenant trois ans qu'on travailles ensemble. Je suis fier de vous tous, sachez-le. Maintenant, c'est à vous seul de progresser. Je vous ait enseigné tous ce que je pouvais vous apprendre. Yoite, tu es maintenant plus puissant à l'utilisation du Ninjutsu et du Genjutsu. Shin, tu es d'un leadership incroyable. Mira, tu as beaucoup progressé, sachant maintenant contrôler parfaitement tes émotions. ''

Il marqua un moment de silence avant de reprendre.

'' C'est l'heure de se dire à la prochaine. Foncez, n'ayez pas peur, relevez les plus gros défis. En sortant de là, vous serez enfin de véritables shinobis. Bonne chance, mes élèves. ''

Puis, Orike prit le chemin du salon des Superviseurs de l'examen. En effet, il était en charge de comptabiliser les résultats de l'examen. L'équipe quatre entra alors dans la pièce où avait lieu la première étape de l'examen : une épreuve psychologique. Elle consistait à remplir un questionnaire. Facile ? Pas vraiment. Il était très difficile, mais Yoite et le reste de son équipe y parvint rapidement. Maintenant, au tour de la seconde étape.

La deuxième étape consistait à retrouver une tour, en plein milieu d'un forêt connut connu comme ''La forêt de la mort.'' Épreuve difficile, probablement la pire. Retrouver une tour semblait facile, mais, bien au contraire, était plus que difficile. En effet, l'équipe de Yoite prit plus d'une heure a retrouver cette maudite tour, ayant rencontré des obstacles comme des équipes adverses. Yoite n'avait eu besoin que de balancer un Genjutsu à ceux-ci pour qu'ils lâchent prise. Rendu à cette fameuse tour, l'équipe se rendit rapidement compte qu'il devait y avoir un combat pour passer à l'étape trois. Les autres équipes arrivaient à leurs tours.

Les combats avaient enfin débutés. Le premier combat opposait Shin et un Genin de Konoha. Victoire écrasante de Shin, qui maîtrisait l'art de la glace. Le deuxième combat opposait deux genins, l'un de Konoha et l'autre de Suna, mais Yoite ne connaissait pas ces deux jeunes. Puis, le combat trois allait être annoncé. Le résultat arrivant, il était marqué que Yoite devait affronter un ninja de Suna. Ce ninja semblait être marionnettiste, car il portait une marionnette sur son dos. Le jeune Kyôku était arrivé le premier dans l'arène et avait déjà un plan pour se débarrasser de son adversaire. Ce dernier arriva en second, sortit sa marionnette et se prépara au combat. Quand l'arbitre déclara le combat ouvert, la marionnette du Genin de Suna fonça rapidement vers Yoite. Ce dernier ne fit que sortir un peu son sabre, allant utiliser une technique de son Kenjutsu. Quand on sabre fut totalement sortit, il coupa tout les files de chakra reliant la marionnette à son possesseur. Ce dernier était surprit, mais pouvait recréer les liens. Cependant, avant qu'il puisse le faire, le jeune Kirijin était déjà derrière ce dernier et le fit tomber. La lame de son sabre en-dessous du menton de l'autre jeune garçon, le combat était terminé. Yoite avait gagné, sous les acclamations des autres Genins. Il pouvait maintenant passer à l'étape trois, après les autres combats. Mira, quant à elle, fut battu de justesse par une kunoichi de Konoha.

La troisième épreuve consistait à un dernier combat contre un autre Genin qui avait passé l'étape deux sans reproches. Shin était encore le premier en liste, cette fois-ci, contre un Sunajin. Il faut dire que le Genin de Suna n'eut aucuns problèmes à se débarrasser de Shin. Yoite était plus que stupéfait. Le deuxième combat était tombé. Yoite contre un autre Sunajin. Il allait venger son compagnon d'arme et défaire ce ninja. Il sauta dans l'arène et l'autre à son tour. Le combat commencé, c'est le Genin de Suna qui lança l'offensive. Le jeune Kyôku toucha ses deux mains et utilisa un Genjutsu assez redoutable, directement apprit par son sensei. Ce Genjutsu consistait à faire voir à la victime tous ses proches mourir sous ses yeux. Le Sunajin ne resta pas debout une seconde de plus, battu par l'illusion de Yoite. Il criait encore, même lorsque le combat était terminé. Une équipe médicale fut dépêché sur les lieux de l'affrontement et reprirent le contrôle de la situation. Par après, l'équipe reprit sa route vers Kiri, Shin en mauvaise état.

Après l'Examen Chuunin :

Lorsque les résultats sont entrés, Yoite fut convoqué dans les locaux du haut-conseil de Kiri. La Mizukage, le chef du conseil, les autres membres du conseil et le chef de l'ANBU étaient tous présents à cette rencontre. C'est le chef du conseil qui prit la parole en premier, voyant que le jeune Kyôku était prêt à entendre ce qu'ils avaient tous à lui dire.

'' Yoite Kyôku. Avec vos surprenants résultats à Konoha, le conseil de Kiri a décidé de rendre un jugement à votre égard. ''

Ce fut au tour du chef de l'ANBU à prendre la parole.

'' Le conseil de Kiri, la Mizukage ainsi que moi-même croyons que vous êtes prêt pour un défi supérieur. Nous vous annonçons officiellement que vous êtes recruté pour devenir membre de l'ANBU. Cependant, en dépit de votre jeune parcours, vous devrez suivre une légère formation avant de commencer officiellement vos missions. Félicitation, jeune Yoite. ''

Le jeune garçon âgé de seize ans était très joyeux de cette nouvelle. Être recruté par l'ANBU aussi jeune marquait un futur prometteur pour sa carrière.
Cependant, attendre serait un défi pour lui.

Il décida donc d'attendre et de suivre cette formation. Son instructeur était un membre vétéran de l'ANBU, qui lui apprit tout sur le métier. La formation prit quelques semaines, surtout des épreuves théoriques et un peu de pratique au Q.G. de l'ANBU. Après ça, Yoite fut complètement prêt à commencer sa nouvelle vie de shinobi.

Le passage ANBU - Bras-droit :

Finalement, dernière étape de la vie de Yoite Kyôku. Après avoir terminé sa formation au sein de l'ANBU, il était maintenant prêt à accomplir ses premières missions avec sa nouvelle affiliation. Sa première véritable mission consistait à se rendre dans le Pays des Rizières, dans un petit village, pour aller faire une échange de parchemins. Ces parchemins était en fait un texte officiel concluant une entente économique entre ces deux villages. C'est des ANBU qui furent envoyés là-bas, par simple mesure de précautions. Une équipe de trois ANBU fut déployé. Celle-ci comptait Blackhawks, le pseudonyme de Yoite. Chaque membres de son unité son obligé de porter des pseudonymes, pour garder l'anonymat. Blackhawks, White Snow et Knife formait l'équipe qui était envoyé là-bas. À sa tête, White Snow, qui était un ANBU expérimenté. La mission se déroulait bien, jusqu'à ce qu'ils furent prit chasse par des shinobis du village d'Oto. Yoite était resté derrière, couvrant ses alliés. Il balançait des sorts Katon en direction de ses agresseurs, ce qui le firent quitter les lieux. Puis, pris en embuscade par d'autres ninjas, le groupe était obligé de combattre. C'est la première fois qu'on vit Yoite utiliser l'art du Yôton, un mélange de Katon et de Doton. Il créa un immense mur de lave de chaque côtés du groupe, créant un tunnel pour eux et une prison pour ses attaquants. Le groupe reprit alors le chemin vers Kiri, ayant comprit que ce n'était qu'un piège pour tuer des Kirijins.

Dès son retour, il fut vu comme un excellent agent et continua d'exécuter des missions de ce genre. Il passa plusieurs années au sein de l'ANBU, jusqu'à ce qu'il obtienne le rang de Chef de l'ANBU. À l'âge de vingt-six ans, Yoite était le nouveau commandant du Q.G. des forces spéciales de Kiri. Cependant, sa carrière de chef ne dura qu'une mince année. En effet, dès l'âge de vingt-sept ans, il fut de nouveau convoqué dans les locaux du conseil. Un nouveau chef du conseil avait fait apparition, après la mort du précédent. La Mizukage était aussi présente.

'' Yoite Kyôku. Le conseil a décidé de vous retirer le titre de Chef de l'ANBU. ''

Pourquoi ? Question qui tournait dans les pensées de notre homme. Qu'avait-il fait de mal ? Il n'avait rien fait de mal, voilà sa réponse.

'' En dépit de votre âge, nous vous avons donné une nouvelle affiliation. Vous serez le bras-droit de la Godaime Mizukage. Ce poste vous convient-il, monsieur Kyôku ? ''

Ce nouveau poste lui allait comme un gant. Il était encore bien jeune. Être le conseillé de la Godaime et, en même temps, sont garde du corps, était un honneur et une chance qui n'apparaissait qu'une fois dans une vie.

'' Ce poste me va. Je suis votre homme. ''

L'homme regarda ensuite la Mizukage, d'un regard amical.

'' Vous serez en sécurité avec moi, maître Mizukage. Je vous servirais, à la vie, à la mort. ''

Puis, il sortit, en compagnie de la Kage. C'est depuis ce jour et, encore aujourd'hui, qu'il sert la Godaime Mizukage de Kiri. Fidèle à Kiri, il protégera la femme au prix même de sa vie. Un avenir prometteur pour lui et le village de Kiri.




En Résumé


Yoite a grandit loin de Kiri, dans un temple abandonné. Sa famille, ne voulant pas être sous le règne de Yagura et encore moins sous celui du prochain Mizukage qui serait probablement pire que lui, ont prit la décision de se reculer. Cependant, quelques années après la naissance de Yoite, une unité d'ANBU formés par le conseil de Kiri eut comme mission de ramener ces gens à l'intérieur du village. C'est là que le père de Yoite fut tué, comme motif qu'il avait commis une entrave aux fonctions des forces de Kiri, en protégeant son fils. Après la capture de son clan en entier, il fut décidé que le petit garçon allait devenir shinobi de Kiri, étant le seul possesseur de chakra de son clan. Après leurs retours, les membres du clan eurent une cérémonie d'adieu, pour le père de Yoite. C'est là que le jeune garçon obtint le foulard des chefs du clan, de la part de son grand-père. Un don symbolique. Puis, il passa des années en tant que Genin. Après l'examen des Chuunins, il fut intégré dans l'ANBU. Encore des années, il devint finalement Chef de l'ANBU. Cependant, sa carrière à son nouveau poste ne dura que quelques temps. Il fut finalement affilié à la garde de la Mizukage. Cela lui permit de mieux la connaître, étant son nouveau bras-droit. Il est l'héritié du clan Kyôku.



Vous ?


× Prénom : Inconnu xD
× Pseudo: Vakeros
x  Age: 16 ans
× Comment avez-vous connu le forum ?: Ancien, Ancien, Ancien membre
× Comment trouvez-vous le forum ?: Le plus magnifique de tous !
× Pourquoi t'es-tu inscrit(e) ?: Pour rp avec des gens qui aiment rp
× Autres : Meï, tu es trop belle <3



_________________

Fidèle à Kiri, fidèle au Mizukage


Dernière édition par Kyôku Yoite le Mer 25 Juin - 16:33, édité 6 fois

avatar
Kyôku Yoite
水 Rang B 水

水 Rang B 水


Messages : 14
Date d'inscription : 21/06/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 760
Affaires obtenues:
Expérience:
0/3200  (0/3200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End] Dim 22 Juin - 17:22

Présentation complète. Bonne lecture !

_________________

Fidèle à Kiri, fidèle au Mizukage

avatar
Kyôku Yoite
水 Rang B 水

水 Rang B 水


Messages : 14
Date d'inscription : 21/06/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 760
Affaires obtenues:
Expérience:
0/3200  (0/3200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End] Lun 23 Juin - 16:32

Up. J'ai modifié mon résumé, suite à l'intervention de Shunkan ;)

_________________

Fidèle à Kiri, fidèle au Mizukage

avatar
Kyôku Yoite
水 Rang B 水

水 Rang B 水


Messages : 14
Date d'inscription : 21/06/2014

Voir Prime et Missions accomplies
Ryos: 760
Affaires obtenues:
Expérience:
0/3200  (0/3200)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End] Jeu 26 Juin - 13:05

Bienvenue Yoite,

Voilà une présentation correcte, intéressante au niveau du personnage, quoiqu'il ne bouleverse pas non plus les codes archétypaux du monde ninja ; mais il y a trop de points négatifs selon moi pour que tu puisses atteindre le rang S. Je t'informe donc dès le début de ma correction que tu pars déjà sur un rang inférieur. D'abord, je le répète ici : même si je suis le premier à ne pas prendre en compte le critère des fautes mineures, lorsqu'il y en a de trop dans la fiche d'un candidat au rang S, je sanctionne sans culpabilité. Surtout qu'il ne s'agit pas de fautes compliquées, comme un vilain accord proustien au subjonctif plus-que-parfait ; mais de fautes mineures, bêtes, et qui agacent d'autant plus qu'elles sont la preuve d'un manque de relecture. Et lorsqu'un membre se moque bien de publier une présentation fautive, je me moque bien de laisser tomber la guillotine sur ses ambitions.

Déjà, j'en ai MARRE des descriptions qui reprennent l'objectif de la description : « Pour commencer les descriptions, le mieux serait de parler un peu de son physique » ou bien [i]« Décrire Yoite psychologiquement en entier prendrait des heures et des heures. Nous allons donc nous acharner [...] »[i]. Quelle est l'utilité ? Mis-à-part mettre en rognes un vieillard du désert ? Ce-ci étant dit, le physique me paraît beaucoup trop court pour un rang S, et même pour un rang A. Il se confond parfois en détails inutiles, et néglige des parties évidentes de l'apparence d'un ninja. Je ne reprocherai jamais à un membre de donner des éléments précis sur son shinobi, s'il en a déjà tout dit de façon générale ; or, tu ne l'as pas fait. Point à revoir donc. Au-delà de mes premiers reproches, la description chronologique avant-après était inattendue et bien trouvée ; même si je la trouve inutile pour un physique. Nous n'allons pas demander à un membre de nous dire à quoi il ressemblait bébé ! La représentation d'une évolution physique n'a aucun sens ; ça fait un peu soirée diapositives à la veille du dernier anniversaire de tante Jeannine.

Pour la suite, le mental est plus étoffé que le reste. Bien sûr, tu tombes dans le vice drôle et répandu des jeunes joueurs ambitieux qui pensent qu'on attribue un haut rang à ceux qui s'en justifient le mieux dans leurs descriptions. Et bien non ! Inutile donc de dire dans chaque paragraphe : « normal, pour un shinobi d'un tel rang », qui peut se traduire par : « la personnalité de mon personnage est tellement liée à son niveau qu'on ne pourra pas me refuser l'un sans l'autre, et qu'on sera obligé de me valider ainsi ». Dommage, t'es tombé sur moi – et non seulement je te refuse ton rang, mais je te refuse tous les points de Yoite que tu relies au rang voulu. Ce qui m'amène donc à ne considérer qu'une maigre partie de ta présentation d'origine (peut-être qu'avec des sanctions aussi radicales, les membres perdront leurs vilaines habitudes).

Enfin, j'ai apprécié l'histoire, l'absence de clichés grotesques que l'ère Yagura favorise pourtant, et la relative cohérence des réactions et des objectifs du personnage (par là, j'entends que tu les as bien justifié) sauvent le reste. Ton personnage étant assez complexe, ta biographie semble d'avantage argumentaire que narrative ; un bon point que tu gagnes là ! Mais je ne peux pas croire que tu as laissé ces couleurs hideuses aux dialogues après avoir relu (ce dont je doute également à vrai dire) ; peut-être voulais-tu brûler les yeux du correcteur ? En tout cas, sache que ne pouvant deviner ton intention, je prendrai la pire pour la vraie. Gêner ainsi des gens qui prennent du temps pour toi et pour que tu puisses te divertir, ça ne peut que t'attirer une mauvaise réputation. Veille donc à ne pas colorer tes prochaines missions en rose ou je ne sais quoi, tes partenaires tiennent à leur vue.

Tu commets malheureusement trop de fautes pour obtenir une place si importante dans Kiri – et je dis cela après avoir reçu l'avis de Meï. De plus, vous êtes deux à demander le titre de Bras-Droit. Je ne pense donc pas que tu pourrais devenir chef ANBU ni second du village caché de la Brume, à moins que la Mizukage ne te nomme ultérieurement. À voir par la suite si Meï voudra bien t'accorder une place dans sa garde rapprochée.

Il y a donc toute une partie d'invalide dans ta présentation. Et c'est cela qui pêche le plus pour ton obtention d'un rang A. Si je devais enlever les parties obsolètes dont j'ai parlé plus haut, la quantité manquerait. Mais je ne vais pas non plus te donner un rang très bas, ayant pris en compte les points positifs de ta fiche et tes ambitions à Kiri. Validé juunin rang B. Bon jeu à toi et évolue vite pour parvenir à réaliser tes objectifs !


Félicitations ! #10


Tu es l'un(e) de nos premiers membres validés ! Et par conséquent, l'administration de NNE va te récompenser. À Konoha, une vieille dame hideuse et recouverte de verrues tient depuis plusieurs années maintenant une loterie. Les membres peuvent y parier de l'argent, mais aussi acheter des tickets pour la tombola. Ayant validé ta présentation, tu gagnes un ticket d'or qui te permettra de jouer lors de la prochaine session, et, qui sait ? de gagner un avantage dès le début de ton parcours !



Invité
Invité




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End]



Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

♦ Kyôku Yoite ♦ « Je veillerais sur la Mizukage » [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui veut jouer avec moi ? [demande de RP]
» Misunderstanding [PV Yoite]
» Notice me senpai ! [PV Yoite]
» Les mots rebelles. | Yoite
» Good Girl & Bad Guy [Pv : Yoite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto New Era :: Règlement et Univers :: Présentations & Fiches techniques :: Présentations :: Présentations Validées :: Kiri-